City guide,  Royaume-Uni

Visiter Nottingham en un week-end

Nottingham est une ville au centre de la région de l’East Midlands en Angleterre. Elle compte plus de 300 000 habitants et l’agglomération en compte 730 000. La ville est connue pour sa fameuse légende de Robin des bois. C’est en effet ici, dans la forêt de Sherwood, qu’aurait vécu le célèbre bandit. Entre une balade en forêt, une visite au château de Nottingham ou au centre-ville pour voir la statue de Robin Hood, visiter Nottingham c’est en partie se plonger dans la fameuse légende. En partie, car Nottingham est aussi une ville agréable, comprenant de nombreux espaces verts, et un centre-ville où il fait bon flâner.

Visiter le centre-ville de Nottingham

Le centre-ville de Nottingham est le lieu idéal pour flâner, faire les boutiques, manger un morceau ou boire un verre dans un de ses nombreux pubs, et en découvrir un peu plus sur l’histoire de la ville en visitant son château et ses grottes. On pourra aussi se promener sur Lace Market, un héritage de l’industrie de la dentelle florissant aux XVIIIème et XIXème siècle ainsi que découvrir la place de l’hôtel de ville (old market square) et sa fontaine, le point névralgique de la ville.

Lace Market

Lace Market est un quartier rappelant l’héritage de l’industrie de la dentelle, florissante en Grande-Bretagne et plus particulièrement à Nottingham au XVIII et XIXème siècle. On peut y apercevoir de nombreux bâtiments de cette époque, qui servaient alors de magasins et de lieux d’exposition. 

Place de l’hôtel de ville (old market square)

Au centre-ville de Nottingham, on ne pourra pas manquer la place de l’hôtel de ville (old market square) et sa fontaine. Elle fut pendant des années le centre névralgique de la ville avec ses banques (la première s’y installa en 1688), ses pubs et ses magasins. De nos jours, c’est là où se situent de nombreux événements locaux (marché de noël, patinoire…). 

Galleries of Justice

Le musée Galleries of Justice se trouve dans le quartier Lace Market. Il est situé dans un bâtiment qui servait autrefois de cours de justice, de station de police et de prison. Le musée retrace l’histoire des châtiments et des crimes sur plusieurs siècles. Son tarif est de 10£ l’entrée. 

Ye olde trip to Jerusalem

Parmi les nombreux pubs du centre-ville, s’en trouvent deux assez anciens : le Bell Inn, construit en 1437 et le Ye olde trip to Jerusalem, prétendument un des plus vieux pubs du pays, construit en 1189.

Un de ses murs est constitué par la façade du rocher sur lequel se situe le château. Une partie du pub est donc construit directement dans les caves.


Les pubs en Angleterre

Les pubs, véritables institutions en Grande-Bretagne, permettent de se retrouver entre amis, famille et collègues. Qui boit on ? Qui mange-t-on ? Quand y va-t-on ? Et dans lequel ?  Voici le monde d’emploi des pubs anglais…

Quand aller aux pubs en Angleterre ?

Contrairement à nos bars français, on peut aller dans un pub anglais dès 9 heures du matin sans que cela ne choque personne. On y dégustera alors un petit déjeuner typiquement anglais fait de bacons, saucisses, œufs et haricots blancs cuits dans de la sauce tomate. A ce moment de la journée, et surtout le dimanche matin, les clients anglais sont déjà là pour commenter les matchs de foot du week-end. Plus tard, on pourra y aller pour le lunch. C’est alors une ambiance plus familiale. Certains pubs se transforment presque en salon de thé l’après-midi. A la fin de la journée, après le diner aux alentours de 18h, et jusqu’à 23h, les fidèles viennent se détendre de leur journée de travail dans une ambiance festive.

Que mange-t-on dans les pubs anglais ?

Au menu des pubs anglais, on trouve fréquemment :

– Le Sunday Roast, en français rôti du dimanche : il s’agit d’un rôti de bœuf, souvent accompagné de pommes de terre cuites au four, de petits pois et d’un Yorkshire pudding, sorte de gâteau salé cuit dans le gras de cuisson de la viande ;

– Le fish and chips, poisson pané (cabillaud ou aiglefin) avec des frites. C’est le plat idéal pour quand on est pressé. On peut alors le commander à emporter et il sera emballé dans du papier journal ;

– Le chicken pie ou kidney pie : tourte au bœuf ou au poulet.

Que boit on dans les pubs anglais ?

Les pubs anglais sont connus et appréciés pour les bières ! c’est une des boissons les plus consommées en Angleterre. Au moment de la commande, il faudra préciser la taille (half ou half-pint pour un demi, pint pour une pinte). Vous pouvez aussi bien entendu commander d’autres boissons. Si vous demandez un café, sachez qu’il est en général assez long. 

Comment bien choisir son pub en Angleterre ?

Il existe des tas de pubs en Angleterre. La majorité ont l’air plutôt vieux mais c’est tout simplement parce qu’ils sont tous construits ou décorés de la sorte. Si vous recherchez l’authenticité, mieux vaut aller dans un pub à la campagne ou dans les centres historiques des villes. 


Nottingham life Museum

A quelques mètres du château de Nottingham et du pub Ye old trip to Jerusalem, le musée de la vie de Nottingham, situé dans des petits cottages datant du XVIIème siècle, retrace la vie des habitants de la ville depuis 300 ans.

On y découvrira les objets du quotidien et les histoires des habitants de Nottingham au fil des siècles, en passant dans les différents bâtiments montrant notamment une maison de style victorienne et des magasins datant des années 1920. Le tarif est de 2,5£ par personne (il est possible d’acheter un billet combiné avec la visite du château). 

Le château de Nottingham et ses grottes

Le château de Nottingham est une des attractions majeures du centre-ville. Situé en hauteur, il surplombe la ville et offre une vue dégagée sur la région. Un réseau de grottes est situé sous le château ainsi que sous une partie du centre-ville. 

L’histoire du château de Nottingham

Le premier château de Nottingham fut construit en 1067 par les Normands, sur ordre de Guillaume le conquérant. Édifié en bois, il fut vite remplacé par un château en pierre construit un siècle plus tard. Bâti sur un rocher de 4 mètres de haut, sa position stratégique offrait une vue imprenable sur la région. Au XVIIème siècle, un manoir ducal fut construit sur le site d’origine du château mais il fut en partie incendié en 1831 lors de révoltes ouvrières. 

Le château de Nottingham et Robin des bois

Le château de Nottingham est connu dans le folklore pour la légende de Robin des bois. C’est ainsi ici que le célèbre bandit aurait affronté le shérif dans la scène finale. On peut d’ailleurs apercevoir près du château une statue de Robin des bois. 

Le château de Nottingham de nos jours

Le château de Nottingham abrite aujourd’hui un musée qui accueille des objets datant de l’âge du bronze, des antiquités grecques et romaines et des peintures des XVIème et XVIIème siècles.

Il est ouvert tous les jours de 10 heures à 17 heures de mi-février à mi-octobre et de 10 heures à 16 heures de mi-octobre à mi-février. L’entrée est de 7£ par personne.

Le site accueille de nombreux événements tout au long de l’année comme la fête de la bière ou la fête médiévale avec ses costumes d’époque.  

City of caves à Nottingham

Un réseau de grottes artificielles se trouve sous le château ainsi que dans une petite partie de la ville. Ces grottes ont successivement servi de tanneries, d’habitations et d’abris anti-aériens. On en compte pas moins de 500 dont certaines dateraient d’il y a plus de 500 ans. 

La visite des grottes coute 5£ et est accessible depuis le centre commercial Broadmarsh.

Nottingham et la légende de Robin des bois

Robin des bois, le célèbre brigand au grand cœur, aurait vécu dans la forêt de Sherwood, près de Nottingham. Entouré de frère Tuck, de Petit-Jean et de sa chère et tendre Marianne, il volait les riches pour donner aux pauvres tout en se jouant de son ennemi préféré, le Shérif de Nottingham, abusant de son pouvoir alors que le roi Richard cœur de Lion était parti en croisade.

Les premières références à l’histoire de Robin des bois datent du XIIIème siècle. Très vite, la légende orale devient écrite et le récit se forge au XVème siècle. Au fil des années, l’histoire évolue pour finir comme nous la connaissons aujourd’hui.

D’un bandit voleur, Robin des bois est ainsi passé à un héros au grand cœur. Chansons, poèmes, pièces de théâtre, films, dessins animés…on ne compte plus les adaptations retraçant ses aventures.

La forêt de Sherwood, à côté de Nottingham

Dans les faits, la forêt de Sherwood se situe vers le village d’Edwinston, à 50 minutes en voiture de Nottingham. Afin de s’y rendre, un bus part de la station victoria et s’arrête à Edwinston. Il faut ensuite marcher 10 minutes pour arriver jusqu’au centre d’information.  

La forêt abrite le Major Oak Tree, un chêne multi centenaires voir millénaire puisqu’il aurait entre 800 et 1000 ans. D’une circonférence de 10 mètres, il pèserait près de 23 tonnes et aurait servi de repère à Robin des Bois.

L’entrée du parc, ouvert de 10 heures à 17 heures, est gratuite. Il accueille tous les ans, du 1erau 7 août, le festival de Robin des bois.

Que faire d’autre autour de Nottingham ?

