Une journée à Atlantic City, à une heure de Philadelphie


Atlantic City c’est l’autre ville du jeu aux Etats-Unis, celle beaucoup moins connue et fréquentée que Las Vegas. Comme j’ai passé quelques jours à Philadelphie, j’ai eu envie de la découvrir. En fait, j’ai surtout pensé à l’épisode de Sex and City où Samantha y entraine ses acolytes pour un week-end. (Enfin, c’est ma référence, la majorité des articles que j’ai lu parlaient plus de Boardwalk Empire et des Soprano). La ville, qui était dans les années 20 une station balnéaire plutôt à la mode, a perdu de sa prestance. Quant aux casinos, sur les 12 d’origine, 3 ont mis la clé sous la porte. Mais c’est justement, ce petit charme désuet, un brin ringard qui m’a plu. En plus j’y suis allée fin avril donc la saison touristique n’avait pas encore commencé. Il n’y avait pas trop de monde sauf quelques touristes et des personnes âgées qui venaient se dégourdir les jambes sur le Boardwalk. 

Atlantic City

L’histoire d’Atlantic City

Atlantic City a vu le jour en 1854 grâce à l’arrivée des chemins de fer, la reliant aux villes de New-York et de Philadelphie.  Elle est devenue rapidement une station balnéaire à la mode. Pendant la prohibition, la ville fut surtout connue pour être un lieu d’amusement et de tolérance vis-à-vis de l’alcool, sous l’impulsion de Enoch L. Jonhson, chef mafieux et homme politique. Dans les années 1970, pour redynamiser la ville, une licence de jeux a permis l’autorisation des jeux d’argent dans la ville. 12 casinos se sont construits mais certains ont depuis fermé et la ville est au bord de la faillite. 

Comment se rendre à Atlantic City depuis Philadelphie ?

Atlantic City

J’ai tellement bien aimé mon voyage en bus entre Washington et Philadelphie que j’ai directement regardé les bus pour passer une journée à Atlantic City. Résultat plutôt satisfaisant : 26$ aller-retour pour 1h30 de trajet (aller) avec la compagnie Greyhound.

L’arrêt de bus Greyhound à Philadelphie se trouve vers Chinatown et il y a plusieurs arrêts à Atlantic City mais la gare centrale est à 5 minutes à pied du Boardwalk et des casinos Bally’s et Caesars. 

Comment se déplacer à Atlantic City ?

Atlantic City

C’est assez facile pour se repérer et se déplacer à Atlantic City, il suffit de marcher sur le Boardwalk. Pas loin des casinos Bally’s et Caesars se trouve l’office de tourisme si vous voulez tout de même un plan ou plus d’informations.

Si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez prendre le petit train qui fait l’aller-retour (3$ le trajet, 5$ le pass à la journée). 

Que faire à Atlantic City ?

Jouer aux casinos ou juste les regarder…

Bien sûr, la grande majorité des visiteurs d’Atlantic City se laisse séduire par une partie de poker, par les machines à sous, le blackjack, la roulette…Mais c’est aussi sympa de juste les voir de l’extérieur. Quelques noms de casinos : Bally’s, Caesars, Showboat, Tropicana… Je voulais voir le Taj Mahal, le casino de Trump. J’avais repéré à peu près où il était mais en passant devant (deux fois) je n’ai rien vu ! Pour cause, il a fermé en 2016 ! Ni les plans sur le Boardwalk ni mon guide n’était à jour.

L’hôtel Claridge est aussi à voir – son architecture n’a rien d’extraordinaire – mais il fait référence à une époque révolue où Atlantic City était à son apogée. Il accueillit ainsi un certain nombre de célébrités : Marilyn Monroe, Frank Sinatra, Al Capone…

Se balader le long de la promenade en bois (Boardwalk)

En 1870, une balade en bois a été installée sur plus de 6,5 km de plage. Rénovée plusieurs fois dès lors, elle abrite des casinos, des bars, des restaurants, des boutiques, un parc d’attraction, un « musée » Ripley Believe it or not, des marchands de glace, des salons de massage, des diseuses de bonne aventure…

On pourra facilement accéder à la plage pour apprécier le bord de mer et l’océan. Au nord de la jetée, un peu à l’écart, se trouve le phare. Son aspect extérieur est assez beau (je ne suis pas entrée car j’ai le vertige mais la vue d’en haut doit être à couper le souffle). Il est toutefois en plein milieu d’une zone un peu laissée à l’abandon avec de vieilles maisons vétustes.

Sinon, n’oubliez pas de déguster les caramels à l’eau de mer, la spécialité de la ville. S’il vous reste du temps, la ville comporte de nombreux outlets, sortes de magasins d’usine, de grandes marques, notamment vers la station de bus.

Caramels d'Atlantic City

Écrire commentaire

Commentaires: 0