Philippines

Découvrir l’ile de Bohol aux Philippines

Bohol est une île des Philippines, notamment connue pour les Chocolate Hills, un ensemble de plus d’un millier de collines qui, à certaines périodes de l’année, deviennent marron. Autre attrait de Bohol : les tarsiers, plus petits mammifères au monde, qui auraient inspiré Steven Spielberg pour le personnage d’ET. Si vous cherchez d’autres idées d’activités, ne manquez pas de visiter les églises coloniales ou de vous adonner aux joies de la plongée ou du snorkelling.

Que faire à Bohol ?

Aller à Chocolate Hills

Chocolate Hills, « collines en chocolat » en français, sont des collines de taille similaire, situées sur plus de 50 km2. On n’en compte pas moins de 1 268, mesurant toutes de 30 à 50 mètres de haut. Inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, elles sont nées il y a deux millions d’années de l’accumulation de corail et de coquillage. La mer s’est ensuite retirée et l’érosion les a façonnées au fil des siècles. 

Alors qu’elles sont vertes la majorité de l’année, à la fin de la saison sèche, c’est-à-dire entre mars et mai, la végétation prend une couleur brune ce qui leur donne l’aspect de collines en chocolat. On peut les voir de nombreux endroits mais la vue la plus connue est celle de Carmen. On accède au site en bus, taxi ou en moto puis la dernière partie se fait à pieds. Après avoir monté 240 marches, un point de vue panoramique sur les collines se dévoile aux plus courageux.

Visiter les églises coloniales

Bohol compte de nombreux vestiges de l’époque coloniale, comme des églises du XVIème siècle, construites pendant l’occupation espagnole. La majorité sont faites de corail, comme l’église Notre Dame de l’Immaculé Conception à Baclayon, qui serait la plus vieille du pays, ou encore celle de Jagna (à l’est de l’île) et de Loon (au nord de Tagbilaran).

Faire de la plongée ou du snorkelling

Au sud de l’île de Bohol se trouvent plusieurs sites exceptionnels comme Virgin Island. Située à quelques minutes de Panglao, on pourra y admirer sa longue plage de sable blanc. Lors des marées, la plage disparaît sous l’eau et les boutiques émergent directement de la mer. Le sud est également le lieu propice pour observer différentes espèces maritimes comme des dauphins ou des baleines.  On pourra aller jusqu’à Balicasag, à 30 minutes de banca (bateau local) pour faire de la plongée et du snorkelling. Une belle plage de sable blanc permettra de se reposer et d’admirer les bateaux de toutes les couleurs qui emmènent les plongeurs ou snorkelleurs. Attention aux oursins sur la plage !

S’approcher des tarsiers

Les tarsiers sont une espèce endémique, c’est-à-dire qu’on ne les trouve quand dans cette partie du monde. Avec leurs 10 centimètres de haut, ils sont les plus petits mammifères sur Terre. Leur tête peut pivoter à 340° soit presque un tour complet. Ils peuvent émettre des ultrasons, indétectables pour de nombreux autres animaux. C’est ce qui leur permet d’échapper aux prédateurs et de repérer leur nourriture.

Malheureusement, les tarsiers sont en voie de disparition. Victimes de leur succès, ils sont capturés pour devenir des animaux de compagnies. Ce sont des animaux nocturnes, vous les verrez donc dormir. Attention à ne pas les perturber si vous voulez les voir ou les prendre en photo : dès qu’ils ne se sentent plus en liberté, ils se suicident !

Organiser son voyage à Bohol

Comment se rendre sur l’île de Bohol aux Philippines ?

L’île de Bohol se trouve en face de Cebu, deuxième ville du pays après Manille, et on y accède depuis celle-ci par bateau. Il faut compter environ 3h de trajet pour 600 pesos soit 11,5€. Il faut ajouter à cela entre 30 minutes et 1 heure (et 5€) pour rejoindre l’embarcadère de Cebu depuis l’aéroport en taxi. Il est aussi possible d’y aller en avion. L’aéroport de Bohol se trouve sur la principale ville de l’île, Tagbilaran. Le trajet sera beaucoup plus rapide, mais aussi beaucoup plus cher. 

Où dormir à Bohol ?

Si vous voulez profiter de Bohol pour faire de la plongée, du snorkelling ou tout simplement vous détendre sur la plage, l’idéal est de dormir vers Panglao, dans le sud de l’île. De là, vous pourrez profiter des multiples joies de la plage et de la mer. La majorité des hôtels et des restaurant se concentrent sur la Alona Beach, une grande plage de sable blanc

Panglao est à environ 2 heures de voiture des Chocolate Hills et à 30 minutes de Tagbilaran, la principale ville de l’île. Le sud est toutefois plus touristique et donc plus cher que le reste de l’île. Autre possibilité : dormir à Tagbilaran. Les hôtels y sont en général moins chers et à une distance convenable des plages.

Comment se déplacer sur l’île ?

De nombreux prestataires proposent des excursions en groupe pour se rendre dans les lieux touristiques et principalement aux Chocolate Hills. D’autres visites sont comprises dans le forfait comme la découverte des églises coloniales ou des balades en bateaux. Il est possible de réserver ces excursions directement auprès des compagnies, sur internet ou via votre hôtel. Si vous aimez l’aventure, ce ne sera toutefois pas par vous, mais si vous voulez un moyen simple de découvrir l’île, ça peut être un bon compromis ! Les touristes en quête de sensations fortes pourront louer une mobylette pour circuler sur l’île à leur guise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.