Visiter l’hôtel de Brienne pendant les journées du patrimoine


L’hôtel de Brienne abrite le ministère des armées. Situé à quelques pas de l’Assemblée Nationale, il peut être une bonne solution de recours quand on n’a pas envie de faire plusieurs heures de queue. Pas d’attente pour y accéder et à l’intérieur de belles pièces finement décorées. On se croirait presque à l’Elysée !

Hôtel de Brienne Paris

Visiter l’hôtel de Brienne pendant les journées du patrimoine : son histoire

L’hôtel de Brienne fut construit en 1724 par la marquise de Prie, maitresse de Louis IV Henri de Bourbon-Condé, Duc de Bourbon et principal ministre de Louis XV au début de son règne. En devenant l’amie de Marie Leszczynka, la femme du roi, la marquise de Prie devint quelques temps une des femmes les plus influentes de la cour. L’hôtel particulier se situait alors en pleine campagne, aux portes de Paris. Puis, alors même qu’il n’était pas encore achevé, il changea plusieurs fois d’illustres propriétaires qui y organisèrent des fêtes toutes plus grandes les unes que les autres.

Il fut confisqué à la Révolution puis acheté par le frère de Napoléon, Lucien Bonaparte qui le revendit à sa mère, Madame-Mère. Il fut racheté par l’état en 1817 et devint la résidence du ministère de la Guerre, aujourd’hui renommé ministère des Armées. Au cours du XXème siècle, il vit passer Georges Clémenceau, président du Conseil et ministre de la Guerre en 1917 puis Charles de Gaulle en 1944.

Visiter l’hôtel de Brienne pendant les journées du patrimoine : ses pièces

Salon de Rochambeau Hôtel de Brienne

L’hôtel de Brienne est une succession de pièces toutes plus joliment aménagées les unes que les autres.

La visite débute au premier étage par le Salon Rochambeau, facilement repérable à la couleur verte de ses chaises et de ses rideaux.

On entre ensuite dans le salon de musique, qui a perdu sa fonction première pour recevoir les rendez-vous diplomatiques du ministre. On peut toutefois encore y voir au fond un piano à queue ainsi que la harpe de Madame-Mère.

 

Bureau du Ministre Hôtel de Brienne

On accède ensuite au bureau du Général de Gaulle où il s’installa en juin 1940 puis à partir d’août 1944 en tant que chef provisoire de la République française.

La pièce que l’on découvre ensuite est le bureau de Clémenceau, qui s’y installa en 1917. Il fut restauré en 2014 pour recréer l’atmosphère d’il y a un siècle. Carte de Verdun, vieux téléphone, mobilier d’époque, livres…tout est fait pour se replonger au temps de la fin de la Première Guerre mondiale.

En empruntant l’escalier, on retourne au Rez-de-Chaussée pour admirer le salon bleu qui sert de bureau à la ministre. Il a été restauré en 2009. 

Visiter l’hôtel de Brienne pendant les journées du patrimoine : questions pratiques

Comme de nombreux ministères, il n’y a pas de temps d’attente pour visiter l’hôtel de Brienne. En 5 minutes, on a passé les portes de sécurité et la visite peut commencer. Le ministère des armées est relativement proche de l’Assemblée Nationale, du ministère de l’écologie et de l’ambassade de Russie. Son adresse : 14 rue Saint-Dominique, 75007 Paris.

Écrire commentaire

Commentaires: 0