Nouvelle-Aquitaine

Que faire autour de Bordeaux ?

Bordeaux est au cœur d’une vaste région viticole s’étendant de part et d’autre de la ville avec au nord le Médoc, le côte-de-Blaye et le côte-de-Bourg, à l’est l’Entre-Deux-Mers et le Libournais et au sud le Graves et le Sauternais. Mais Bordeaux jouit aussi d’une position privilégiée à moins d’une heure de l’océan avec un accès privilégié à la dune du Pilat, au bassin d’Arcachon et à Lacanau.

Aller de la dune du Pilat à la Pointe de Grave

A près d’une heure de route de Bordeaux se trouvent le bassin d’Arcachon et, un peu plus au sud, la dune du Pilat. Il s’agit de la plus haute dune d’Europe avec ses 60 millions de mètres cubes de sable, ses 109 mètres de haut, ses 2 700 mètres de long et ses 500 mètres de large. Elle offre une vue incroyable sur l’océan d’un côté et sur la forêt de pins de l’autre.

La dune marque l’entrée du bassin d’Arcachon, théâtre du film Les petits mouchoirs de Guillaume Canet. Les amoureux d’huitres pourront s’y régaler avec des dégustations de fruits de mer tout droit sorties des parcs à huitres de la région.

Découverte des ports ostréicoles et des villages pittoresques, détente sur les plages de sable fin, promenade dans les forêts de pins, balade en vélo avec ses 220 km de pistes cyclables, observation d’oiseaux, visite de la ville d’Arcachon avec son port et sa promenade le long de la plage et excursion au Cap Ferret sont autant de possibilités pour appréhender la région.

Au nord du bassin d’Arcachon se trouve Lacanau, une station balnéaire qui voit son nombre d’habitants augmenter considérablement en été. En continuant la route, on voit le littoral entre Lacanau et Soulac-sur-Mer alterner entre océan, lacs, étangs, réserves naturelles et forêts de pinède. C’est aussi le paradis des sportifs avec la possibilité de pratiquer du surf, de la planche à voile et du catamaran.

Soulac-sur-Mer marque la pointe sud de l’estuaire de la Gironde. Au nord se trouve le phare de Cordouan, seul phare en mer des côtes de France encore gardé, le plus ancien en activité et ouvert à la visite.

Emprunter la route des châteaux du Médoc

La route des châteaux entre Bordeaux et Pauillac, sur plus de 50 kilomètres, traverse des villages viticoles connus comme Margaux, Beychevelle, Sainte-Julien, Bages ou Saint-Estèphe. Le Médoc compte ainsi 18 Grands Crus classés comme Lafite Rothschild, Latour ou Mouton Rothschild.

Pauillac est une petite ville bâtie à l’Antiquité et forgée par les marins et les vignerons au fil des siècles. On pourra s’y promener le long des quais et découvrir les maisons avec leur façade du XVIIIème siècle. On pourra aussi se balader dans le port de plaisance et se rendre à la maison du Tourisme et du Vin. Enfin de nombreuses croisières dans l’estuaire y sont proposées. 

Découvrir Bourg-sur-Gironde et Blaye

Bourg-sur-Gironde et Blaye se trouvent dans l’estuaire de la Gironde, à moins d’une heure de route de Bordeaux. Bourg-sur-Gironde est une petite ville construite au bord d’une falaise, ce qui lui confère un aspect plutôt particulier. La ville est ainsi découpée en deux avec d’un côté la partie haute, offrant une vue sur la rencontre entre la Garonne et la Dordogne et de l’autre la partie basse avec son port de plaisance. 

A quelques kilomètres au nord se trouve Blaye et sa citadelle de Vauban. Construite en 1685, elle faisait partie d’un dispositif appelé verrou de Vauban permettant de protéger l’estuaire. Aujourd’hui, les petites boutiques ont remplacé les casernes militaires mais la citadelle est toujours intacte. 

Faire une escapade à Saint-Emilion et découvrir le Libournais

Libourne est au cœur d’une vaste région viticole avec des appellations telles que Pomerol, Lussac et Saint-Emilion. Cette dernière est un incontournable qui voit passer près d’un million de visiteurs par an. Cité médiévale entourée de collines viticoles sur un rocher calcaire, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Il faut dire que la ville jouit d’un riche patrimoine historique, culturel et gastronomique. 

Visite de châteaux, le nom donné aux exploitations viticoles – avec dégustation à la clé, découverte de Saint-Emilion et de ses souterrains en visite guidée proposée par l’office de tourisme, ou tout simplement promenade dans le village pour arpenter ses ruelles pavées, autant d’activités pour découvrir au mieux cette cité viticole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *