Maison créole Saint-Denis
Outre-mer

Où dormir à la Réunion ?

L’idéal, pour bien visiter la Réunion, est de dormir à plusieurs endroits différents sur l’île, et de ne pas avoir un seul et unique point de chute. Les distances sur la carte semblent assez courtes mais en réalité, en prenant en compte la sinuosité des routes, et les embouteillages autour des grandes villes aux heures d’arrivée et de sortie de bureau, on met bien souvent deux heures pour aller d’un endroit à un autre de l’île. 

Quelques idées de temps de trajet

Voici quelques exemples de temps de trajet :

  • Saint-Denis – Saint-Paul : 25 minutes
  • Saint-Denis – Saint-Louis : 45 minutes
  • Saint-Denis – Saint-Philippe : 1h40
  • Saint-Denis – Hell-Bourg (cirque de Salazie) : 1h
  • Saint-Denis – Cilaos : 2h
  • Hell-Bourg – Saint-Pierre : 1h56
  • Saint-Paul – le volcan : 1h54
  • Hell-Bourg – Cilaos : 2h56

Les endroits incontournables où dormir à la Réunion

On ne peut pas aller à la Réunion sans passer au moins une nuit dans un cirque, le must étant de dormir une nuit à Mafate, complètement inaccessible en voiture. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, on n’est pas obligé de dormir dans un dortoir en refuge. Il existe à Mafate des hébergements en chambre privée avec salle de bain elle aussi privée.

Sinon, je conseille surtout de dormir à Cilaos car la route est plus sinueuse que celle de Salazie et il serait dommage de faire l’aller-retour dans la journée. Voici pour moi les endroits incontournables où dormir pour être au plus près des sites d’intérêt.

Dans le cirque de Salazie ou, à défaut, à Saint-André 

Il faut compter : 

  • 30 minutes de Saint-André au voile de la mariée ;
  • 45 minutes de Saint-André à Hell-Bourg ;
  • 1h15 de Saint-André au Col des Bœufs (départ de randonnée pour Mafate). 
  • NB : de Hell-Bourg au Col des bœufs (qui sont tous deux dans Salazie, il faut quand même compter 1h10 de route). 

Saint-André est l’idéal quand on arrive de l’aéroport et qu’on n’a pas envie de conduire trop longtemps le premier jour. La ville se situe à 20 minutes de là et, de cette façon, on n’a pas besoin de faire trop de voiture en arrivant (beaucoup de vols atterrissent à la Réunion vers 6h du matin). On peut aussi en profiter pour visiter Saint-Denis ou découvrir toute cette partie nord de la Réunion (usine sucrière, cascades et bassins, temples tamouls, plantation de vanille…)

Quelque-part entre la Plaine des Cafres et la Plaine des Palmistes 

L’idéal est de trouver un logement assez proche du Piton de la Fournaise. Il faut compter 45 minutes pour aller de la maison du volcan au pas de Bellecombe, où débutent les randonnées. On pourra aussi en profiter pour découvrir le centre de l’île et faire une randonnée dans le coin (Cascade Biberon, Trou de Fer…).

Autres visites possibles dans les parages : le charmant village de l’Entre-Deux et le littoral vers Saint-Louis.

Saint-Joseph, Saint-Philippe, Saint-Pierre ou Saint-Louis

Choisir un point de chute dans le sud sauvage est l’idéal pour sillonner ce coin de la Réunion, qui va des environs de Sainte-Rose et sa fameuse église Notre-Dame-des-Laves épargnée lors de la coulée de lave de 1977, aux alentours de Grande-Anse. On peut aussi en profiter pour se rapprocher de Cilaos. [Compter encore une heure pour aller de Saint-Louis à Cilaos]. Si vous avez un hébergement vers Saint-Louis, profitez-en également pour aller contempler la vue sur le cirque de Cilaos depuis les Makes.

Réunion vue depuis Grande Anse

Un logement dans le cirque de Cilaos

Le village de Cilaos est assez central. En continuant la route par la gauche, on arrive à Ilet à Cordes, à environ 30 minutes de Cilaos. En continuant la route sur la droite, on arrive à Bras-Sec, à environ 20 minutes de Cilaos.

Un dernier point de chute dans l’ouest

Un point de chute dans l’ouest, de Saint-Paul à Saint-Leu (La Saline-les-bains, Saint-Gilles…) permet de profiter des joies de la plage, de faire plein d’activités avec les enfants (aquarium, kélonia, sortie bateau…) mais aussi de découvrir le cirque de Mafate par le Maido ou la rivière des Galets. 

PS : Comme il faut commencer les randonnées tôt le matin pour avoir un beau point de vue et ne pas être empêtré dans le brouillard ou la pluie, le choix d’un emplacement proche est primordial.

