Visiter le quartier des Tuileries


Le quartier des Tuileries, aussi appelé quartier du Louvre, est situé dans l’hypercentre de Paris. Il y a plusieurs siècles, l’endroit était envahi de fabriques de tuiles. Aujourd’hui disparues, le nom est resté ! C’est dans ce quartier que se trouvent des lieux incontournables de Paris : le Louvre, le jardin des Tuileries, la Place de la Concorde, la Place Vendôme, le Palais Royal et la Banque de France…Mais même s’il recèle de nombreux trésors, c’est un des quartiers dans lequel je me sens le moins à l’aise ! Trop vaste et trop réfléchi, je lui préfère largement des quartiers plus « chaotiques » comme Montmartre avec ses ruelles sinueuses et ses petits coins cachés.

le musée du Louvre : la visite incontournable du quartier des Tuileries :

Louvre

Comment ne pas mentionner le musée le plus visité de Paris, le 3ème site le plus visité de la capitale et le plus grand musée au monde ! Et ces chiffres ne sont pas les seuls qui impressionnent quand on parle du Louvre car on peut aussi citer les suivants :

  • 35 000 : c’est le nombre d’œuvres exposées ;
  • 460 000 : c’est le nombre d’œuvres conservées ;
  • 403 : c’est le nombre de salles ;
  • 60 600m2 : c’est sa superficie ;
  • 8 100 000 : c’est le nombre de visiteurs en 2017.

Quand on y va, on ne peut être que frustré de ne pas tout voir ! Pour tout visiter, il faudrait 8 jours entiers à raison de 20 secondes par œuvre ! Si on aime prendre son temps et rester plus longtemps, disons 30 secondes devant une œuvre, il faudrait 12 jours. Et si on est du genre pressé, il faudrait 4 jours à raison de 10 secondes par œuvre.

Quand on y va, mieux vaut se consacrer sur un espace en particulier, ou savoir précisément ce que l’on veut voir !

Enfin, n’oublions pas le musée des arts décoratifs de Paris qui se situe dans une aile du Palais du Louvre. 

Louvre

le jardin des Tuileries : une promenade au calme dans le quartier des Tuileries

Le jardin des Tuileries fut créé au XVIème siècle et est, à ce titre, le plus vieux de Paris. C’est Catherine de Médicis qui en fut à l’origine. Il accompagnait alors le Palais des Tuileries, qui servit de résidence royale puis impériale, détruit en 1883. Comme on peut s’en douter en voyant son aspect organisé et symétrique, avec ses allées et ses contres allés parfaitement délimitées, il a tout d’un jardin à la française ! C’est André Le Nôtre, jardinier et paysagiste préféré de Louis XIV qui lui donna cet aspect.

Le jardin abrite aujourd’hui deux musées : le musée de l’Orangerie, consacré aux peintres impressionnistes et postimpressionnistes et le Jeu de Paume, lieu d’exposition d’art contemporain. Il comporte également un arc de triomphe : celui du Carroussel construit en 1809 en commémoration des victoires napoléoniennes. Il accompagnait alors le Palais des Tuileries et lui servait de monumentale porte d’entrée.  

Tuileries
Jardin des Tuileries

La place de la Concorde : une place historique dans le quartier des Tuileries

La Place de la Concorde, avec une surface de 8,64 hectares, est la plus grande de Paris. Selon Wikipédia, son nom aurait été donné pour symboliser les excès de la Terreur, période de la Révolution française que l’on situe approximativement entre 1792-1793 jusqu’en 1794 et durant laquelle se déroula de nombreuses exécutions de masse. C’est d’ailleurs ici que Louis XIV et Marie Antoinette furent guillotinés.

En son centre trône l’obélisque de Louxor, « offert » par les Egyptiens en guide de remerciement à François Champollion qui fut le premier à traduire les hiéroglyphes. A l’origine, les deux obélisques qui ornaient le temple furent offerts, mais seul un des deux fut transporté jusqu’en France. D’ailleurs j’ai eu la chance, durant mon séjour en Egypte, de visiter le temple de Louxor pour voir l’autre obélisque J

La place de la Concorde marque la limite entre le jardin des Tuileries et les Champs Elysées.

D’ailleurs, si vous recherchez un hôtel dans le coin, n’hésitez pas à consulter l’article sur le top10 des plus beaux hôtels de Paris du blog Where Else qui donne pas mal de bons plans !

Place de la Concorde
Place de la Concorde

Le Palais-Royal : l'endroit le plus photogénique du quartier des Tuileries

Le Palais Royal forme un vaste espace clos. Au centre se trouvent un très beau jardin ainsi qu’une magnifique cour d’honneur avec les fameuses colonnes de Buren. L’ensemble est entouré de quatre galeries dont certains abritent la Comédie Française, le théâtre du Palais Royal, le Conseil d’Etat, le Conseil Constitutionnel et le Ministère de la Culture.

Ces bâtiments furent construits pour le Cardinal de Richelieu au XVIIème siècle. Se faisaient alors face le palais royal d’un côté (avec le Louvre) et le palais cardinal de l’autre. A sa mort, l’ensemble fut laissé à la famille royale qui s’y installa, donnant ainsi le nom de Palais Royal. Il fut ensuite remanié au XVIIIème et XIXème siècles pour laisser place à des constructions uniformes et à des galeries entourant le jardin. Il devint alors le rendez-vous à la mode jusqu’à la fermeture des maisons de jeu.

[Aujourd’hui, c’est surtout l’endroit où je m’octroi une petite pause déjeuner quand je n’ai pas le temps de découvrir d’autres endroits plus éloignés du centre de Paris, et accessoirement de mon travail J]. 

Palais Royal
Palais Royal
Palais Royal

la Place Vendôme : un détour chic dans le quartier des Tuileries

La Place Vendôme est connue pour être l’une des plus luxueuses de Paris. On ne compte plus les marques de joaillerie et de mode qui y sont installées : Chanel, Van Cleef& Arpels, Boucheron, Cartier, Rolex, Louis Vuitton…

Mais c’est aussi ici que se situe le Ministère de la Justice et l’hôtel Ritz qu’on n’a pas besoin de présenter.

Un petit retour en arrière s’impose pour parler de cette place, voulue par Louis XIV pour incarner le pouvoir absolu en plein centre de Paris. Elle vit se succéder les époques et les régimes politiques. Napoléon y fit ainsi édifier une colonne de Bronze, la colonne de Vendôme, abattue peu après par les Communards puis reconstruite. 

Place Vendôme
Place Vendôme
Place Vendôme

Les arcades de la rue Rivoli et la Banque de France pour finir la visite du quartier des tuileries

Longeant le jardin des Tuileries, les arcades de la rue Rivoli accueillent de tout : des grandes marques de luxe, des librairies, des salons de thé, des hôtels de luxe et des boutiques de souvenirs. En général, c’est un endroit que j’ai plutôt tendance à fuir : trop de monde, trop de boutiques et surtout trop cher ! Si je dois marcher dans cette rue, je préfère largement faire un petit détour par le jardin des Tuileries, tellement plus agréable !

La Banque de France n’est ouverte que pour les journées du Patrimoine mais j’ai eu la chance d’y aller une année et je n’ai pas pu résister à en parler ici J. On peut souvent passer tout près, ou même devant, sans s’imaginer qu’à quelques mètres sous ses pieds se trouvent plus de 2 000 tonnes d’or ! Enfin, on n’y accède pas comme ça ! Le stock d’or de la France est situé dans la souterraine, une cave blindée, creusée à 27 mètres sous terre. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0