Andalousie

Visiter Cadix en Andalousie

A Cadix (Cádiz en Espagnol), on aura le choix entre visiter les différents monuments historiques allant de l’Antiquité (théâtre romain), au Moyen-Âge (châteaux médiévaux) et à la Renaissance ou se détendre sur une des belles plages de sable blanc. Nous y avons fait étape lors de notre road-trip en Andalousie, entre la Sierra de Grazalema et Séville. J’ai adoré l’arrivée dans la ville : en passant sur son immense pont, on a vraiment la sensation d’arriver sur île. Le tour du littoral, entrecoupé de vestiges de murailles et de monuments historiques, était hyper sympa. En revanche, j’ai beaucoup moins aimé l’intérieur même de la ville avec ses petites ruelles étroites ne laissant pas passer la lumière et le soleil. C’est d’ailleurs le concept des villes espagnoles du sud et c’est ainsi que les habitants protègent leurs habitations de la chaleur excessive en été, mais j’ai trouvé qu’ici ça rendait le tout un peu trop sombre. 

L’histoire de Cadix 

Selon la légende, la ville de Cadix aurait été fondée par Hercule sur un rocher entouré de mer. En réalité, il s’agit d’une des plus vieilles villes d’Espagne et d’Europe et les phéniciens s’y installèrent vers 1100 avant JC.

Elle sera ensuite successivement occupée par les Carthaginois, les Romains puis les Maures.

Elle prospéra durant la Renaissance grâce au commerce avec le nouveau monde et, aujourd’hui encore, elle reste un port important d’Espagne.

Visiter les châteaux et autres belles maisons de Cadix

Cadix possède quelques châteaux et belles demeures : 

  • La Casa de las Cadenas, construite en 1693 de style baroque ;
  • Le Castillo de Santa Catalina, sur le front de mer (l’entrée est gratuite) et le Castillo San Sebastian. Les deux servaient de bastions défensifs. En raison de son aspect si particulier, le château San Sebastian sert régulièrement de lieu de tournage de films ;
  • La Torre Tariva, construite au XVIIIème siècle pour représenter la prospérité maritime de la ville. Située sur le point le plus haut de la vieille ville, elle offre un beau point de vue ;
  • Le grand théâtre Falla : construit en 1884, sa façade de briques rouges est de style néo mudéjar.

Visiter les édifices religieux de Cadix

Le principal édifice religieux à visiter à Cadix est bien entendu sa cathédrale, conçue dans un style baroque et néo-classique, facilement reconnaissable à ses tuiles jaunes.

Sa construction débuta en 1722 à la place d’une ancienne mosquée, puis fut arrêtée entre 1796 et 1832. C’est la raison pour laquelle son style est à chemin entre le baroque et le néoclassicisme. Pendant les travaux, la cathédrale fut employée à d’autres usages et elle servit ainsi d’atelier, de hangar, d’usine et de mortuaire. Elle fut consacrée en 1838, date à laquelle l’ancienne cathédrale appelée encore aujourd’hui vieille cathédrale fut remplacée. Sa visite est payante : l’entrée est de 5 par personne.

Autre bâtiment religieux de Cadix : le convent de Santa Domingo construit au XVIIème siècle de style baroque.

Visiter les vestiges antiques et médiévaux de Cadix

On peut encore apercevoir à Cadix des vestiges, plus ou moins bien conservés, datant de l’Antiquité et du Moyen-Age. Parmi les plus vieux se trouve le théâtre romain, datant de la fin du Ier siècle. Découvert en 1980, les fouilles pour le dégager furent assez difficiles car des bâtiments étaient construits dessus.

Autres vestiges, mais cette fois plus récents puisqu’ils datent du Moyen-Age : l’ancienne muraille de la ville. On peut en voir des traces comme l’Arco de la Rosa, juste à côté de la cathédrale. Construit du XIIIème au XVème siècle, il s’agissait de l’ancienne porte d’entrée occidentale de Cadix. 

Plus tard, au XVIème siècle, une nouvelle muraille fut construite pour protéger la ville des attaques possibles provenant de la mer ainsi que de la terre. C’est Vauban, architecte français à qui l’on doit, entre autres, la citadelle de Blaye en Gironde, qui participa à sa construction. 

Visiter Cadix en suivant les itinéraires balisés…ou non

Pour découvrir Cadix, nous avons choisi de déambuler au hasard des rues, en passant par la plage et le front de mer ainsi que par son centre historique, ses ruelles, ses murailles et son jardin botanique. 

Si vous souhaitez toutefois visiter Cadix de façon moins « chaotique », sachez qu’il existe des itinéraires thématiques pour découvrir Cadix autrement. Il suffit alors de suivre les couleurs sur le sol :

  • Route médiévale ;
  • Châteaux et bastions ;
  • Route des Indes ;
  • Constitution de Cadix.

Il faut compter environ une journée pour visiter Cadix, arpenter ses ruelles et se balader sur le front de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *