Tenerife El Teide
Tenerife

Visiter le parc national del Teide et son volcan à Tenerife

Le parc national del Teide est un parc qui se situe dans le centre de l’île de Tenerife. D’une superficie de 18 990 hectares, il est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Visiter le parc national del Teide, c’est visiter un plateau de cinéma grandeur nature ! Les visiteurs reconnaîtront ainsi peut être, lors de la découverte du parc, des scènes de La planète des singes, le Choc des titans, ou encore Un million d’années avant JC.

Le parc national del Teide est un parc qui se situe dans le centre de l’île de Tenerife. D’une superficie de 18 990 hectares, il est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Visiter le parc national del Teide, c’est visiter un plateau de cinéma grandeur nature ! Les visiteurs reconnaîtront ainsi peut être, lors de la découverte du parc, des scènes de La planète des singes, le Choc des titans, ou encore Un million d’années avant JC.

D’ailleurs, nous avons été tellement séduites par le parc national del Teide que nous y sommes allées deux fois lors de notre séjour à Tenerife!

Parc national del Teide Tenerife

Que voir au parc national del Teide ?

Le parc offre une multitude de paysages différents : plus on s’approche du volcan, plus le paysage change. On passe ainsi d’une forêt de pins à un paysage quasi lunaire avec des coulées de lave pétrifiée, des volcans et des cratères. De nombreux miradors permettent de s’arrêter le long de la route et offrent des vues à 180° sur le parc (mirador de chio, mirador de San Jose…)

Les mines de San José

Les mines de San José forment une plaine de gravillons et de blocs de roches. On peut y voir un beau mélange de couleurs et de formes. 

La caldera de las Cañadas

La Caldera de las Cañadas est un cirque du parc national. Le volcan Teide se trouve sur son rebord nord.

Pour certains, le cirque s’est formé suite à l’effondrement d’un ancien volcan, le Cañadas qui formait le secteur central de Tenerife il y a plusieurs millions d’années. D’autres parlent d’un affaissement il y a 200 000 ans.

La paroi de cet amphithéâtre naturel est longue de 25 kilomètres. Son point culminant, à 600 mètres, est le Guajara.

Las cañadas forment un terrain de coulées de lave et de roches volcaniques. On peut y voir de petits volcans comme la Montaña Blanca, volcan avec des teintes jaunes et blanches dues à la pierre ponce ou la Montaña Mostaza, volcan avec des teintes noires et rouges dues à l’oxydation. 

Parc national del Teide Tenerife

Les roques de Garcia

Les roques de Garcia sont des rochers de lave qui séparent les deux demi-caldeiras de las cañadas. Certains rochers atteignent jusqu’à 120 mètres de hauteur. Le rocher Cinchado, qui ressemble à un énorme champignon, est le plus impressionnant de tous. Il s’agit d’une ancienne cheminée volcanique en basalte.

Le pico viejo

Avec ses 800 mètres de diamètre, le pico viejo est le 2èmevolcan de Tenerife. Il se situe à 3 134 mètres d’altitude.

Il est possible de l’atteindre via le sentier n°9 à partir du mirador de Chío, sur la route TF38 en direction de Chío et Guía de Isora, à environ 3km du croisement avec la route TF21 en direction de Vilaflor (vers le lieu-dit Boca Tauce).

La randonnée est assez difficile : elle dure 8 heures aller-retour pour 1000 mètres de dénivelé.

La plaine de Ucanca

La plaine de Ucanca, la plus grande des Cañadas, est une large étendue de sables et de sédiments où se trouve la cathédrale, petite colline rocheuse. Au printemps, des flaques apparaissent dans la plaine avec la fonte des neiges. Leur accumulation forme parfois un petit lac. 

L’observatoire

Offrant une vue dégagée pour observer le ciel, le parc national del Teide possède un observatoire astronomique à 2390 mètres d’altitude. Il compte plus de 10 télescopes solaires et spatiaux nocturnes. 

Le volcan El Teide 

Le volcan el Teide est le plus haut sommet d’Espagne avec ses 3718 mètres. C’est également le troisième plus grand volcan au monde depuis sa base, derrière deux volcans hawaïens. Il est âgé de près de 500 000 ans. La dernière éruption remonte à plus d’un siècle, en 1909. Christophe Colomb le vit même en éruption quand il fit escale aux Canaries avant de partir découvrir les Amériques en 1492. 

Aujourd’hui, il est possible de s’approcher du sommet grâce au téléphérique ou à pied pour les plus courageux (j’avoue qu’on a choisi la première option). Toutefois, pour monter jusqu’au sommet et gravir les derniers mètres, il est nécessaire d’avoir une autorisation préalable. On a été un peu déçu car une fois arrivé à un des miradors (il y en a deux), on ne voyait rien du tout ! Le brouillard gâchait la vue…Mais par beau temps, on peut voir le nord de Tenerife et parfois les îles voisines.

El Teide Tenerife

Comment accéder au sommet du volcan el Teide ?

Un téléphérique permet de s’approcher du sommet du volcan el Teide. Il fonctionne de 9h à 16h (16h pour la dernière montée et 16h50 pour la dernière descente). Pour éviter la queue, mieux vaut arriver tôt.

