Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère


La vallée de la Vézère – surnommée la vallée de l’Homme - est connue pour ses sites préhistoriques. Grottes, gisements et sites troglodytiques, sont autant de lieux qui ont traversé les siècles et que l’on peut admirer aujourd’hui. Quinze sites de la vallée sont ainsi inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est l’occasion de remonter à travers le temps pour découvrir des peintures rupestres, des sculptures et bien d’autres témoignages de nos ancêtres. Petit voyage dans l’histoire de l’Homme – et en Dordogne – pour visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère. 

Lascaux IV

Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère : les grottes de Lascaux

Bien entendu, la visite incontournable à faire dans la vallée de la Vézère est celle des grottes de Lascaux.

La grotte fut découverte en 1940 par quatre adolescents. Ils étaient alors loin d’imaginer qu’ils étaient en train de découvrir ce qui allait être appelé la « chapelle Sixtine de la Préhistoire » en référence à ses nombreuses peintures rupestres.

Représentant des chevaux, des bisons, des cerfs ou des aurochs (espèce de bovidés disparue), elles ont été peintes il y a 17 000 ans. Afin d’éviter d’abimer les peintures, la grotte d’origine fut fermée au public et une partie fut reproduite à 200 mètres de là dans une grotte appelée Lascaux II.

En 2016, Lascaux IV, Centre International de l’Art Pariétal, a ouvert ses portes. On peut y voir la reproduction de l’intégralité de la grotte ainsi que de nombreux espaces ludiques et éducatifs permettant de comprendre l’histoire du site. Et Lascaux III dans tout ça ? Il s’agit d’une exposition itinérante qui montre des reproductions de certaines parties de la grotte. 

Visiter Lascaux II ou Lascaux IV ?

Lascaux IV

Choisir entre Lascaux II et Lascaux IV se fait souvent en fonction des places disponibles. En été, mieux vaut réserver d’avance sa visite afin d’éviter d’avoir trop de queue à faire. Il est aussi préférable de se rendre tôt le matin pour éviter l’affluence.

Pour les personnes un peu plus âgées pas trop branchées technologie, il n’est pas utile de visiter Lascaux IV (j’explique ensuite pourquoi).

En ce qui me concerne, j’ai visité Lascaux IV, parce que je n’arrivais pas à réserver pour Lascaux II J. Le visite coûte un peu plus cher (16€ l’entrée) et les deux galeries sont reproduites à l’identique. Les éléments difficiles d’accès dans la grotte principale et qui ne peuvent pas être reproduits à l’intérieur même de la grotte sont visibles depuis l’atelier. 

Pour choisir entre visiter Lascaux II et Lascaux IV, voici un petit tableau comparatif :

 

Lascaux II

Lascaux IV

Tarif

13€

16€

Visite guidée

Oui

Visité guidée de la grotte – Visite libre du reste

Affluence

Forte

Forte

Reproduction de l’intégralité de la grotte de Lascaux I

Non

Oui

Lascaux IV

Visiter Lascaux IV

Lascaux IV

La visite de Lascaux IV est dans un premier temps guidée. Puis, elle se fait à l’aide d’une tablette numérique qui est utile dans la grotte pour pouvoir entendre le guide et dans les autres espaces en visite libre.

La visite commence par une première salle dans laquelle on peut se rendre compte du climat à l’époque où les peintures de la grotte de Lascaux ont été réalisées, il y a 17 000 ans, pendant la dernière ère glaciaire. On rejoint alors la grotte où l’on peut admirer la reproduction des nombreuses peintures rupestres. On arrive ensuite aux différents espaces libres (atelier, cinéma 3D, théâtre, exposition, réalité virtuelle avec le casque). C’est ici que la visite guidée se finit et que la tablette prend toute son utilité (et comme tout ce qui a trait à la technologie, quand ça fonctionne c’est hyper bien, mais quand ça ne fonctionne pas, ça devient très vite agaçant). Certains détails sont reproduits et expliqués au niveau de l’atelier, comme le seul personnage humain dessiné dans la grotte que l’on peut voir au niveau du puits.

Petits conseils pour la visite :

Comme vous le verrez, les visites s’enchaînent avec un départ de groupe toutes les 6 minutes. Mieux vaut arriver 5 à 10 minutes avant le début de la visite pour passer le contrôle de sécurité à l’entrée.

Si vous venez avec un enfant en bas âge, il faudra laisser la poussette au niveau de la consigne, c’est-à-dire juste à côté de l’accueil. Il est donc préférable de prendre un porte bébé beaucoup plus pratique dans la grotte.  Autre petit détail : si vous devez sortir de la grotte car votre enfant s’y sent mal, le parent qui sort a la possibilité de revenir avec un autre groupe pour finir la visite.

Il est indiqué que la durée totale de la visite est de 2h30. Il s’agit de l’estimation large si vous prenez votre temps, regardez le film en 3D, regardez les petits films dans le théâtre. Autrement, le tour se fait en 1h45-2h.

Il faut prévoir un vêtement chaud pour visiter la grotte puisque la température y est d’environ 13°.

