Visiter Giverny et ses alentours


Giverny, c’est bien sur la fondation Claude Monet avec sa maison et ses jardins ! C’est aussi le musée des impressionnistes, qui se situe à quelques pas de la fondation, ainsi que de nombreux petits ateliers de peinture. Si vous souhaitez visiter Giverny, pour la journée ou pour un week-end, ne manquez pas de faire un tour par un ou plusieurs châteaux qui se trouvent aux environs J

Visiter Giverny : la fondation Claude Monet

Giverny

Claude Monet découvre Giverny en 1883 alors qu’il cherche une maison à l’écart de Paris. Il tombe sous le charme du village qu’il aperçoit par la fenêtre du train qui traverse le Vexin. Il loue d’abord l’ensemble comprenant une maison de paysan, un jardin potager et un verger. Il transforme le jardin, fait construire des serres et achète un terrain où il fait creuser un étang et installe le pont japonais. Il achète la propriété en 1890. Claude Monet décède en 1926. Peu à peu le domaine est laissé à l’abandon. Ce n’est qu’en 1977 qu’un vaste plan est lancé pour réhabiliter le lieu. La fondation Monnet ouvre alors ses portes en 1980 grâce notamment aux soutiens de mécènes américains.

 

 

On peut aujourd’hui visiter la maison de Claude Monet décorée selon ses goûts. Plusieurs pièces sont remplies d’estampes japonaises dont il raffolait. La salle à manger est restée jaune et la cuisine dans des tons bleus avec les meubles laqués et les murs carrelés de faïence blanche et bleue. On y verra aussi la grande cuisinière et les différents ustensiles de cuivre. On découvrira également le petit salon bleu – le salon de lecture – au rez-de-chaussée, ainsi que les chambres et les cabinets de toilette au premier étage. 

Giverny

Le jardin où Claude Monnet a peint certaines de ses œuvres les plus connues, comme Les Nymphéas, est un ensemble d’allées fleuries, de jardins et de bassins. Passionné de jardinage, il n’aura de cesse de transformer et d’embellir le clos normand. Les jardins se parent alors d’arceaux métalliques et des milliers de fleurs ornent les allées. De l’autre côté de la route, les jardins d’eaux sont mis en scène dans de nombreuses toiles de l’artiste. Inspiré des estampes qu’il aime tant, un pont japonais est installé et des végétaux orientaux sont plantés.

Voici le site internet de la fondation pour connaitre les horaires d’ouverture : http://fondation-monet.com/informations-pratiques/

 

Il faut prévoir entre une heure et demi et deux heures pour la visite de l’ensemble. Il est possible de réserver les billets avant pour éviter la file. Il est aussi possible d’acheter des billets couplés musée des impressionnistes et jardins de Claude Monet. Vous pouvez acheter des billets sur le site ticketmaster dont le lien est ci-dessous.


Giverny

Visiter Giverny : le musée des impressionnistes

Le musée des impressionnistes retrace, avec son exposition permanente « Autour de Claude Monnet », l’influence du peintre sur ses contemporains et les générations qui l’ont succédé. Deux expositions temporaires dévoilant des œuvres impressionnistes sont créées chaque année. Le musée est ouvert de fin mars à début novembre. Voici le site internet du musée : http://www.mdig.fr/fr.

Giverny

Visiter Giverny : d’autres visites

Parmi les autres visites à faire à Giverny, on peut voir :

  • L’ancien hôtel Baudy où de grands peintres se réunissaient au début du XXème siècle ;
  • L’église Sainte-Radegonde et la tombe de Claude Monnet ;
  • Le musée de la mécanique naturelle avec de vieux engins agricoles du début du XIXème siècle encore en marche ;
  • De nombreux ateliers de peinture et galeries d’art dans le village.

Visiter les environs de Giverny

Prendre le chemin de fer de la vallée de l’Eure

Le chemin de fer de la vallée de l’Eure retrace le même parcours que les impressionnistes qui visitèrent la région à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. Le départ se fait de Pacy-sur-Eure. Les trains datent de 1870 à 1960. La gare date quant à elle de 1870 avec d’anciens guichets et des bascules d’époque. On peut voir sur le quai des vieilles voitures, des wagons et des locotracteurs. Pour en savoir plus sur les jours et les heures de trajet, voici le site internet : https://www.cfve.org/

Visiter la ville de Vernon

Vernon

On ne manquera pas de voir à Vernon :

  • Son vieux moulin, ancien moulin à eau, situé en bordure de Seine ; 
  • Sa collégiale avec sa façade datant du XVème siècle ;
  • Son château des Tourelles, construit en 1196 lors de la guerre entre l’Angleterre de Richard Cœur de Lion et la France de Philippe Auguste ;
  • Ses maisons à colombages du centre-ville comme la maison du Temple Jadis qui abrite l’office de tourisme ;
  • Sa tour des archives, vestige du château de Vernon.

 

 

 

 

 

Visiter le château Gaillard

Le château Gaillard fut construit par Richard Cœur de Lion en 1196 et fut pris Philippe Auguste moins de 10 ans après. Successivement utilisé comme lieu de séjour des rois, prison et repaire de brigands, il sera finalement démantelé en 1603. Aujourd’hui il n’en reste que des ruines siégeant dans un écrin de verdure dominant la Seine.

Vexin

Visiter le château de la Roche-Guyon

Château de la Roche-Guyon

Le château se situe à La Roche-Guyon, dans le parc naturel du Vexin français. Le village est classé parmi les 152 plus beaux villages de France.

 

Les origines du château, alors troglodytique, remontent au Moyen-Age. On peut encore apercevoir le donjon, au sommet du côteau. La majeure partie du site actuel est constituée de bâtiments datant du XVIIIème siècle au pied du côteau. Un musée éphémère, installé dans le château depuis 2010, permet de découvrir des œuvres contemporaines disséminées dans l’espace.

 

On ne manquera pas de faire un tour au potager du château reconstruit sur le jardin à la française créé en 1741 et laissé à l’abandon au fil des siècles.

 

 

Pour la petite histoire, le château de la Roche-Guyon est le théâtre des aventures de Black et Mortimer dans l’album le piège diabolique.

Visiter le château de Bizy

Le château de Bizy est situé au milieu d’un parc d’arbres centaines. Construit entre la fin du XVIIème siècle et le début du XVIIIème siècle, on ne manquera pas de découvrir sa cour d’honneur, son mobilier de style Empire, ses écuries ainsi que ses fontaines et ses cascades. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet du château https://www.chateaudebizy.com/

Visiter le château de Gaillon

Château de Gaillon

L’origine du château de Gaillon remonte au XIème siècle, époque à laquelle il fut construit pour servir de forteresse. Le château médiéval fut ensuite complétement transformé en palais Renaissance au début du XVIème siècle. Une partie du château fut démantelée à la Révolution et il servit ensuite de carrière de pierres, de prison et de caserne. Le château de Gaillon possédait également à la Renaissance d’immenses jardins à l’italienne (il fut l’un des premiers châteaux avec Blois et Amboise à en être pourvu). Il ne reste malheureusement aujourd’hui plus grand-chose de ces jardins si ce n’est le jardin haut, situé derrière le château et qui sert de lieu de promenade. Pour en savoir plus sur le château, n’hésitez pas à consulter son site Internet.

Giverny

Écrire commentaire

Commentaires : 0