Portugal

Découvrir les différents quartiers de Lisbonne

Le centre-ville de Lisbonne, assez vaste et étendu, compte plusieurs quartiers, chacun avec ses propres spécificités. Façonnée par son relief et ses sept collines, puis modelée au grès des occupations successives et des catastrophes naturelles, la ville de Lisbonne est aujourd’hui hétérogène, mélangeant différentes époques et styles, permettant à chaque quartier de ne pas ressembler à un autre. Ainsi certains coins construits à flanc de colline dégagent un aspect singulier, avec des ruelles sinueuses et des miradors, permettant une vue dégagée sur la ville et le Tage. D’autres sont bien plus récents et ordonnés, puisqu’ils ont été reconstruits après le tremblement de terre de 1755 qui détruisit certaines portions de la ville et en laissa d’autres intactes. 

Le quartier de l’Alfama 

L’Alfama est le quartier le plus ancien de Lisbonne puisque c’est quasiment l’un des seuls endroits à ne pas avoir été détruit par le tremblement de terre de 1755. On peut donc encore y voir des traces de l’héritage wisigoth ou, plus récemment, de l’invasion des Maures qui ont colonisé le Portugal de 719 et 1147. D’ailleurs son nom – Alfama – dérive de l’arabe Al-Hama qui signifie source. Rien de tel que de se balader dans les petites ruelles où sèche le linge à chaque fenêtre pour plonger dans l’ambiance de la ville.  C’est ici que se trouvent le château Saint-Georges, le monastère de Sao Vicente Da Fora, la foire à la voleuse et la Cathédrale Santa Maria Maior.

Le château Saint Georges

Le château Saint Georges (Castelo de Sao Jorge) fut construit au Vème siècle après JC par les Wisigoths et agrandi par les Maures au IXème siècle. Il offre un point de vue exceptionnel sur la ville de Lisbonne. On peut également y admirer des paons se baladant en liberté. 

Il est ouvert tous les jours de 9h à 21h de mars à août et de 9h à 18h de novembre à février. L’entrée est à 8,5€ (plein tarif). Bon plan : vous pouvez acheter le billet à l’avance via ticketbar.

Le monastère da Sao Vicente de Fora et la foire à la voleuse

Le monastère de Sao Vicente Da Fora est constitué d’une église et d’un monastère construits entre 1582 et 1627. Juste à sa gauche, se tient tous les mardis et samedis la foire à la voleuse (Faira da ladra), un marché aux puces réputé dans toute la ville.

La cathédrale Santa Maria Maior

La cathédrale Santa Maria Maior de Lisbonne a été construite à partir de 1147 suite à la reconquête du Portugal sur les Maures. Se situant à la place d’une ancienne mosquée, elle a notamment été rénovée après le tremblement de terre de 1755. Elle se visite tous les jours de 9h à 18h30 du mardi au samedi et de 9h à 17h les dimanches et lundis.

Le fado

L’Alfama est aussi le quartier où s’écoute le fado : des groupes viennent chanter tous les soirs dans certains restaurants du quartier. Il s’agit d’un genre de musique mélancolique typique du Portugal, dans lequel le chanteur est accompagné par des musiciens à cordes. Avec un petit verre de ginja ou ginjinha, liqueur de cerises griottes, accompagné de Pasteis de Nata, on ne peut rêver mieux pour achever une journée de visite de Lisbonne. 

Les quartiers Graça et Mouraria

Les quartiers Graça et Mouraria sont les quartiers les plus éloignés à l’est du centre-ville, au-dessus de l’Alfama. Le premier, Graça, se situe sur une des 7 collines de Lisbonne, lui offrant un point de vue imprenable sur la ville, notamment au niveau du miradouro qui porte le nom du quartier. C’est d’ici que part ou arrive (ça dépend dans quel sens on se place !), le fameux tram n°28 qui traverse tous les quartiers de la ville. Mouraria se situe entre Graça et Baixa. Ce sont des quartiers assez authentiques et populaires et beaucoup moins fréquentés par les touristes que les quartiers plus centraux.

Le covento de Graça

Le covento de Graça, couvent dont la construction a commencé en 1271, a été partiellement détruit lors du tremblement de terre de 1755.

Le miradouro de Graça

Le miradouro de Graça offre une vue imprenable sur le château de Sao Jorge et sur le Tage.

Le tramway 28

Le tramway n° 28 permet de découvrir les principaux coins de Lisbonne en traversant les quartiers de Graça, de l’Alfama et de Baixa, pour finir par le quartier du Bairro Alto et la basilique Estrela. Attention à bien faire attention à vos objets de valeur : c’est le lieu de prédilection des pickpockets. 

Le Bairro Alto

Le Bairro Alto est le quartier jeune, populaire et branché de Lisbonne. Construit à la fin du XVIème siècle, il compte de nombreuses rues pavées et des maisons vétustes, mais pas que… C’est ici que se trouve le funiculaire de Bica, une sorte de tramway qui permet d’éviter d’avoir à marcher en montée/ou en descente. Si vous aimez flâner, prenez le temps de vous balader dans le jardin botanique ou à la praça do principe real, avec son marché de producteurs locaux, et bien entendu de contempler la vue depuis le miradouro de Santa Catarina

Le funiculaire da Bica

Le funiculaire de Bica, que les Portugais appellent elevador da bica ou encore ascensor da bica, relie la rua de S.Paulo à la rua do Loreto/Calcada do Combro. Inauguré en 1892 et reconstruit en 1927, il remonte sur 245 mètres la Rua da Bica. Lisbonne compte deux autres funiculaires de ce type : Gloria et Lovra.

