Le Jardin des Tuileries à Paris


Situé dans le 1er arrondissement de Paris, le Jardin des Tuileries est délimité d’une part par la Seine au sud et la rue de Rivoli au nord et, d’autre part, par la place de la Concorde et sa roue à l’ouest et la place du Carrousel et le Louvre à l’est. D’une superficie de 25,5 hectares, il accueille le musée de l’Orangerie et le Jeu de Paume.

Jardin des Tuileries

L’histoire du Jardin des Tuileries

Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries fut créé au XVIème siècle. Il accompagnait alors le Palais des Tuileries, construit en 1564 pour servir de résidence royale et aujourd’hui disparu.

 

Il fut construit à la place d’anciennes fabriques de tuiles, d’où son nom.

 

C’est Le Nôtre qui lui donna son aspect de jardin à la française, le plus vieux et le plus grand de Paris.

Jardin des Tuileries

Le musée de l’Orangerie dans le Jardin des Tuileries

Le musée de l’Orangerie est situé à l’extrême sud-ouest du Jardin des Tuileries, du côté de la Place de la Concorde. Conçu comme une serre, il fut construit en 1852 pour abriter les orangers du jardin en hiver. Il accueille aujourd’hui un musée consacré aux peintres et peintures impressionnistes et postimpressionnistes. Il contient ainsi des tableaux de Monet, Cézanne, Matisse, Picasso, Renoir, Modigliani, le douanier Rousseau et Gauguin.

Jardin des Tuileries

Le jeu de Paume dans le Jardin des Tuileries

Jeu de Paume au jardin des Tuileries

Le jeu de Paume est situé à l’extrémité nord-ouest du Jardin des Tuileries, entre la place de la Concorde et la rue de Rivoli, en face de l’Orangerie.

 

Construit en 1861, il servait alors de court de jeu de paume, l’ancêtre du tennis.

 

C’est aujourd’hui un lieu d’exposition d’art contemporain dédié à la photographie, au cinéma expérimental et au document d’essai.

Jardin des Tuileries

Le Palais des Tuileries

Le palais des Tuileries est un ancien palais construit en 1564, incendié en 1871 et détruit en 1883. Il a servi de résidence royale puis de résidence impériale ainsi que de siège de la Première République et de consulat durant plusieurs siècles. Conçu dans l’axe de l’avenue des Champs-Elysées, de la place de la Concorde, du Jardin des Tuileries et unifié avec le Palais du Louvre, il ne reste du palais que les pavillons de Flore et de Marsan.

Jardin des Tuileries
Jardin des Tuileries

Écrire commentaire

Commentaires : 0