Lascaux IV

Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère : le musée national de la Préhistoire et le pôle international de la Préhistoire

Le musée national de la Préhistoire et le pôle international de la Préhistoire se trouvent tous deux aux Eyzies. Le premier est payant (6€ pour un adulte, 4,5€ en tarif réduit et gratuit pour les moins de 26 ans) et le second est gratuit. 

Le musée national de la Préhistoire regroupe près de 12 000 pièces utilisées par les hommes préhistoriques : bijoux, objets de la vie quotidienne, outils des peintres de Lascaux…

Le pôle international de la Préhistoire permet de comprendre l’importance de l’occupation humaine dans la vallée de la Vézère.

Lascaux IV

Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère : le site des Eyzies

Les grottes sont nombreuses au niveau de la ville des Eyzies. On y voit notamment les grottes du site préhistorique de la vallée de la Vézère, gérées par le Centre des Monuments Nationaux : les grottes de Font-de-Gaume, des Combarelles et l’abri de Cap-Blanc. Elles datent toutes les trois du magdalénien, situé aux environs de 14 000 ans avant JC.

La grotte de Font-de-Gaume abrite plus de deux cents gravures et peintures de bisons, chevaux, mammouths et rennes. La grotte des Combarelles abrite quant à elle plus de 600 gravures accompagnées de dessins : chevaux, bisons, aurochs, lions, rennes mais aussi des représentations humaines schématiques. L’abri de Cap-Blanc présente des sculptures de chevaux, bisons et cervidés. Pour les passionnés, il est aussi possible de participer à des visites-conférences sur les sites de gisements et d’abri (gisements préhistoriques de Laugerie-Haute, du Moustier, de la Ferrassie, de la Micoque et Abri du Poisson).

Pour des raisons de conservation, le nombre de places dans ces grottes est très limité :

-          Groupe de 13 personnes pour la grotte de Font-de-Gaume ;

-          Groupe de 7 personnes pour la grotte des Combarelles ;

-          Groupe de 35 personnes pour l’abri de Cap-Blanc.

Attention, pour pouvoir visiter ces sites il faut s’y prendre très longtemps à l’avance. Un nombre de places limitées est disponible à la réservation mais il est nécessaire de faire les réservations plusieurs mois à l’avance.

Sinon, le reste des places est vendu le jour même mais il faut se lever très tôt. La billetterie ouvre à 9h30 et les premiers visiteurs sont là des 7h30. L’abri de Cap-Blanc attire moins de monde (on a eu droit à une visite semi-privée avec seulement deux autres personnes le premier dimanche du mois d’août à 10h30, en arrivant à 9h30 car on voulait arriver à l’ouverture, qui finalement était à 10h). Réserver des places pour le site préhistorique de la vallée de la Vézère est donc assez compliqué.

On peut par exemple acheter des places (pour le jour-même) à l’abri de Cap-Blanc sur le site même ainsi que depuis la grotte de Font-de-Gomme mais l’inverse n’est pas possible. 

Lascaux IV

Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère : la grotte de Rouffignac

La grotte de Rouffignac, située dans le village du même nom, est une des plus grandes grottes ornées d’Europe puisque ses galeries mesurent près de 8 kilomètres.

Ses peintures et ses gravures remontent à environ 15 000 ans. Comme à Lascaux, la plupart des peintures représentent des animaux : bisons, chevaux, bouquetins, rhinocéros et bien-sûr mammouths.

Représentés 158 fois, la grotte de Rouffignac a ainsi été surnommée la « grotte aux cent mammouths ». Mais les hommes ne furent pas les premiers habitants de la grotte puisque des traces – comme des parois griffées, des sols creusés et des ossements – attestent de la présence d’ours sur le site. Contrairement aux grottes de Lascaux, il s’agit bien de la grotte d’origine que l’on visite. Toutefois, afin de protéger le site, la visite se fait à bord d’un petit train électrique. 

Lascaux IV

Visiter les sites préhistoriques de la vallée de la Vézère : les autres grottes

Il existe tout un tas d’autres grottes dans la vallée de la Vézère mais il serait trop long de toutes les citer et de toutes les décrire. En voici d’autres que celles mentionnées ci-dessus :

  • La grotte préhistorique du sorcier à Saint-Cirq-du-Bugue où l’on peut voir une gravure d’une représentation humaine, dite du Sorcier, assez rare pour l’époque ;
  • Le site de l’abri de Cro-Magnon aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil qui a donné son nom au premier Homme Moderne connu 
  • L’abri Pataud (Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil), la grotte de Bara-Bahau (Le Bugue), la grotte de Bernifal (Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil)…
Lascaux IV

NB : comme il est interdit de prendre des photos à l'intérieur des grottes, toutes les photos présentées ici ont été prises à l'atelier de Lascaux IV.

NB2 : Si vous êtes intéressé par la Préhistoire, je vous conseille aussi d'aller faire un petit tour du côté des sites troglodytiques de la vallée de la Vézère (Roque Saint-Christophe,les Madeleines et maison forte de Reignac). 

Écrire commentaire

Commentaires: 0