Après avoir fait le tour du centre-ville de Nottingham, admiré le château et visité les caves, on pourra aller en dehors du centre-ville, vers l’université, pour visiter le Wollaton hall and park. A 30 minutes de Nottingham, on pourra se rendre à la Newstead Abbey 

Wollaton hall and park

Construit en 1588 dans un style élisabéthain (style de la Renaissance en Angleterre qui doit son nom à la reine Élisabeth Ier), le Wollaton hall a été le lieu de tournage du film « the Dark Knight » dans lequel il servait de manoir à Bruce Wayne.

Ce qui était autrefois une « maison de campagne » accueille aujourd’hui le muséum d’histoire naturelle. On peut encore admirer la grande salle de l’Elizabethan Great Hall et la plus petite salle Willoughby. La cuisine, de style Tudor, qui précède le style élisabéthain, est telle qu’elle était autrefois avec ses fours originaux. On pourra aussi admirer des orgues datant de la fin du XVIIème siècle

La demeure est entourée d’un parc délimité par un mur de briques rouges de 11 kilomètres de long où se baladent des cerfs et des daims ainsi que de nombreux oiseaux sauvages. Attention, en période de rut, les cerfs peuvent être très agressifs. 

Newstead Abbey

Ancien prieuré fondé en 1170, la Newstead Abbey se situe au nord de Nottingham, à 30 minutes en voiture. Elle fut la maison de famille de Lord Byron, célèbre poète anglais, avant d’être donnée à la ville en 1931.

Lors de la visite, on pourra découvrir le parc et la demeure dans laquelle se trouvent certains manuscrits et souvenirs de Lord Byron.

On accède à la Newstead Abbey en voiture ou en transport en commun : 

  • En bus, il faud prendre la ligne Trent Barton « Pronto » depuis la station Victoria dans le centre de Nottingham jusqu’à Mansfield via Newstead Abbey. L’arrêt est à côté de l’entrée. Les bus passent en semaine toutes les 10 minutes, puis toutes les 30 minutes à partir de 18h et toutes les heures à partir de 19h. Les dimanches et jours fériés, ils passent moins souvent (toutes les 30 minutes en journée, toutes les heures en soirée).
  • En train, il faudra prendre le train East Midlands ligne Robin des bois à la gare de Nottingham. L’arrêt est au village de Newstead. Il faut compter 20 minutes de marche pour arriver au domaine. Les trains circulent à peu près toutes les heures.

Le prix de l’entrée est de 7£ (auquel s’ajoutent 6£ de parking)

Organiser son séjour à Nottingham

Nottingham est une jolie ville dans le centre de l’Angleterre. On pourra y passer un week-end (2 ou 3 jours suffisent) pour se promener dans la fameuse forêt de Sherwood, admirer les biches en liberté dans le grand parc de Wollaton et visiter le château.

Comment se rendre à Nottingham ?

Nottingham est à 1h30 heures d’avion de Paris. C’est la solution la plus pratique pour s’y rendre. Le prix du billet d’avion commence à 100€ aller-retour. On peut aussi prendre l’Eurostar mais il faudra changer de gare à Londres. Si vous êtes déjà en Angleterre, Nottingham se situe à moins de 2 heures de Londres en train et 3h15 en voiture.

Quel est le budget d’un week-end à Nottingham ?

Entre le billet d’avion, le logement (compter deux nuits) en arrivant le vendredi soir afin de profiter de deux jours sur place, le transport et les activités, il faut compter environ 350€ par personne.

Une grande partie du coût du séjour provient du billet d’avion qui coûtera moins cher en partant à des dates décalées (par exemple en arrivant le samedi et en repartant le lundi).

A la différence d’une ville comme Londres, le prix des transports n’y est pas excessif. Ainsi, une course en taxi pour aller dans Nottingham coûtera quelques livres et, à plusieurs, le tarif peut être plus avantageux qu’un trajet en transport en commun. Dans le bus, il faudra dire où l’on s’arrête quand on achète le titre de transport : le prix varie en fonction de l’arrêt contrairement en France où il est fixe que l’on descende dans deux arrêts ou dans vingt.  Attention à avoir toujours de la monnaie pour faire l’appoint en montant dans le bus car le chauffeur ne rend pas la monnaie.

Le budget du voyage se décompose ainsi :

  • Billet d’avion : 100 – 150€ ;
  • Deux nuits sur place : 120€ ;
  • Transport : 50€ ;
  • Repas : 50€ ;
  • Sorties : Château  de Nottingham : 8€ + City of caves 6€ + Newstead Abbey 8€ + diverses autres sorties : 30€.

Où dormir à Nottingham ?

Si vous n’avez pas de voiture, mieux vaut choisir un hôtel, un b&b ou une chambre d’hôtes pas trop loin du centre-ville afin de pouvoir tout faire à pied et d’être proche de la gare pour aller facilement en dehors de la ville (pour se rendre à la forêt de Sherwood ou visiter la Newstead Abbey par exemple). Si vous avez une voiture, rien de vous empêche d’être un peu plus excentré. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.