Avoir un blog de voyage, c’est pas si facile…


J’ai lancé ce blog de voyage en avril 2016 avec seulement quelques articles sur mes précédents voyages au Sri Lanka, à Mayotte (où j’ai vécu pendant 6 mois), à la Réunion (que j’ai déjà visité 2 fois et où je retourne en novembre) et à Lisbonne. Au fil du temps, le nombre d’articles a augmenté et, après avoir passé pas mal de temps récemment à relire mes anciens articles, je me suis dit que le temps était venu de faire un petit point. Et ma conclusion, c’est qu’avoir un blog de voyage, c’est pas si facile…

Arcachon

Quelques chiffres pour dire qu’avoir un blog de voyage, c’est pas si facile…

Aujourd’hui, mon blog de voyage compte :

  • 327 articles, certains dont je suis assez contente, d’autres très contente et d’autres qui me semblent toujours à améliorer ;
  • Au moins 1 300 photos, je ne les ai pas comptées mais je me suis dit qu’il y avait au moins 4 ou 5 photos par article ;
  • 10 000 pages vues par mois en moyenne ;
  • Moins de 500 abonnés sur les réseaux sociaux donc très peu de visibilité. En même temps, les chiffres me paraissent cohérants car j’ai du mal à savoir quoi dire… Je ne voyage pas sans cesse et même quand je le fais, souvent je ne mets pas de post sur Facebook ou Instagram car j’ai peur de raconter ma vie…

 

 

 

 

Pourquoi je ne savais pas qu’avoir un blog de voyage, ce n’était pas si facile…

En toute honnêteté, je suis un peu déçue des chiffres ! Je pensais que j’aurais plus de visites que ça même si je savais qu'il y avait déjà beaucoup de blog de voyage. En fait, j’avais créé en 2012 mon premier site sur le thème de la création et de la gestion d’entreprise qui me passionnait (et me passionne encore, tout comme les voyages) : www.creer-gerer-entreprendre.fr. En 18 mois, j’y avais consacré beaucoup moins de temps que pour mon blog de voyage mais les résultats étaient meilleurs en termes de nombre de visiteurs et de pages vues. 

Et pourquoi je voulais créer mon blog de voyage

Chutes d'Ekom au Cameroun

Ce que je cherche avec mon blog, c’est de décrire au mieux tout ce qu’il y a à faire et à voir dans les pays, régions ou villes que je visite. En fait, j’étais assez déçue de ne pas trouver toutes les informations que je cherchais quand je préparais mes voyages. Il faut dire que je ne cherche pas trop à savoir où dormir et où manger dans une destination (je préfère faire au feeling).

En revanche, j’aime bien savoir à l’avance ce qu’il y a à voir et à faire. J’aime toujours aussi découvrir l’histoire des lieux et des bâtiments que je visite, ainsi que ses principales caractéristiques.

C’est donc ce que j’essaye de retranscrire dans mon blog de voyage. Et c’est pourquoi je passe beaucoup de temps à écrire mes articles car je fais pas mal de recherches.

Je commence aussi à créer des mini guides téléchargeables (j’en ai fait un pour Mayotte et je suis en train d’en faire pour la Réunion et pour le Cameroun). Comme ça, les voyageurs n’ont plus qu’à télécharger le guide et l’imprimer avant de partir en vacances. 

Mes objectifs ...

Grenade Alhambra

Niveau voyage, depuis la création du blog, j’ai surtout voyagé en France. Ça fait 18 mois que j’ai ce blog mais aussi 20 mois que j’ai un petit garçon donc niveau organisation, c’est plus facile de partir en voiture pour pouvoir transporter tout le bazar !

En France, je suis donc allée en Bretagne, en Baie-de-Somme, en Normandie, en Dordogne et en Gironde avec lui. Je suis aussi allée en Andalousie deux semaines sans lui, une dizaine de jours au Cameroun ainsi qu’à Copenhague.

Comme j’habite en banlieue parisienne, j’en profite aussi pour (re)découvrir Paris

Albaicin à Grenade

Mes prochains voyages : un troisième séjour à la Réunion (quand on aime on ne compte pas…) et le sud de la Bourgogne pour Noel. Ma sœur a aussi rédigé quelques articles quand elle est partie un mois en Asie avec le Asean Air Pass et quand elle a fait un tour de l’Europe en bus cet été.

Je suis consciente qu’il faut aujourd’hui beaucoup miser les réseaux sociaux mais j’avoue que j’ai beaucoup de mal. Je mise surtout sur le référencement naturel sur les moteurs de recherche mais il faut que j’inverse la tendance J.

Le parcours est encore long…

Écrire commentaire

Commentaires: 0