Amérique du Nord

Que faire à Baltimore en une journée ?

Pour commencer cet article par des superlatifs, Baltimore est la plus grande ville du Maryland et elle possède un des ports maritimes les plus importants de la côte Est des États-Unis. Jouissant d’une position particulière, entre les états du nord et ceux du sud, la ville se développa au cours des siècles en attirant de nombreux migrants européens et en exportant des marchandises vers le vieux monde. Elle était ainsi en 1850 la deuxième ville la plus peuplée des États-Unis. Un siècle plus tard, elle devint l’un des fleurons de l’industrie avec ses chantiers navals. La ville a aujourd’hui perdu en prestance et est une des plus pauvres du pays… Voilà pour ce qui est du contexte historique…Lors de mon périple américain, Washington – Philadelphie, comme mon avion retour décollait de Baltimore, j’ai voulu y passer une journée pour la découvrir. Au programme : promenade sur le port (Inner Harbor Dowtown), découverte du quartier historique de Fell’s Point et des maisons hantées de Mount Vernon.

Se balader sur le port (Inner Harbor Dowtown)

Le port de Baltimore est l’attraction majeure de la ville. C’est ici que se trouve l’aquarium. Avec ses 10 500 animaux et ses 560 espèces, c’est le plus grand au monde. On peut facilement y passer une demi-journée ! En ce qui me concerne, je n’y ai pas mis les pieds. J’avais déjà fait l’aquarium de Paris il y a peu avec mon fils et voir des dauphins dressés à faire des tours pour amuser le public ne m’intéresse pas des masses…

Forcement qui dit port…dit bateau…on pourra en prendre un pour faire une croisière ou admirer les navires historiques qui eux restent amarrés toute l’année. Il est également possible de les visiter. Le prix d’entrée varie en fonction du nombre de bateaux à voir. Il y en a quatre en tout :

  • Le voilier USS Constellation, le plus vieux bateau du port puisqu’il servit pendant la guerre d’indépendance ;
  • Le Lightship 116 Chesapeake, qui servait de bateau-phare pour indiquer l’entrée de la baie de Chesapeake ; 
  • L’US Coast Guard Cutter Taney qui a survécu à l’attaque de Pearl Harbor ;
  • Le sous-marin USS Torsk, utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

En continuant le Pier 5 se trouve le phare Seven Foot Knoll Lighthouse. Son emplacement originel se trouvait dans la baie de Chesapeake et servait à indiquer un banc de sable aux navires. 

Si vous aimez les musées, sachez que deux musées se trouvent sur le port :

  • Le musée de la science du Maryland avec des expositions de toutes sortes : sur les dinosaures, sur les planètes…
  • L’American Visionary Art Museum dédié à l’art naïf, c’est-à-dire l’art créé par des autodidactes, n’ayant reçu aucune formation artistique.

C’est aussi sur le port que se trouve le World Trade Center où l’on peut monter au sommet pour découvrir la vue.

Découvrir l’univers du baseball à Camden Yards

Le Oriole Park at Camden Yards est le stade de baseball de la ville. A l’intérieur s’y trouve le musée des légendes du sport, consacré aux plus grands joueurs. Et le plus grand joueur de baseball de tous les temps n’est autre qu’un natif de la ville : Babe Ruth, considéré aussi comme un « héros dépassement le simple cadre du sport ». On peut visiter le stade en dehors des jours de match ou, s’y on est fan de baseball, assister à un match. A côté du stade de baseball se trouve le M&T Bank Stadium, le stade de foot américain.

Bref, on a là un condensé de deux sports typiques des États-Unis mais pas très populaires en France.

Plonger dans l’histoire des États-Unis à Fell’s point

Fell’s Point est une zone piétonne historique située dans l’ancien quartier portuaire. On y compte quelques 350 bâtiments datant de l’ère coloniale. Un centre d’accueil permet même de renseigner les visiteurs à la recherche de quelques informations. C’est aussi un lieu très animé le soir avec de nombreux bars et restaurants.

Pour s’y rendre, il suffit simplement de continuer à marcher le long des quais depuis le port.

Voir les maisons hantées et le musée Walters à Mount Vernon

Le Mont Vernon, au nord du centre-ville, est réputé pour être hanté. Mais c’est surtout un quartier historique huppé où se trouve le monument en honneur de Georges Washington ainsi que le musée The Walters Art Museum, dont l’entrée est gratuite. Le musée comprend des collections de toutes les époques – allant de l’Antiquité à la Renaissance en passant par le Moyen Age – et de tous les continents avec des collections d’art européen et asiatique. Mais le clou du musée, ce sont surtout les œufs de Fabergé : le Rose Trellis et le Gatchina Palace. 

Comment se déplacer à Baltimore ?

Il est possible de se promener dans tous les lieux cités ci-dessus – ainsi que d’aller d’un endroit à un autre – à pied. Mais dès qu’on s’éloigne d’un lieu touristique, on est un peu déboussolé car les rues sont quasi désertes et on voit beaucoup de mendiants. C’est l’impression que j’ai eue mais en même temps je m’y suis promenée le dimanche. Quand j’ai pris mon train pour l’aéroport le lundi matin, il y avait beaucoup plus de monde dans les rues.

Si vous avez besoin d’aller plus loin que l’hyper-centre, vous pouvez prendre le bus ou le train. Le trajet est de 1,80$. Bon à savoir aussi : le Charm City Circulator est un bus qui circule gratuitement sur 4 itinéraires différents.

Où dormir à Baltimore ?

Au moment de réserver, j’avais repéré sur le plan le centre avec le port et j’avais essayé de trouver un logement sur airbnb pas trop loin, du côté du musée Edgar Allan Poe. Et bien je peux dire qu’on ressent vraiment un clivage de population/pauvreté entre les différents quartiers…et je ne m’y suis pas trop sentie en sécurité…alors qu’il était indiqué sur l’annonce que c’était un quartier plutôt tranquille et qu’il n’y avait pas de soucis pour rentrer tard le soir.

Heureusement que les gens chez qui j’avais pris la chambre étaient plutôt sympas sinon j’aurais pris mes bagages et je serais partie trouver un autre logement !

Donc mieux vaut trouver un logement dans l’hypercentre.

D’autres idées de visite à Baltimore

Vous restez plusieurs jours à Baltimore ? Ces idées de visite pourraient vous intéresser :

  • Baltimore Museum of Art, gratuit et proche de la prestigieuse université John Hopkins ;
  • Baltimore and Ohio Railroad Museum, à un quart d’heure à pied du stade Camden ;
  • Manger du Crab Cake, spécialité du Maryland à base de chair de crabe (par exemple au Bubba Gump Shrimb Co qui se trouve sur le port) ;
  • Fort Mac Henry, un fort côtier en forme d’étoile connu pour son rôle dans la guerre de 1812. Il permit alors de protéger la ville d’une attaque maritime. Il est aujourd’hui utilisé comme monument national et lieu de commémoration. Pour la petite histoire, le lieu a inspiré l’hymne national américain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.