Le jardin botanique

Le jardin botanique de Lisbonne, d’une superficie de 40 hectares, a été inauguré en 1878. Il est ouvert tous les jours de 9h à 20h d’avril à octobre et de 9h à 17h de novembre à mars. Il faut compter 2€ l’entrée. Il se situe à côté du musée d’histoire naturelle.

Le miradouro et l’église de Santa Catarina

Le miradouro de Santa Catarina offre un point de vue imprenable sur le Tage et sur le quartier du Bairro Alto. Il se situe à proximité de l’église Santa Catarina.

Le praça do principe real

La praça do principe real est une place sur laquelle des artisans lisboètes exposent et vendent leurs produits. Au centre de la place se trouve un cèdre centenaire permettant de faire une pause ombragée. 

Les quartiers Estrela et Lapa

Les quartiers Estrela et Lapa se situent à côté du Bairro Alto. Moins fréquentés que les quartiers du centre de Lisbonne comme l’Alfama, Graça ou Baixa, les quartiers Estrela et Lapa offrent d’autres attraits, comme l’Assemblée nationale, le jardin et la basilique da Estrela ainsi que de nombreuses ambassades.

Le Palais Sao Bento

Le palais Sao Bento, construit à la fin du XIVème siècle, est le nom donné au palais de l’Assemblée nationale. 

Le jardin et la basilique da Estrela

La basilique da Estrela, de style baroque, dont la construction a débuté en 1779, se trouve juste à côté du jardin du même nom, créé lui un peu plus tard, au milieu du XIXème siècle. Le jardin est ouvert tous les jours de 7h à minuit. L’entrée est gratuite.

C’est devant la basilique que se situe le terminus/départ du fameux tram 28 qui va jusqu’au quartier Graça.

La façade de la maison du Vicomte de Sacave

La façade de la maison du vicomte de Sacave, hôtel particulier construit au début au XXème siècle, se situe au 24 rua Sacramento Lapa, où se trouvent de nombreuses ambassades. 

Le quartier Baixa 

Le quartier Baixa a été reconstruit après le tremblement de terre de 1755. Rien à voir avec les ruelles sinueuses de l’Alfama, ici tout est carré et droit : le quartier a été reconstruit selon les principes de l’urbanisme de l’époque par le marquis de Plombal. C’est ici que se trouvent l’ascenseur de Santa Justa, la praça do comercio, la gare centrale de Rossio et la praça dos restauradores.

L’ascenseur de Santa Justa

L’ascenseur de Santa Justa, construit en 1902, permet de passer du quartier du Bairro Alto à celui du Baixa. C’est le seul vrai ascenseur de la ville, les autres ascenseurs, selon les termes employés par les Portugais, comme l’elevador da Gloria qui relie le quartier Baixa au quartier Bairro Alto ou l’elevador da bica dans le quartier Bairro Alto étant des funiculaires.

La praça do comercio

La praça do comercio est une place qui donne directement sur le Tage, plus long fleuve de la péninsule ibérique. Il prend sa source en Espagne et vient se jeter ensuite dans l’océan Atlantique à quelques kilomètres de Lisbonne.

La gare centrale de Rossio

La gare centrale de Rossio se situe sur la praça Dom Pedro IV, avec le théâtre national Dona Maria II. C’est depuis cette gare que partent les trains pour rejoindre Sintra.

La praça dos restauradores

La praça dos restauradores est une place située au cœur de Lisbonne. En son centre se trouve un obélisque datant de 1886. Les bâtiments de chaque côté, comme l’ancien Eden Cinéma, remontent quant à eux à la fin du XIXème siècle et au début du XXème. 

Le quartier Chiado 

Le quartier Chiado est le quartier chic de Lisbonne. Il se situe entre les quartiers Bairro Alto et Alfama. Il regorge de petites boutiques toutes plus mignonnes les unes que les autres. C’est ici que se trouvent le couvent des Carmes, le théâtre national de Sao Carlos, le café A Brasileira, célèbre pour sa statue de Fernando Pessoa et la praça Luis de Camoes.

Le couvent des Carmes et le théâtre national de Sao Carlos

Le couvent des Carmes, dont la construction commença à partir de 1389, fut en partie détruit lors du tremblement de terre de 1755. Le théâtre national de Sao Carlos, non loin, est la principale salle d’opéra de Lisbonne.

Le Café A Brasileira

Le café A Brasileira est célèbre pour sa statue de Fernando Pessoa, poète, écrivain, critique et polémiste engagé portugais du début du XXème siècle.  

La praça Luis de Camoes

La praça Luis de Camoes est célèbre pour la statue du poète en son centre. Comme son nom le laisse supposer, il s’agit donc de Luis de Camoes, un poète portugais du XVIème siècle, célèbre pour l’épopée nationale des Lusiades, et considéré par les Portugais comme le plus grand poète du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.