Les plus beaux ponts de Paris


Sur les dizaines de ponts qui traversent la Seine à Paris, voici une sélection de 6 ponts. S’ils ne sont les plus beaux, ils sont tout au moins les plus connus et les plus chargés d’histoire. Parmi les plus beaux ponts de Paris, le pont Neuf, le pont des Arts, le pont Alexandre III, le pont de Bir-Hakeim, le pont de l’Alma et le pont Mirabeau ont chacun leur histoire à raconter.

Pont Alexandre III

Les plus beaux ponts de Paris : le pont Neuf

Le pont Neuf est, contre toute attente, le plus vieux pont de Paris ! Il fut construit entre la fin du XVIème et le début du XVIIème siècle. Il fut appelé pont Neuf en raison de toutes les nouveautés qu’il apportait par rapport aux anciens ponts : sans habitation, avec les premiers trottoirs permettant aux habitants de ne pas marcher dans la boue et avec des balcons en demi-cercles où les marchands installaient leur boutique. Long de 238 mètres, il fut alors le premier pont de Paris à traverser entièrement la Seine. Il se situe sur la pointe ouest de l’île de la Cité. 

Pont Neuf Paris
Pont Neuf Paris

Les plus beaux ponts de Paris : le pont des Arts

Le pont des Arts relie l’Institut de France, sur le quai de Conti, et le Louvre. Il était il y a encore peu un lieu privilégié pour les amoureux qui venaient y accrocher un cadenas et jeter la clé dans la Seine. Les cadenas ont aujourd’hui disparu et ont laissé place à des parois en verre. Et les amoureux et leurs cadenas ont trouvé refuge au niveau de la passerelle Léopold Sedar Senghor.

La première passerelle construite ici date de 1804. Il s’agissait alors du premier pont métallique de Paris et était conçu pour ressembler à un jardin suspendu. Il fut modifié en 1852 et était alors un pont soumis à droit de péage. La passerelle fut endommagée au cours des XIXème et XXème siècles et les deux guerres mondiales, ainsi que plusieurs collisions de bateaux, l’achevèrent définitivement en 1979. La passerelle fut ainsi démontée et reconstruite quasiment à l’identique en 1984.

Les plus beaux ponts de Paris : le pont Alexandre III

Le pont Alexandre III est situé entre le 7ème et le 8ème arrondissement. Il relie l’esplanade des Invalides à l’avenue Winston Churchill avec le Grand et le Petit Palais. Long de 154 mètres, il fut construit pour l’exposition universelle de Paris de 1900.

Des contraintes très strictes durent être respectées lors de sa construction : le pont ne pouvait reposer que sur les deux berges pour ne pas gêner le trafic fluvial et il ne pouvait pas faire entrave au champs visuel entre les Invalides et les Champs-Elysées. Symbolisant l’amitié franco-russe, la première pierre du pont fut posée par le tsar Nicolas II, fils d’Alexandre III de Russie. A chaque extrémité, des pylônes de 17 mètres de haut ornés de pégases dorées représentent les Arts, les Sciences, le Commerce et l’Industrie. 

Les ponts de Paris : le pont de Bir-Hakeim

Le pont de Bir-Hakeim, anciennement appelé Pont de Passy, relie l’avenue du Président-Kennedy au quai de Branly et au quai de Grenelle.

En plus de sa vue dégagée sur la tour Eiffel, il a la particularité d’être à deux niveaux : un niveau est destiné aux piétons et aux voitures et l’autre est destiné au métro. Sa construction initiale date de l’exposition universelle de 1878 pour laquelle il fut conçu. Il fut reconstruit en 1905 pour permettre cette triple circulation. Le pont de Bir-Hakeim est un lieu de mémoire de la France Libre depuis la commémoration des 9 ans de l’appel du 18 juin en 1949. C’est au cours de cette cérémonie qu’il fut rebaptisé Pont de Bir-Hakeim du nom d’une bataille qui se déroula en Libye durant la Seconde Guerre mondiale. Durant celle-ci, les troupes du général Koenig, en infériorité numérique, résistèrent aux forces italiennes et allemandes, permettant ainsi aux troupes britanniques d’effectuer un repli stratégique.

Les plus beaux ponts de Paris : le pont de l’Alma

Le pont de l’Alma est un des ponts les plus connus de Paris mais pas vraiment le plus beau. Il figure quand même ici pour sa vue sur la Tour Eiffel que j’adore ! Il fut construit dans les années 1850. Il doit son nom à la bataille de l’Alma qui se déroula en Crimée en 1854 et qui vit les forces franco-britanno-turques triompher face à l’armée russe. La bataille fut en grande partie remportée grâce aux zouaves, soldat de l’Afrique du nord de la France coloniale. C’est pourquoi se trouve encore aujourd’hui une statue de zouave, datant de la construction du pont, malgré sa reconstruction dans les années 1970. Il servit, et sert encore aujourd’hui d’instrument de mesure des crues.

Le pont de l’Alma est tristement célèbre pour un événement qui se déroula dans le tunnel : l’accident de voiture au cours duquel Lady Di trouva la mort en 1997. C’est ainsi que la Flamme de la Liberté, en surplomb du tunnel, réplique de la flamme de la statue de la Liberté devint un lieu de recueillement à son hommage.

Le pont de l’Alma relie le musée du quai Branly à l’avenue de New-York.

Les plus beaux ponts de Paris : le pont Mirabeau

Le pont Mirabeau, long de 165 mètres et large de 20 mètres, fut construit à la fin du XIXème siècle. Il relie les 15ème et 16ème arrondissements. Quatre sculptures en bronze représentant le Commerce, la Navigation, l’Abondance et la Ville de Paris s’y trouvent. Le pont Mirabeau est surtout connu pour le poème de Guillaume Apollinaire qui porte son nom. Certains chanteurs populaires français comme Léo Ferré, Marc Lavoine et Georges Brassens y font également référence dans leurs œuvres.

Pont Mirabeau

Écrire commentaire

Commentaires: 0