Créer un blog de voyage

Quel budget pour créer un blog de voyage ?

Créer un blog de voyage n’est – si l’on veut faire les choses proprement, avoir son propre nom de domaine et être propriétaire du site – pas gratuit. Il faut payer des charges relatives à la conception du site, au nom de domaine, à l’hébergement. Il faut aussi dans certains cas faire un peu de publicité et bien-sûr payer les voyages…Je vous explique jusqu’à présent combien m’a couté mon blog de voyage et les astuces pour essayer de dépenser le moins possible tout en ayant tout de même mon propre nom de domaine et la possibilité d’écrire autant d’articles que je le souhaite. 

Créer un blog de voyage gratuitement

Il est possible de créer son blog de voyage gratuitement mais ce n’est pas une solution que je conseille. En effet, les prestations proposées avec les blogs gratuits sont limitées. Ainsi, il n’est pas possible d’avoir son propre nom de domaine qui inclut souvent le nom de la plateforme. Par exemple, pour mon blog, ça aurait donné www.partirvoirlemonde.nomdelaplateformede blog.com. L’espace de stockage est réduit, donc pas l’idéal pour toutes les photos de voyage, et la bande passante est elle aussi limitée. En plus, il y a souvent des publicités. 

La part consacrée à la conception du site dans le budget d’un blog de voyage

Le budget conception du blog de voyage dépend vraiment de ce que le blogueur veut/peut faire. J’en parlait déjà dans mon article qui traitait de comment créer un blog de voyage : il existe deux grandes façons de créer un blog de voyage : en passant par un logiciel open source (type wordpress) ou par un éditeur de blog. 

En passant par un éditeur de blog

La première solution est de passer par un éditeur de blog comme jimdo (je le mentionne car je suis passée dans un premier temps par eux pour mon blog, mais il en existe des tas). Il existe différentes formules : une gratuite, une milieu de gamme, une haut de gamme. 

J’ai commencé par la formule milieu de gamme avec un tarif de 6,50€ par mois qui m’a permis de choisir mon nom de domaine et un design préconçu lors de la création de mon blog de voyage. Le tarif donne accès à 5GB de stockage et à 10 GB de bande passante. Ayant dépassé le quota de 5GB, je suis passée sur la formule supérieure avec un espace de stockage illimité mais une quinzaine d’euros par mois.

En passant par un logiciel open-source

Pour ceux qui veulent concevoir eux-mêmes leur blog de voyage et s’ils ont les compétences suffisantes en matière de développement informatique pour le faire, le coût reste réduit. Il faudra payer une centaine d’euros par an pour l’hébergement et le nom de domaine, donc au final plus ou moins pareil qu’en passant par une plateforme mais en ayant plus de liberté dans la conception du site.

Ceux qui n’ont pas de compétences en matière de développement de site web et qui passent par un prestataire doivent s’attendre à des charges beaucoup plus élevées (compter plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros). 

Toutefois, dans le cas d’un blog de voyage qui ne demande pas de développements spécifiques, il est suffisant de passer par un logiciel open-source ou un éditeur.

La part consacrée à la publicité dans le budget d’un blog de voyage

Encore une fois, le budget consacré à la publicité dépend vraiment de ce que le bloggeur peut et veut faire. Les dépenses de publicité les plus fréquentes pour un blog de voyage sont les dépenses sur les réseaux sociaux et sur Google.

Publicité sur les réseaux sociaux

Afin de lancer un peu mon blog de voyage sur les réseaux sociaux, j’ai eu recours à plusieurs campagnes de publicité sur Facebook. C’est ce qu’on appelle le SMA (Social Media Advertising). Il faut alors bien définir sa cible pour optimiser ses résultats. Les campagnes seront différentes en fonction du but souhaité : avoir plus de visites sur le blog ou avoir plus de mentions j’aime sur Facebook. En une année, j’ai dû dépenser environ 25€ sur Facebook, plus pour me faire une idée de ce qu’il était possible de faire que pour vraiment faire une grosse campagne de publicité.

Il est aussi possible de faire des publicités pour augmenter sa communauté sur Instagram et d’interfacer Facebook et Instagram (puisqu’il s’agit de la même société). Pour l’instant, je me suis limitée à Facebook.

Publicité sur les moteurs de recherche

Enfin, il est aussi possible de faire des publicités sur Google et sur les autres moteurs de recherche. C’est ce qu’on appelle le référencement payant ou encore SEA (search engine advertising). Il s’agit d’un système d’enchère sur les mots clés. Par exemple, si vous souhaitez être bien référencé sur « budget tour du monde », il faudra enchérir. Celui qui réalise la meilleure se classe en première position des publicités (en haut de la page de résultat avec le petit encadré « annonce » en vert). 

L’autre levier pour faire venir des visiteurs depuis les moteurs de recherche est le SEO (Search Engine Optimisation), qui consiste à se classer dans les premiers résultats sur les recherches. Plusieurs techniques de SEO doivent être appliquées, on-site (contenu optimisé, riche, renouvelé fréquemment, maillage interne…) et off-site (netliking). Là encore, il est possible d’y consacrer un budget, par exemple en achetant des liens entrants. 

La part consacrée aux voyages dans le budget d’un blog de voyage

Bon clairement, la part consacrée aux voyages est la plus importante dans un blog de voyage ! Toutefois impossible ici de vraiment établir un budget. Non seulement car si vous aimez voyager vous auriez quand même voyagé sans le blog de voyage et car il est impossible d’établir une moyenne de ce qu’il faut payer par an. Le coût dépend tellement des destinations, de la durée du séjour, de la destination …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.