Les types d’hébergement à la Réunion

Dormir dans un hôtel à la Réunion

La majorité des hôtels de la Réunion se trouve sur la côte ouest (Saint-Gilles, Boucan-Canot…). Si vous êtes accro à ce genre d’endroits, je vous conseille d’y aller en fin de séjour quelques jours pour vous reposer et vous détendre. Bien entendu, c’est aussi le mode d’hébergement le plus cher (compter une centaine d’euros la nuit). Ailleurs dans l’île, il sera plus difficile d’en trouver autant. Personnellement, je suis allée 3 fois à la Réunion et je n’ai jamais choisi de dormir en hôtel, faute de budget et de praticité (trop éloigné des sites, pas de possibilité de se faire à manger…)

Dormir en chambre d’hôtes à la Réunion

J’avais choisi de dormir une semaine en chambre d’hôtes lors de mon premier séjour à la Réunion et j’en garde de très bons souvenirs. La plupart du temps, les gens qui tiennent les chambres veulent vraiment faire découvrir leur île et ont plaisir à recevoir leurs hôtes. C’est l’idéal pour en connaitre plus sur les Réunionnais, surtout si on choisit aussi la formule table d’hôte. Je me souviens particulièrement d’une soirée au Tampon où le propriétaire nous a raconté ses participations à la diagonale des fous. Je garde aussi en mémoire une autre soirée dans Cilaos où le propriétaire nous expliquait en quoi consistait son travail : il sillonnait à pied le cirque de Mafate pour solutionner les problèmes administratifs de ses habitants. 

On peut aussi en profiter pour déguster des plats locaux cuisinés maison : samossas, bouchons, beignets, rougail et caris…et de bons petits déjeuners souvent assez copieux. Seul bémol : la nuit en chambre d’hôte est assez bon marché mais c’est souvent la table d’hôte qui est assez chère (parfois 25€-30€).

Dormir en AirBnb à la Réunion

Dormir en AirBnb, c’est l’idéal quand on reste plusieurs jours au même endroit. On peut en profiter pour vraiment s’installer, faire quelques courses et même une lessive ! En plus, on en trouve vraiment partout à la Réunion et c’est le top pour être au plus près des sites. On est aussi souvent parti à la Réunion avec des amis et on en a profité pour louer des maisons plutôt sympas avec piscine mais il est essentiel pour ça de s’y prendre à l’avance car la demande est forte.

Quelques adresses sur Airbnb :

  • Villa à Vincendo, dans le sud sauvage, que nous avions louée avec des amis : logement spacieux, belle piscine (pas chauffée donc assez froide pendant l’hiver austral), et une propriétaire accueillante qui nous a gratifié d’un plateau de fruits à notre arrivée, nous a cuisiné un gratin de chouchou et nous a offert pour notre départ plusieurs gousses de vanille ;
  • Chalet au nord du Tampon, pas très loin du Piton de la Fournaise et du départ de la randonnée pour le trou de fer (en tout cas nous n’avons pas trouvé grand chose de plus près). La propriétaire propose en plus des pizzas ;
  • Petit hébergement à Cilaos, rudimentaire, mais disposant de plusieurs chambres, et avec une vue à tomber sur les parois du cirque de Cilaos ;
  • Bungalow sur la route du col des boeufs, encore une fois, nous n’avons pas trouvé grand chose de plus proche, spartiate mais plutôt bien situé (bon la piscine sur la photo, on la cherche encore…) ;
  • Bungalow dans l’est, à Saint-André, spartiate (une seule pièce) mais pas très loin de l’aéroport.

Petite maison en bois avec son Jacuzzi privé à la Saline-les-Bains de Florence : à fuir !!!

Non n’avons jamais été déçu par l’accueil des Réunionnais dans chaque logement où nous sommes passés sauf le dernier, situé à la Saline-les-Bains, en raison de la propriétaire. Sur l’annonce, c’était le logement de rêve, petit bungalow avec son spa privé et piscine commune, bien entendu pour un budget plutôt élevé, mais on avait envie de se faire plaisir pour les derniers jours sur l’île. Arrivés au logement, première déconvenue : la propriétaire tire une tronche de six pieds de long en nous voyant arriver avec nos enfants et nous dit d’emblée qu’ici c’est un endroit calme et donc qu’ils doivent se tenir à carreaux (bonjour l’ambiance), D’ailleurs, selon elle nous n’aurions pas indiqué sur Airbnb que nous en avions alors que nous ayons payé un tarif pour deux adultes et deux enfants.

Le lendemain de notre arrivé, le spa était à moitié vide et selon elle ce serait de la faute de…nos enfants. Impossible de lui faire entendre raison, elle a déboulé en criant avec ses chiens dans le bungalow, et au passage en faisant pleurer nos enfants…Elle n’a jamais voulu faire réparer son spa, nous offrir un quelconque dédommagement et s’est permis de critiquer la façon dont on élevait nos enfants…Bref une personne insupportable qui a gâché notre fin de séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.