La station du téléphérique est située à 2 356 mètres. Elle dispose d’un parking ouvert de 9h à 18h ainsi que d’une cafétéria et d’un restaurant.

Les plus courageux pourront faire l’ascension à pied à partir de la Montaña Blanca qui se situe à 2 320 mètres (la montée à pied dure 6 heures contre une dizaine de minutes en téléphérique).

Attention toutefois à prévoir des affaires chaudes car le climat en haut est complètement différent du climat sur la côte. Un pull, un bonnet, une écharpe, des gants, un polaire voire un coupe-vent sont parfois indispensables en fonction de la saison. On a vu ainsi un bon nombre de personnes en short et tee-shirt repartir aussi vite qu’ils étaient arrivés !

Arrivé à 3555 mètres avec le téléphérique, ou à pied, il reste 163 mètres pour arriver au sommet. Les randonneurs sentiront alors une odeur de soufre sur le trajet.

Il faut obtenir une autorisation préalable pour atteindre le sommet et admirer le cratère de 70 mètres de diamètre et de 45 mètres de profondeur.

Par beau temps, le sommet offre une vue dégagée sur les murs de las cañadas, le Pico Viejo et le reste du parc. Il est aussi parfois possible de voir les six autres îles des Canaries. 

Arrivé à la station du téléphérique, si la randonnée au sommet du Teide n’est pas possible, deux autres randonnées peuvent être faites :

  • Aller jusqu’au mirador de la Fortaleza (sentier n° 11) : de difficulté moyenne, le sentier permet d’accéder en 25 minutes à un point de vue sur le nord de Tenerife, la vallée de la Orotava et au loin le massif d’Anaga ;
  • Aller jusqu’au mirador Pico Viejo (sentier n° 12) : également de difficulté moyenne, le sentier permet d’accéder en 30 minutes à un point de vue sur le parc del Teide et parfois sur les îles de la Gomera, Hierro et Palma.

Afin d’avoir une vue dégagée, il est essentiel de partir tôt. Ceux qui le souhaitent peuvent dormir au refuge Altavista, au cœur du parc, à 3 260 mètres ou au Parador national de las Cañadas del Teide.

Parc national del Teide à Tenerife

Comment se rendre au parc national del Teide ?

Il existe plusieurs possibilités pour se rendre au parc national del Teide : en bus, en voiture ou en excursion.

En bus

Je déconseille d’aller au parc national del Teide en bus. Pourquoi ? Parce qu’un seul bus part le matin du sud et un seul bus part le matin du nord. Pour le retour, c’est pareil, il n’y en a qu’un seul. Donc si on le rate c’est fichu pour la journée.

Il est toujours possible de faire du stop là-haut mais on connait des gens qui ont pas mal galéré pour repartir en stop. Ils ont dû pas mal demander avant que quelqu’un accepte. Si toutefois vous êtes tenté par l’expérience en bus : 

  • Si vous êtes dans le sud, le bus 342 part à 9h15 de Playa de las Americas et à 9h30 à Los Cristianos à 9h30. Le retour depuis le téléphérique est à 15h40 ;
  • Si vous êtes dans le nord, le bus 348 part à 9h15 de Puerto de la Cruz. Le retour a lieu depuis le téléphérique à 16h.

En excursion

On a d’abord choisi l’excursion pour s’y rendre car c’est beaucoup plus simple.

Un bus vient vous chercher, en général il fait plusieurs arrêts donc il y en a forcément un pas loin de votre lieu d’hébergement.

Il vous dépose au téléphérique puis vient vous reprendre pour faire une petite randonnée dans le parc national del Teide et vous ramène ensuite.

Niveau tracasserie, c’est l’option idéale, car on n’a pas besoin de louer une voiture, et ça ne revient pas beaucoup plus cher que de louer une voiture si on n’est pas nombreux (je précise qu’on était deux).

Après, forcément, il faut se plier aux règles et on a un temps limité pour tout faire (qu’il soit trop long ou trop court ça dépend de si on aime prendre son temps ou non). Autre avantage de l’excursion : on peut regarder tranquillement le paysage sans avoir à regarder la route.

NB : il y a plein d’agences partout sur l’île qui proposent l’excursion donc c’est très simple de trouver.

En voiture

On avait prévu de louer une voiture pour faire le tour de l’île et s’on dit qu’on pourrait passer par le parc national del Teide pour le revoir car on avait vraiment bien aimé. Comme ça, on pouvait aussi s’arrêter où on voulait pour faire des photos. En plus, on avait rencontré des gens qui voulaient y aller et on leur avait proposé de les amener (ceux dont je parle un peu plus haut qui ont galéré pour repartir, et bien c’est nous qui les avions déposés).

Bref, en voiture c’est aussi chouette si on n’a pas trop peur de conduire sur des routes sinueuses ! On peut vraiment prendre son temps pour tout faire et on peut s’arrêter où on veut pour les photos !

NB : Pareil que les agences de tourisme, il y a plein d’agences de location de voitures sur l’île. Il faut compter environ 25€ par jour de location (hors essence).

Parc national del Teide à Tenerife

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *