Montée Piton des Neiges
Outre-mer

Randonnée au Piton des Neiges à la Réunion

Le Piton des Neiges, qui culmine à 3 070 mètres d’altitude, est le plus haut sommet de la Réunion. Le volcan, endormi depuis 12 000 ans est à l’origine de la formation de l’île, avec le Piton de la Fournaise. Pour les sportifs, faire une randonnée au Piton des Neiges est un incontournable à la Réunion. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait lors de mon deuxième séjour. Pourquoi pas lors de mon premier ? car j’avais déjà beaucoup marché, notamment dans les cirques et au Piton de la Fournaise, et que je n’avais pas envie de faire une si longue marche. Car il faut bien le reconnaître, faire une randonnée au Piton des Neiges, c’est quand même un défi sportif. 9h de marche, 15,5 km et 1730 m de dénivelé positif. Une partie du trajet dans le noir à la frontale. Une nuit à dormir dans des conditions spartiates. Et l’attente au sommet dans le froid. Bon j’en rajoute un peu mais il y a beaucoup de vrai…

Le chemin de randonnée au Piton des Neiges

On peut accéder au Piton des Neiges par plusieurs endroits comme depuis le cirque de Salazie, le cirque de Cilaos ou la plaine des Cafres.

Le Piton des Neiges depuis Cilaos

La randonnée la plus simple se fait à partir de Cilaos et du point de départ « le bloc ». C’est aussi le sentier le plus fréquenté (et celui que j’ai suivi). Le chemin débute dans une végétation luxuriante à travers la forêt de bois de couleurs, ses tamarins et ses goyaviers. On arrive ensuite sur un sol un peu plus rocailleux.

En tout, il faut compter 3h30 de marche pour accéder au refuge de la caverne Dufour puis 2h pour le Piton des Neiges. C’est la partie la plus compliquée. La majorité des personnes atteignent le sommet pour le lever du soleil qui, selon la période de l’année, a lieu entre 5h30 et 6h30. La montée se fait donc dans le noir sur un sol rocailleux, à la lumière des lampes frontales. Le sentier est toutefois bien balisé ce qui permet de se repérer dans le noir. La descente est ensuite assez facile. 

Au total, il faut donc compter environ 9 heures de randonnées sur deux jours.  

La nuit au refuge de la Caverne Dufour

Il est possible de dormir dans un des dortoirs du refuge de la Caverne Dufour pour 20€ par personne et d’y manger également pour 20€ (plat unique, généralement rougail saucisse). D’autres personnes choisissent de faire toute la randonnée d’une seule traite et partent du bloc vers minuit.

Le confort au refuge est assez sommaire. Forcément, il ne fait assez froid, il n’y a pas de chauffage et pas d’eau chaude. Même s’il y a des douches, il est préférable de les oublier pour ne pas se transformer en glaçon. On peut quand même ramener un petit savon et une serviette histoire de se débarbouiller. 

On dort dans des dortoirs de 6 à 8 places, sur des lits superposés. Des grosses couvertures sont fournies pour se réchauffer (il semblerait toutefois que depuis le Covid elles ne soient plus proposées). Le coucher se fait très tôt (aux alentours de 21h). De toute façon, tout le monde est épuisé et il n’y a pas grand-chose à faire. Le lever se fait aussi très tôt : aux alentours de 3h30 pour être au sommet pour 5h30.

Les autres chemins d’accès

Depuis le cirque de Salazie et le village d’Hell-Bourg, il faut compter plus longtemps : environ 11 heures aller/retour : 5 heures de Hell-Bourg au gite, 2 heures du gite au sommet et le reste pour le retour. 

Depuis la Plaine des Cafres, l’accès se fait sur la RN3, 3 kilomètres après Bourg-Murat sur la route du Piton Bleu. Il faut compter environ 13 heures : 6 heures pour atteindre le gite puis 2 heures pour atteindre le sommet et le reste au retour.

S’équiper pour faire une randonnée au Piton des Neiges

Il est essentiel de bien s’équiper pour la randonnée et de prévoir :

  • Un sac à dos ;
  • Des chaussures de marche ;
  • Une casquette ;
  • Un savon ;
  • De la nourriture ;
  • De l’eau (prévoir 1 litre et demi à deux litres d’eau par personne : il est possible de se ravitailler en eau à mi-chemin dans la première partie de la randonnée. L’eau n’est pas potable au refuge) ;
  • Un sac de couchage ou des draps si vous dormez au refuge (le refuge fournit deux grosses couvertures par personne) ;
  • Un coupe-vent, un bonnet, des gants, une écharpe, un polaire : il fait froid arrivé au refuge et encore plus froid au Piton des Neiges en attendant le lever de soleil.

Quelques mots sur le Piton des Neiges

Contrairement au Piton de la Fournaise qui est fréquemment en irruption, le Piton des Neiges n’est plus en activité depuis 12 000 ans. C’est lui qui a donné naissance à la Réunion quand il a émergé de l’océan il y a trois millions d’années. Sa surface représente aujourd’hui les 3/5èmes de l’île de la Réunion, avec 50 kilomètres de diamètre au niveau de la mer.

Malgré ce que son nom laisse entendre, il n’y a que très rarement de la neige sur le Piton des Neiges. Des conditions météorologiques ont permis d’en observer seulement une ou deux fois durant les dernières années. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.