Italie

Visiter la place Saint-Marc à Venise

Au bord du Grand Canal, la place Saint-Marc, avec ses célèbres pigeons, constitue le cœur de Venise. Ancien centre administratif, politique et religieux, il y a de nombreux monuments à visiter autour de la place, avec les incontournables Palais des Doges, Basilique Saint-Marc et Campanile. Toutefois, ceux qui ne sont pas trop portés sur les visites de monuments pourront simplement s’y arrêter pour la contempler. On pourra alors apercevoir tous les monuments qui la bordent en savourant une bonne glace achetée dans un des nombreux glaciers de la place 🙂

Le campanile de Saint-Marc

Ancienne tour de guet, le campanile de Saint-Marc fut construit au IXème siècle puis restauré, modifié et agrandi de nombreuses fois au cours des siècles. Au début du XXème siècle, la tour s’est écroulée sur elle-même et fut reconstruite à l’identique en 1912.

Avec ses 50 mètres de hauteur, Galilée l’utilisa pour présenter sa lunette astronomique. En plus d’être une tour de guet, le campanile de Saint-Marc servit de clocher pour la basilique du même nom.

L’accès au campanile est payant. Un ascenseur permet de rejoindre le sommet et d’admirer la vue sur Venise.

Le palais des Doges

Le palais des Doges, qui borde l’entrée du Grand Canal, a été construit entre 1340 et 1441. Le palais fut la résidence des Doges qui étaient les premiers magistrats de Venise. Pendant plus de 1000 ans, de 697 à 1797, ces fonctionnaires tout puissants, commandants des armées, avaient notamment pour missions de présider le Sénat et de nommer les fonctionnaires.

La basilique Saint-Marc

La basilique Saint-Marc, construite au IXème siècle, est un mélange de style byzantin, arabe, gothique et de la Renaissance. Elle a notamment été décorée avec les verres de Murano, une île voisine. Elle accueille le corps de l’évangile Marc, devenu patron de Venise quand des marchands emportèrent ses restes hors d’Égypte pour les ramener ici. 
L’entrée de la basilique Saint-Marc est gratuite (attention, il faut avoir les épaules couvertes et laisser son sac à l’extérieur) et la queue pour entrer dans l’édifice peut être longue. Toutefois, seule une partie de la basilique est gratuite, le reste est payant.

On ne peut pas rentrer dans la basilique avec un sac à dos. Il existe une consigne qui se trouve un peu plus loin. Pensez à vous y rendre directement avant même de faire la queue pour entrer. 

Comme dans tous les édifices religieux de Venise, il faut se couvrir les épaules. Si vous n’avez pas de foulard avec vous, vous pouvez toujours en acheter un à l’intérieur de la basilique. 

La tour de l’horloge

La tour de l’horloge, construite au XVème siècle, indique l’heure, les signes du zodiaque et les phases de la lune. La petite histoire veut que les artisans ayant construit cette horloge eurent les yeux crevés afin de ne pas en reconstruire de plus belles.

Les autres bâtiments de la place Saint-Marc

Et les autres bâtiments qui bordent la place, de quoi s’agit-il ? 

  • Les procuraties Nuove et Vechhie et l’aile Napoléon qui délimitent la place au sud, au nord et à l’ouest. Ces bâtiments, qui servaient autrefois de bureaux aux hauts fonctionnaires de Venise, accueillent aujourd’hui des cafés et des boutiques. Les procuraties Nuove hébergent le musée archéologique de Venise ;
  • La bibliothèque de Saint-Marc, en face du palais des Doges, qui abrite une importante collection de livres, de manuscrits et d’incunables (livres imprimés avant le 1er janvier 1501).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.