Auvergne-Rhône-Alpes,  Plus beaux villages de France

Les petits villages d’Ardèche

Je suis fan de tous les petits villages français. D’ailleurs, ma référence, c’est le classement des plus beaux villages de France. Dès que je suis dans une région et que je vois qu’il y en a de classé, je vais m’y promener. Et je pense que les différents offices et associations de tourisme l’ont bien compris puisque j’ai découvert qu’il existait d’autres appellations comme « petites cités de caractère » et « villages et cités de caractère ». Il s’agit de labels ayant pour but de mettre en valeur certaines communes possédant un patrimoine paysager ou architectural particulier. Elles doivent alors s’engager à respecter les règles d’une charte commune. Il en existe une vingtaine sur tout le département de l’Ardèche. Forcément, lors de notre semaine dans les gorges, on n’a pas pu tout visiter et on s’est donc limité à ceux qui étaient vers notre hébergement à Chauzon : Balazuc, Vogüé, La bastide de Virac et Labeaume. 

La Bastide de Virac

La Bastide de Virac est un petit village du côté de l’Aven d’Orgnac. On s’y est donc arrêté pour déjeuner et pour se promener après la visite de la grotte. Le village est assez petit mais très mignon et, pour découvrir tout le charme du lieu, il faut s’enfoncer dans les ruelles.

Nous avons également visité le château des Roure, vraiment bien conçu ! Le concept est assez étrange. Plutôt qu’une visite libre ou une visite guidée, on a fait une visite en groupe avec un « responsable » désigné qui avait pour mission de lancer la vidéo/son qui se trouvait dans chaque salle.

Ça aurait pu être dérangeant si on voulait faire la visite un peu plus rapidement mais là ça ne l’était pas car les commentaires et les vidéos étaient plutôt bien faits, avec de très bonnes explications sur les guerres de Religion en France dans la grande salle, l’élevage des vers à soie dans la magnanerie et la filature artisanale de la soie. A noter aussi le chemin de ronde en fin de visite qui permet de découvrir une belle vue sur la région.

L’entrée du château des Roure permet aussi de visiter l’écomusée de la soie où l’on pourra découvrir les métiers anciens. Enfin, il permet d’assister à une animation pour rencontrer le fantôme des oubliettes ! J’avoue qu’on ne l’a pas fait car j’ai entendu plusieurs enfants crier et sortir de là en pleurant et qu’on ne voulait pas infliger ça à Eliott (qui est déjà de nature très peureuse …) J

Balazuc

Balazuc est classé parmi les plus beaux villages de France, et il n’y a rien d’étonnant à ça ! On est arrivé en voiture par les bords de l’Ardèche et on a pu la découvrir, niché à flanc de rocher, avec la rivière passant à ses pieds.

L’origine du village remonte à l’époque médiévale dont on peut encore voir des vestiges aujourd’hui, notamment via son tracé, ainsi que quelques éléments architecturaux : château reconverti en chambres d’hôtes, église romane et donjon du XIIème siècle. Là encore, il faut quitter les rues principales et s’enfoncer dans les ruelles pour découvrir tout ce que le village a à offrir : belvédères montrant des vues sur les toits des maisons, passages voutés, clochers, petites places… En prime, vous pourrez vous arrêter sur la plage pour vous baigner ou au moins tremper vos pieds dans l’eau. 

Vogüé

Vogüé est également situé au bord de l’Ardèche et est aussi classé parmi les plus beaux villages de France. On laisse sa voiture dans un parking à l’entrée et on peut ensuite rejoindre le village à pied.

Une route traverse le bas du village et toute la visite se fait en remontant de cette rue vers le château. On découvrira dans les petites ruelles pavées des maisons qui remontent parfois au Moyen-Âge. En surplomb du village se trouve le château médiéval, remodelé en profondeur lors de la Renaissance. Bien conservé, il offre une magnifique vue sur le village. Mais c’est toutefois le seul intérêt que je lui ai trouvé : beaucoup de pièces sont vides et ont été remplies avec des peintures plutôt modernes et pas du tout en rapport avec le château. C’est assez dommage car le château est bien entretenu mais on ne retrouve pas du tout l’atmosphère d’un édifice plusieurs fois centenaires en découvrant ses pièces. 

Labeaume

Des quatre villages visités en Ardèche, je crois que celui de Labeaume a été le plus fatiguant ! On y est pourtant allé à 10h du matin mais il faisait déjà presque 35° ! Et les rues y sont très pentues…

Mais on voit bien pourquoi le village est décrit comme une oasis de fraîcheur ! Entre garrigues et roches, c’est un petit village surgissant de nulle part que l’on découvre.

Un peu plus loin se trouvent les jardins suspendus où les hommes ont travaillé depuis des siècles la terre aride. Malheureusement, on ne peut pas voir grand-chose des cultures. On pourra aussi découvrir des dolmens tout autour du village. N’hésitez pas à vous rendre à l’office de tourisme pour en savoir plus car rien n’est indiqué là-dessus dans le village. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.