Paris

Le quartier des Halles à Paris

Ancien marécage puis cimetière à l’époque mérovingienne, le quartier des Halles de Paris évolue au XIIème siècle avec le transfert de deux marchés auparavant situés sur l’île de la Cité et sur la place de Grève. Le quartier s’urbanisme et est incorporé à la ville après la construction de l’enceinte de Philippe-Auguste. Les Halles furent détruites en 1970 pour laisser place à un quartier plus moderne, vivant et aéré. Le forum des halles, avec sa nouvelle canopée, s’est installé à la place et des travaux continuent encore pour réaménager le lieu. 

L’histoire du quartier des Halles de Paris

Les Halles de Paris voient le jour au XIIème siècle avec le transfert de deux marchés parisiens au croisement des rues Saint-Denis, Montmartre et Saint-Honoré. Au fil des siècles, le marché s’étend et les Halles sont agrandies plusieurs fois.Le cimetière des Innocents ferme en 1780 et le marché aux fleurs, aux fruits et aux légumes s’y établit alors.

Le quartier se métamorphose sous l’impulsion des travaux entrepris par le Baron Haussmann : de larges avenues remplacent les rues étroites du quartier, héritage du Moyen-Âge. Ce n’est pas alors une seule halle qui s’y trouve mais douze, faites de fonte, de verre et de fer : halle aux blés et aux farines, halle aux cuirs, aux draps, aux gibiers, aux herbes, aux vins…Une seule de ses halles existe toujours mais elle fut déplacée à Nogent-sur-Marne : le pavillon Baltard.

Les Halles de Paris, popularisées dans l’œuvre d’Émile Zola, Le ventre de Paris (référence au marché qui nourrissait Paris), ont fermées en 1969 et furent détruite dans les années 1970 en raison des problèmes de circulation qu’elles engendraient.

Le quartier des Halles de Paris aujourd’hui

Aujourd’hui, les Halles ont laissé place au Forum des Halles, avec ses galeries marchandes au sous-sol et son espace piéton à l’extérieur, le Jardin Nelson-Mandela, anciennement appelé Jardin des Halles. On y trouve également une serre tropicale au sous-sol et un petit amphithéâtre sur la place René Cassin. Le forum des Halles, deuxième centre commercial le plus visité de France, a été complètement repensé et réaménagé ces dernières années. En plus de ses nombreux magasins et restaurants, on y trouvera un cinéma composé de plus de 30 salles, le Forum des Images ainsi qu’une piscine intérieure. Sa canopée fut inaugurée en avril 2016.

Que voir dans le quartier des Halles ?

L’église Saint-Eustache

L’église Saint-Eustache, construite entre 1532 et 1637, vit passer de nombreux paroissiens célèbres comme Mme de Pompadour, Richelieu et Louis XIV. Elle est réputée pour son orgue et accueille toute l’année des concerts de musique. Elle se distingue aussi par ses dimensions, qui rappellent celles de Notre-Dame, et la richesse de ses œuvres d’art.

La bourse de commerce

La bourse de commerce fut construite au XVIIIème siècle et servait alors de Halle au blé. A son emplacement s’élevait auparavant l’hôtel de Soissons, où demeura Catherine de Médicis, ainsi que le comte de Soissons, le frère d’Henri IV. Elle accueille aujourd’hui des bureaux de la CCI de Paris, une bourse des matières premières et un centre d’échanges internationaux.

La tour Saint-Jacques

La tour Saint-Jacques est le seul vestige de l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, construite au XVIème et détruite deux siècles plus tard. Il est possible de la visiter à l’occasion d’une visite guidée et de participer à un atelier photo au sommet de la tour un samedi par mois.

