Visiter les sites troglodytiques de la vallée de la Vézère


En plus des nombreuses grottes de la vallée de la Vézère, la région compte de nombreux sites troglodytiques. Utilisés depuis la Préhistoire, ils ont servi au fil des siècles jusqu’au Moyen-Age en raison de leur atout défensif. Parmi les nombreux sites, on en compte trois pas trop éloignés les uns des autres : la Roque Saint-Christophe, la maison forte de Reignac et le village de la Madeleine. 

Maison-forte de Reignac

Visiter les sites troglodytiques de la vallée de la Vézère : la maison forte de Reignac

Maison-forte de Reignac

La maison forte de Reignac est située à une vingtaine de kilomètres de la grotte de Lascaux. Il s’agit d’un château-falaise déjà occupé par les hommes préhistoriques.

Surplombant la rivière Vézère, elle fut occupée jusqu’au XXème siècle avant d’être ouverte au public. Derrière la façade construite au XIVème siècle se cachent de nombreuses salles creusées dans la roche : grande salle d’honneur, salle d’armes, salle à manger, cuisine, chambres… 40 mètres plus haut, se trouvent les terrasses des grottes supérieures offrant un beau panorama sur la vallée de la Vézère.

Un parking gratuit est accessible juste en face du site. L’entrée coûte 8,20€ pour les adultes, 4€ pour les jeunes de 5 à 13 ans et 6,40€ pour les étudiants. Il n’y a pas de visite guidée mais une visite libre avec des informations bien indiquées. Elle dure environ 45 minutes. 

Maison-forte de Reignac

Visiter les sites troglodytiques de la vallée de la Vézère : la Roque Saint-Christophe

Roque Saint-Christophe

Située non loin de la maison forte de Reignac, la Roque Saint-Christophe est le plus grand site troglodytique d’Europe. Ses dimensions ont en effet de quoi impressionner : 1 kilomètre de long et 80 mètres de haut.

Depuis la Préhistoire, les cavités naturelles ont été occupées par l’homme. Au Moyen-Age, elles devinrent un fort ainsi qu’une cité. On peut y voir aujourd’hui des reconstitutions de scènes préhistoriques et médiévales.

Un parking est situé en face du site. La Roque Saint-Christophe appartient au même propriétaire que la maison forte de Reignac.

Le principe de la visite est donc à peu près identique : pas de visite guidée mais des panneaux d’information situés un peu partout et des reconstitutions. Le billet d’entrée coûte 8,75€ par personne, 5€ pour les jeunes de 5 à 13 ans et 6,50€ pour les étudiants.

Roque Saint-Christophe

Visiter les sites troglodytiques de la vallée de la Vézère : le village de la Madeleine

Comme les autres sites, l’occupation du village troglodytique de la Madeleine dura de la Préhistoire au Moyen-Age. Les premières traces d’occupation remontent ainsi à 17 000 ans. C’est d’ailleurs ce village qui donna le nom à l’époque magdalénienne qui dura de 15 000 à 10 000 avant JC.  

La physionomie du village changea au fil des siècles. A la préhistoire, les hommes occupaient seulement le site sans l’améliorer. Ce n’est qu’au Moyen-Age qu’il fut transformé, creusé et agencé. En témoignent les installations et monuments toujours présents comme les fours, la chapelle et les ruines du château.

Contrairement aux sites de la Roque Saint-Christophe et de la maison forte de Reignac, le village de la Madeleine est resté dans « son jus » c’est à dire sans reconstitution. Des visites guidées sont régulièrement proposées au même tarif que la visite normale (c’est-à-dire 6 € pour un adulte et 3,5€ pour un enfant). Pour ceux qui ne souhaitent pas y participer, un petit livret explicatif est disponible à l’accueil. Il faut compter environ 45 minutes la visite (une heure en visite guidée).

Madeleine maisons troglodytiques

Écrire commentaire

Commentaires: 0