El Teide Tenerife
Tenerife

Itinéraire à Tenerife

Si vous souhaitez visiter Tenerife, la meilleure chose à faire est de prendre plusieurs hébergements : au moins un dans l’ouest et un autre dans le nord pour pouvoir être au plus près des sites. En fonction de ce que vous aimez, vous pouvez choisir un itinéraire plus « cool » en privilégiant le côté plage, un itinéraire plus « sportif » en axant sur les randonnées et les autres activités sportives (plongée, kite surfing…), un itinéraire plus « nature » en choisissant de rester du côté du parc national du Teide ou du parc naturel d’Anaga dans le nord ou enfin un itinéraire plus « culture » avec les centres historiques des villes et villages centenaires. Et bien-sûr, vous pouvez aussi combiner un peu de tout. 

1ere partie de l’itinéraire à Tenerife : le nord

Il existe deux aéroports à Tenerife : un au nord et un au sud.

Celui au nord se trouve à San Cristobal de la Laguna et celui au sud se situe à une quinzaine de kilomètres de Los Cristianos. Les deux aéroports accueillent des vols internationaux mais celui du sud accueille environ 2 fois plus de voyageurs. 

Voici un exemple d’itinéraire. Il se base sur un parcours idéal que j’aurais aimé faire si j’avais eu en tête tous les éléments que j’ai aujourd’hui.

J1 : Arrivée à Santa Cruz de Tenerife et visite de la ville. Santa Cruz de Tenerife est la capitale de l’île. La ville est célèbre pour son auditorium que l’on peut apercevoir de la route principale et pour son carnaval. On peut visiter le centre-ville en une demi-journée. Toutefois, il est possible de la sauter du programme, ou de ne pas y consacrer trop de temps pour passer à la visite du nord. Si vous souhaitez un début de visite assez tranquille, vous pouvez commencer le voyage par un arrêt à la Playa de las Teresistas, une plage de sable blanc, à 15 minutes au nord de Santa Cruz de Tenerife. 

J2 : Visite de San Cristobal de la Laguna et de la Valle de Guerra. San Cristobal de la Laguna fut fondée en 1496 et fut la capitale de Tenerife jusqu’en 1823. Son tracé de rues a servi de modèles à la fondation de certaines grandes villes d’Amérique du Sud. D’ailleurs, la ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La Valle Guerra accueille un musée d’archéologie et d’anthropologie.

J3 : Randonnée dans le parc naturel d’Anaga. Classé réserve de biosphère par l’Unesco, le parc abrite le plus grand nombre d’espèces endémiques au monde. Il faut dire que c’est le coin le plus pluvieux et donc le plus verdoyant de l’île, en contraste total avec le sud aride. Les nuages qui arrivent chargés d’air humide de l’océan Atlantique viennent se heurter aux montagnes culminant parfois à plus de 1000 mètres d’altitude, déchargeant alors parfois des trombes d’eau. Rien que le trajet en voiture est impressionnant et donne envie de s’arrêter toutes les 5 minutes. Toutefois, il existe plusieurs miradors spécialement aménagés, comme le mirador du Pico Inglès ou celui de la Cruz del Carmen.

De nombreuses randonnées sont possibles, avec des dénivelés plus ou moins importants.

2ème partie de l’itinéraire à Tenerife : le sud

J4 : Départ pour le sud de l’île en passant par les pyramides de Güímar et le parc naturel du même nom pour voir les coulées de lave, puis visite de Los Gigantes et de Puerto Santiago. Los Gigantes sont des falaises hautes à certains endroits de plus de 500 mètres et qui se jettent dans la mer. 

J5 : Randonnée au Barranco de Masca – ma randonnée coup de cœur à Tenerife. On part du petit village de Masca avant de descendre dans un canyon pour rejoindre l’océan Atlantique. Après une petite baignade on repart en bateau (et si on a de la chance, on peut y voir des dauphins 🙂

J6 : Randonnée dans le parc national del Teide – mon autre coup de cœur à Tenerife. Plusieurs randonnées sont possibles, certaines sont très rapides, d’autres sont beaucoup plus longues. Il est par exemple possible de prendre le téléphérique au volcan puis d’aller voir la vue (randonnée d’une vingtaine de minutes). Pour monter au sommet du volcan, il est nécessaire d’avoir une autorisation préalable. Si on aime marcher, on peut y passer plusieurs jours et faire des randonnées dans le parc ou même monter au volcan à pied.

J7 : Retour à Santa Cruz de Tenerife en passant par la Orotava, une jolie petite ville avec un très beau jardin botanique. Sur le chemin, vous pourrez vous arrêter à Icod de los Vinos pour (là encore) le parc botanique, célèbre pour son dragonnier, une espèce de plantes, qui aurait plus de 800 ans. Non loin de là se trouve la ville de Garachico et ses piscines d’eau de mer naturelles, idéales pour faire une petite halte baignade. 

Parc national del Teide

Plan de l’itinéraire à Tenerife

Il faut compter au moins une semaine pour visiter Tenerife, une dizaine de jours pour profiter davantage.

Le mieux est de louer une voiture pour faire le tour de l’île. On trouve des locations à partir de 25€ la journée. On peut trouver de nombreuses agences de location de voiture à l’aéroport et un peu partout sur l’île.

Le réseau de transport en commun est assez mal développé.

Certains bus passent toutes les heures et mettent du temps pour aller d’un endroit à un autre de l’île.

D’autres ne passent qu’une fois le matin et une fois l’après-midi comme pour aller au parc national del Teide. Autant dire qu’il faut être ponctuel et que le bus n’a pas intérêt à passer à l’avance !

Le tour du littoral se fait assez rapidement en voiture. Par exemple, pour aller de Puerto de la Cruz à los Gigantes, il faut 1h15 en passant par l’ouest et Icod de los Vinos alors qu’il ne faut que 20 minutes de plus soit 1h35 en passant par l’est et la route TF-1. En revanche, en passant par le centre et le parc national del Teide, la route est beaucoup plus longue car elle est très sinueuse.

Il est aussi possible de passer par des agences pour faire des excursions. C’est ce que nous avons choisi pour le Barranco de Masca et c’est assez pratique quand on fait une randonnée dans un canyon pour descendre au niveau de l’océan Atlantique et qu’on n’a pas envie de tout remonter à pied!

Parc national del Teide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.