D’autres idées

Parmi les monuments, bâtiments et autres centres d’intérêt du quartier des Halles, on compte :

  • La fontaine des innocents, de style Renaissance, qui trône sur la place Joachim-du-Bellay. D’abord appelée fontaine des nymphes, elle a été modifiée et déplacée à plusieurs reprises au fil dans ans ;
  • La rue la ferronnerie où, en 1610, Ravaillac assassina Henri IV dont le carrosse s’est retrouvé bloqué à cause d’un embouteillage;
  • Le défenseur du temps, une immense horloge publique de 4 mètres de haut, qui se bat chaque heure de manière aléatoire contre l’air, la terre et l’eau représentés par un animal. A 14h et 18h, il se bat contre les 3 éléments. L’horloge est malheureusement à l’arrêt depuis 2003. Elle est située au 8, Rue Bernard-de-Clervaux. Pour être plus précis, elle se situe dans le quartier de l’horloge, un petit quartier à côté des Halles ;
  • Une des plus vieilles maisons de Paris au 51, rue de Montmorency. Elle date de 1407 ;
  • La tour de Jean Sans Peur au 20, Rue Etienne Marcel. Craignant des représailles à la suite de l’assassinat du duc d’Orléans, le duc de Bourgogne fit construire une tour de 27 mètres de haut à sa maison ;
  • Le théâtre du Châtelet, construit en 1860 à la demande du Baron Haussman, qui accueille chaque année de nombreux spectacles, concerts, ballets, concerts… ;
  • La rue de Rovoli et ses arcades abritant boutiques de souvenirs, restaurants mais aussi hôtels et boutiques de luxe ;
  • La rue Montorgueil, une rue piétonne commerçante, dont certains magasins possèdent une riche histoire comme l’escargot de Montorgueuil, où se rendaient fréquemment de nombreux artistes du milieu du XXème siècle, ou la boulangerie-pâtisserie Stohrer, la plus vieille de la capitale. 

A côté des Halles, le quartier Beaubourg

A côté des Halles se trouve le quartier Beaubourg où se situe le centre Pompidou, consacré à l’Art Contemporain et à l’Art Moderne, et accessoirement un de mes musées préférés à Paris. J’aime souvent leurs choix d’exposition, et j’ai eu un coup de cœur pour l’exposition Magritte, qui relatait l’œuvre du peintre surréaliste sous l’angle de la philosophie. 

L’architecture du centre Pompidou est assez particulière : tous les éléments de la structure servant à porter le bâtiment se trouvent à l’extérieur. L’intérieur est ainsi uniquement réservé à de grands plateaux permettant d’exposer les œuvres. D’ailleurs, un code couleur permet de repérer la fonctionnalité des tubes extérieurs : rouge pour la circulation des personnes, bleu pour l’air, vert pour l’eau et jaune pour l’électricité.

Juste à côté du centre Pompidou se trouve la fontaine Stravinsky. Elle fut conçue en 1983 par Nikki de Saint Phalle et Jean Tinguely. Elle évoque l’œuvre de Stravinsky, compositeur russe du XXème siècle. 16 sculptures occupent les 580m2 de bassin. 

Devant la fontaine, un mur est devenu un espace street-art. En 2011, c’est l’œuvre de Jef Aérosol, le Chuuuttt!!! qui y trouva sa place. Son message : inviter les passants à une pause urbaine. En 2019, une seconde œuvre y fut créée : The Futur is Unwritten, d’Obey.

Tout autour du quartier des Halles

De nombreux sites se situent à proximité des Halles, à commencer par le Louvre. Pas très loin non plus se trouve le Palais Royal, son beau jardin et les très (trop) célèbres colonnes de Buren, sans compter le théâtre du Palais Royal.

Enfin, si vous cherchez des endroits plus intimistes et insolites, dirigez-vous vers la rue Aboukir où vous verrez une magnifique œuvre street-art représentant Tintin et le Capitaine Haddock. Autre lieu insolite : la place du Caire, ancienne cour des miracles de Paris, point de rendez-vous des prostitués, mendiants et voyous. A partir de là, vous pourrez accéder au passage du Caire, le plus long passage de Paris qui est pourtant bien désert. Au cœur du Sentier, il a perdu de sa superbe et on n’y trouve aujourd’hui que quelques boutiques de tissus et des grossistes en prêt-à-porter. En revanche, si vous voulez admirer un autre passage couvert dans le coin, dirigez-vous vers le passage du grand cerf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.