La place de la Bastille à Paris


La place de la Bastille est une des places les plus connues de Paris, non seulement en raison de son histoire mais aussi grâce aux monuments qui s’y trouvent comme la colonne de Juillet et l’opéra Bastille.

L’histoire de la place de la Bastille

La place de la Bastille abritait la célèbre prison prise le 14 juillet 1789. Construite en 1367, le bâtiment servait alors de forteresse permettant de défendre les remparts de l’est de Paris. Il servait aussi à défendre le roi en cas de révolte. La Bastille fut ensuite transformée en prison par le cardinal de Richelieu, principal ministre de Louis XIII. Symbole du pouvoir absolu de l’Ancien Régime, la prise de la Bastille marque le début de la Révolution.  

La colonne de Juillet à la place de la Bastille

Place de la Bastille

La colonne de Juillet, au centre de la place de la Bastille fut installée en 1835 afin de commémorer les 3 glorieuses, révolution des 27, 28 et 29 juillet 1830 qui vu s’instaurer la monarchie de Juillet et la fin de la Seconde Restauration.

 

Mesurant 50 mètres de haut, un génie de la liberté, sculpture en bronze doré, trône à son sommet.

 

La statue, allégorie de la liberté, représente un génie tenant dans sa main un flambeau et dans l’autre les chaînes brisées du despotisme. 

L’opéra Bastille

Opéra Bastille

L’opéra Bastille est un théâtre moderne puisqu’il a été inauguré en 1989. L’opéra a été édifié à la place de la gare de Paris-Bastille, construite en 1859 et fermée un peu plus d’un siècle plus tard. D’une superficie de 155 000 mètres carrés, il abrite une salle de spectacles de 2745 places à l’acoustique homogène, un amphithéâtre de 500 places, un studio de 230 places ainsi qu’un atelier de costumes et de décors.

Il est possible de visiter l’opéra Bastille pour découvrir les espaces publics et les coulisses. On y apprendra un peu plus sur sa (courte) histoire et son architecture. Vous pouvez consulter le site Internet de l’opéra Bastille afin d’en savoir plus sur les visites.

Écrire commentaire

Commentaires : 0