Paris

Que visiter sur l’île de la Cité à Paris ?

L’île de la Cité est sans nulle doute l’île la plus connue de Paris. C’est ici que se trouve la célèbre cathédrale Notre-Dame mais elle n’est pas le seul bâtiment remarquable. En face se situe ainsi l’hôtel-Dieu, le plus ancien de Paris. Un peu plus loin, construit sur près d’un tiers de l’île, le Palais de la Cité, aujourd’hui palais de Justice, permet de découvrir la Conciergerie, ancienne prison, et la Sainte-Chapelle. En peu à l’écart, le marché aux fleurs, fait le bonheur des touristes voulant s’isoler quelques instants. Enfin, les petits curieux pourront découvrir, sur le parvis de la cathédrale, le kilomètre 0 des routes françaises ainsi qu’une crypte archéologique. Ça en fait des choses à visiter sur l’île de la Cité !

L’hôtel-Dieu 

L’hôtel-Dieu est le plus ancien hôtel-Dieu de la capitale. Situé à côté de Notre-Dame, il fut fondé en 651 puis abimé, détruit et rénové au fil des siècles. Les bâtiments actuels datent du XIXème siècle. 

L’hôtel-Dieu repose sur la tradition de charité qui remonte au Moyen-Âge, quand les nobles finançaient ces structures mi- médicalisées mi- religieuses accueillant les pauvres. La piété de ces institutions s’est ensuite atténuée au fil du temps, notamment au siècle des Lumières. Les hôtel-Dieu sont alors devenus de plus en plus médicalisés et l’hôpital s’est transformé en une véritable « machine à guérir » au XVIIIème siècle. 

Il est possible de pénétrer à l’intérieur de l’hôtel-Dieu de l’ile de la Cité pour le visiter mais en silence.

Le Palais de la Cité

Le Palais de la Cité est l’ancienne résidence des rois de France qui y vécurent pendant près de 400 ans à partir du Xème siècle. Il abrite aujourd’hui une partie du palais de Justice de Paris, le reste ayant déménagé dans le nouveau bâtiment construit aux Batignolles. 

Il est possible d’y visiter la Conciergerie, qui servit de prison et où Marie-Antoinette y fut détenue avant d’être exécutée. A ne pas manquer dans le batiment (de toute façon, même avec la meilleure volonté on ne pourrait pas passer à côté car c’est d’ici que débute la visite) : la salle des gens d’armes, une immense salle médiévale avec de splendides colonnes à voûtes.

On y visitera aussi la Sainte-Chapelle, construite par Saint-Louis pour accueillir les reliques du Christ, disparus à la Révolution. Elle fut lourdement restaurée au XIXème pour raviver ses couleurs et ses magnifiques vitraux.

Notre-Dame de Paris 

La construction de Notre-Dame de Paris dura deux siècles du milieu du XIIème siècle au milieu du XIVème siècle. Avec 20 millions de visiteurs sur le parvis et 14 qui entrent dans la cathédrale, c’est aujourd’hui le monument de Paris et d’Europe le plus visité.

En raison de ses tours culminant à 69 mètres de haut et sa flèche à 96, la cathédrale fut pendant longtemps le plus haut monument de Paris. Celle qui a fêté les 850 ans de sa construction en 2013 a accueilli de nombreux événements au fil des siècles et fut ainsi souvent au cœur de l’histoire de France. Parmi les couronnements, mariages et funérailles qu’elle a accueillis, on retiendra le mariage d’Henri IV à Marguerite de Valois en 1572 et le sacre de Napoléon en 1804.

La visite de Notre-Dame de Paris est libre et gratuite. Seul l’accès au trésor de la Cathédrale est payant ainsi que les deux tours. Pour en savoir plus, consultez le site de Notre-Dame.

Le marché aux fleurs 

Il faut le reconnaître, le marché aux fleurs de l’île de la Cité est quelque peu vétuste et la propreté laisse à désirer par endroit. Les vendeurs peuvent aussi être quelques fois être assez mal lunés. Toutefois, quand il est ouvert, le marché offre un agréable lieu de senteur à quelques pas du tumulte des autres monuments. Ses pavillons métalliques y furent installés au début du XXème siècle et le marché aux fleurs en lui-même date du début du XIXème siècle. Il est aussi appelé marché aux fleurs et aux oiseaux puisqu’il se transforme le dimanche pour le plus plaisir des amoureux de volatiles. 

La crypte archéologique 

La crypte archéologique de l’île de la Cité met en lumière l’évolution urbaine du cœur de Paris de l’Antiquité à nos jours. On replongera alors dans 2000 ans d’histoire pour découvrir toutes les constructions qui s’y sont succédées : 

  • Quai du port de Lutèce ;
  • Bains publics gallo-romains ;
  • Mur d’enceinte du début du IVème siècle ; 
  • Fondations de l’ancienne chapelle de l’Hôtel-Dieu ;
  • Tracé des égouts construits sous Haussman…

L’entrée de la crypte se fait depuis le Parvis Notre-Dame. L’entrée est de 5€ par personne.

La librairie Shakespeare and Co & le vieux Paris d’Arcole

En face de l’île de la Cité, la librairie Shakespeare et compagnie est un incontournable. Vrai capharnaüm de livres anglais neufs et d’occasions, les touristes adorent y prendre la pose devant la vitrine !

Autre insolite : le vieux Paris d’Arcole, une des plus anciens restaurants de Paris, qui se pare d’une magnifique glycine colorée à l’arrivée des beaux jours.

Visiter l’île de la Cité, conseils et questions pratiques

L’île de la Cité se visite en une bonne demi-journée, mais elle peut prendre plus de temps s’il y a affluence. Le Palais de la Cité attire relativement peu de monde en comparaison de Notre-Dame, où il peut y avoir la queue, notamment pour visiter les tours.  

Il faut aussi savoir que si l’on veut faire toutes les visites, il faudra y consacrer un certain budget, à raison d’environ 10€ l’entrée dans chaque site. Toutefois, pour faire quelques économies, vous pouvez vous contenter des sites gratuits : Notre-Dame, Palais de Justice, marché aux fleurs et Hôtel-Dieu. Si je peux vous conseiller de faire l’impasse sur un monument, c’est la conciergerie. Le clou de la visite c’est la salle des gens d’armes que l’on peut voir depuis la billetterie donc rien n’empêche de jeter un coup d’œil sans payer.

Niveau fréquentation, l’endroit où il y a le plus de monde c’est bien-sûr Notre-Dame. On doit faire la queue à l’entrée pour visiter l’intérieur, puis, si on veut visiter les tours, il faut ressortir pour faire une nouvelle fois la queue (celle-ci un peu plus longue car le nombre de place à l’intérieur est restreint).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *