Relais et Châteaux Yonne
Bourgogne-Franche-Comté

J’ai testé un week-end Relais et Châteaux : mon avis et mes conseils

Je suis une véritable accro aux jeux-concours et, dès qu’il s’agit de tenter sa chance pour participer à un concours permettant de remporter un voyage, je fonce ! J’ai déjà gagné une semaine en résidence Mona Lisa, deux billets d’avion pour aller au Maroc, et maintenant un week-end Relais et Châteaux. Il aura fallu plus d’un an pour l’utiliser (merci le Covid), mais j’ai passé un des week-ends les plus relaxants depuis longtemps. Je vous raconte ici mon expérience et mes conseils pour profiter au maximum de ce moment…

Le label Relais et Châteaux, qu’est-ce que c’est ?

Relais et Châteaux est une association d’hôtels et de restaurants de luxe indépendants, qui regroupait en 2019 560 membres répartis dans 70 pays sur les 5 continents du globe. Les établissements membres ont tous une volonté commune, qu’ils s’agissent de villas en bord de mer, de chalets à la montagne, de manoirs en pleine campagne, ou d’hôtels particuliers au cœur des grandes villes : offrir à leurs invités une inexpérience inoubliable. Quiconque ne se voit donc pas décerné ce précieux label : cadre singulier, prestations haut de gamme, décor authentique, fruit d’une histoire mais aussi d’une passion vivante des propriétaires, sont les clés pour faire partie de ce club si selecte.

Focus sur les coffrets relais et château

J’ai eu la chance – ou la persévérance, tant j’ai joué aux jeux concours, de gagner un coffret relais et châteaux grâce au magazine madame figaro. Je ne vous raconte même pas ma joie quand j’ai déballé l’enveloppe et que j’ai découvert un coffret N°15 Relais et Châteaux. Je précise numéro 15 parce qu’il existe plusieurs types de coffrets, valables dans certains lieux ou non, avec des prestations différentes (uniquement repas, avec une nuit, plusieurs…). Voilà en détail ce que le coffret comprenait pour deux personnes : 

  • Une nuit en chambre double ;
  • Un dîner 3 plats ;
  • Une bouteille de vin ;
  • Une bouteille d’eau minéral et les cafés ;
  • Un petit-déjeuner.

Le site Internet Relais & Châteaux

Ni une ni deux, j’ai filé sur le site Relais & Châteaux pour voir un peu plus en détail où je pouvais aller…Je me suis créé un compte, j’ai complété mon profil avec mes informations personnelles, et indiqué mes préférences de thématiques parmi les suivantes : 

  • Art et patrimoine : architecture et design, musique, peinture et sculpture, opéra théâtre dance, artisanat et tradition, sites historiques et archéologiques, jardins et paysages ;
  • Sport et bien être : running, yoga, activités thermales, golf, cyclisme, équitation, sports de raquette, sports mécaniques, sports nautiques, sensations fortes, sport d’hiver ;
  • Gastronomie et œnologie, cours de cuisine, caves exceptionnelles, domaines viticoles, dégustation de vins, table de renom, marché et producteurs locaux ; 
  • Autres envies shopping, nature et vie sauvage, prendre le temps.

Ainsi que mes préférences de séjour : 

  • Chambre idéale : avec vue, balcon, avec équipement bébé, acceptant les animaux de compagnie ;
  • Lit double ou individuel ;
  • Douche ou baignoire ;
  • Services : baby-sitting, parking sécurisé, transfert…;
  • Cuisine : style, petit déjeuner en chambre ou au restaurant, régime spécifique, champagne et vin préférés…

Au lieu de me proposer une liste de séjours en adéquation avec les préférences, je me suis rendu compte que ça ne m’a pas trop, si ce n’est du tout, était utile pour choisir mon séjour. Bref, je suis retournée sur la page de référence pour indiquer le numéro d’invitation reçu et j’ai enfin pu voir la liste des séjours proposés, au total 182 établissements dans le monde.

Ma liste de choix

J’ai sélectionné 6 établissements proches de la région parisienne et j’y ai comparé les prestations : 

  • La côte Saint-Jacques à Joigny ;
  • La briqueterie dans la Marne ;
  • L’auberge des templiers dans le Loiret ;
  • Le château de Courcelles dans l’Aisne ;
  • L’auberge du jeu de Paume à Chantilly ;
  • Le clos à Verneuil d’Avre et d’Ivron.

Clairement, tous les établissements ne se valent pas en termes de services…certains ont une piscine intérieure, d’autres extérieures, certains ont un spa/hammam, d’autres non (ou le font payer en surplus). Quant aux restaurants, ça va du sans étoile aux deux étoiles. Sans appel, avec un restaurant 2 étoiles, un centre de fitness, spa et hammam, notre choix s’est rapidement porté sur la côte Saint-Jacques à Joigny, qui plus est à moins d’une demi-heure en voiture de chez mes parents, où nous avions l’intention de laisser les enfants.

La réservation

Nous avons laissé passer les premiers temps de la crise sanitaire pour réserver. Au moment de sauter le pas, le coffret était encore valable 9 mois (il peut être utilisé pendant 2 ans au moment de la date d’activation). Toutefois, quand j’ai voulu faire les démarches, on nous a informé qu’il y avait déjà une très longue liste d’attente et que ce n’était pas possible à l’heure actuelle, sauf à choisir d’y aller en pleine semaine…J’ai dû faire une réclamation auprès de Relais et Châteaux pour pouvoir finalement réserver un week-end, 3 mois après.

Une nuit à la côte Saint-Jacques en Relais et Châteaux

Je suis passée de nombreuses fois devant la côte Saint-Jacques, à me demander ce qu’il y avait derrière ces murs, tant j’en avais entendu des éloges. Eh bien, les compliments étaient à la mesure des prestations…Nous sommes arrivés à 15h pour passer la majorité de l’après-midi au bord de la piscine intérieure, ou dans le jacuzzi, ou à alterner sauna et hammam. En tout, ce sont 800 mètres carrés dédiés au bien-être, avec, au rez-de-chaussée, une vue sur l’Yonne.

Reposés de cet après-midi si paisible, nous avons pris la direction du restaurant 2 étoiles, pour une soirée inoubliable, où les plats et les verres se sont enchainés d’une manière si subtile qu’on était loin d’imaginer que plusieurs heures s’étaient passées entre le moment où nous y avions mis les pieds, et celui où le chef Jean-Michel Lorain est venu nous saluer quand, repus, nous avons quitté la salle pour retourner dans notre chambre. 

Et que dire du petit-déjeuner, tout en finesse et subtilité, qui nous a permis de prendre des forces pour emprunter des vélos et admirer les douces couleurs d’automne s’installer délicatement le long de l’Yonne. 

Découvrir Joigny

Impossible de parler de ce week-end sans aborder la visite de Joigny, où nous nous sommes baladés plusieurs fois lors de séjours familiaux à Sens. A la lisière de la forêt d’Othe, et sur les rives de l’Yonne, Joigny est une ville qui a su conserver des vestiges de son passé et toute la richesse de son terroir. La maison de l’arbre de Jéssé, sans doute l’édifice le plus remarquable du centre-ville, le rappelle avec ses sculptures de statues de tonneaux, de raisins et de saint-protecteurs. Et si vous êtes fan de maisons à colombages, vous serez servi avec la maison du Pilori ou encore la maison du Bailly, datant toutes les deux du XVIème siècle. 

L’histoire de Joigny rime aussi avec littérature, en particulier un célèbre Marcel Aymé, qui vit le jour dans cette cité viticole au début du XXème siècle. Vous aimez les enquêtes et les énigmes ? Lors d’un dernier séjour, nous y avons suivi un itinéraire avec l’application GuidiGO. Il existe d’ailleurs 19 parcours dans la ville, classés par thématique et par âge. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.