Que visiter à Dinan ?


Choisi pour son intérêt géostratégique, en haut d’un promontoire rocheux dominant la vallée de la Rance, la ville de Dinan s’est développée à partir du XIème siècle. A la fin du XIIIème siècle, sous l’impulsion des seigneurs de la famille de Dinan puis des ducs de Bretagne, des remparts sont construits autour de la ville afin de la défendre. C’est d’ailleurs ici que le chevalier Bertrand du Guesclin, qui libéra la Normandie et la Bretagne des Anglais, mis en duel le capitaine anglais Thomas de Cantorbery. Enfant du pays, son cœur repose aujourd’hui dans la basilique Saint-Sauveur.  Si vous vous demandez que visiter à Dinan, ne manquez pas d’admirer la vallée de la Rance depuis les remparts, les édifices religieux, le château et les maisons médiévales du centre-ville. Si vous cherchez des itinéraires, vous pouvez passer à l’office de tourisme pour récupérer un plan qui propose deux itinéraires : le circuit du vieux Dinan et le tour des remparts. 

Dinan

Que visiter à Dinan : les remparts

Vue sur la Rance depuis les remparts de Dinan

Les remparts furent construits à partir du XIIIème siècle par les seigneurs de la famille de Dinan puis modernisés après la fin de la Guerre des 100 ans par les ducs de Bretagne.

 

A partir du milieu du XVIIème siècle, ils servirent à la garde des prisonniers de guerre. Ils furent ensuite remis en état lors de la Révolution.

 

 

Ayant survécu aux siècles, ils sont aujourd’hui remarquablement bien préservés.

 

 

D’une longueur de 3 kilomètres, ce sont les plus grands de Bretagne. Ils comptent encore 10 donjons et 4 portes et offrent à certains endroits de beaux points de vue sur la vallée de la Rance. 

Que visiter à Dinan : le château

Château de Dinan

Le château de Dinan est intégré aux fortifications et se trouve au sud de la ville.

 

 

Construit au XIVème siècle, le château fort est composé de trois éléments distincts : le Donjon ducal, la porte du Guichet et la tour Coëtquen.

 

 

Tout comme les remparts, il perdit sa fonction première d’ensemble militaire au fil des siècles pour devenir une prison.

 

 

Depuis le XXème siècle, le château abrite le musée de la ville. 

Que visiter à Dinan : les édifices religieux

Eglise Saint-Malo à Dinan

Parmi les édifices religieux que l’on pourra admirer à Dinan se trouve :

  • La basilique Saint-Sauveur, construite au XIIème siècle, qui mêle influences byzantines, perses et romanes. Derrière elle se trouve le jardin anglais, à l’origine un ancien cimetière ;
  • L’église Saint-Malo, construite du XVème au XIXème siècle et représentative du gothique flamboyant de Bretagne ;
  • Le couvent des cordeliers, datant du XIIIème siècle, qui abrite aujourd’hui le collège-lycée des Cordeliers.

 

Couvent des cordeliers à Dinan

Que visiter à Dinan : les maisons médiévales

Rue Jerzual à Dinan

De nombreuses maisons médiévales ont survécu aux siècles dans le centre historique de Dinan. Il suffit d’emprunter la rue Jerzual pour s’en rendre compte. Il s’agit de la rue la plus pittoresque de la ville. Elle était autrefois l’unique passage entre la cité médiévale et le port, permettant ainsi le développement commercial de la ville. Les maisons à pans de bois qui y furent construites – pour certaines au XVème siècle - sont aujourd’hui devenues des ateliers d’artistes et des boutiques d’artisans locaux. Elle est longue de 507 mètres pour un dénivelé de 75 mètres avec des pentes allant de 10% à 18%. Il est possible de s’arrêter à mi-chemin pour emprunter le chemin de ronde et ne pas avoir à refaire le chemin en sens inverse.

 

 

 

Dans le centre-ville, ne manquez pas non plus la place des Cordeliers et la place des Merciers pour voir des maisons à pans de bois typiques de la région des XV, XVI et XVIIème siècle. Autre édifice du XVème siècle : la tour de l’horloge, dans la rue du même nom. Enfin, tout près de là, se trouve une autre maison à pans de bois : la maison de la harpe consacrée au célèbre instrument celtique. 

Maison à colombages à Dinan
Dinan

Écrire commentaire

Commentaires : 0