L’île aux singes d’Edéa


L’île aux singes est un refuge de chimpanzés géré par l’association Papaye France. Son but est de protéger les singes, de les recueillir lorsque leur mère décède ou quand ils sont utilisés comme animaux domestiques puis de les remettre en semi-liberté. L’association a été créée par Patricia il y a une dizaine d’années. Sur place, elle est gérée par Bosco et Fiston, les seuls à pouvoir s’approcher des chimpanzés adolescents et des adultes. Composé de plusieurs îles, le site se situe à une heure d’Edéa et à 20 minutes de Dizangue.

Ile aux singes d'Edéa

Comment se rendre à l’île aux singes d’Edéa ?

Ile aux singes d'Edéa

A partie d’Edéa, il faut prendre un taxi ou une moto pour arriver jusqu’à l’embarcadère à l’église de Marienberg. Le temps de trajet depuis Edéa est d’environ une heure dont 45 minutes de piste plutôt en bon état (sauf au tout début de la piste). Dizangue est à 20 minutes. Le prix du taxi est assez cher, surtout si vous l’appelez pour venir vous chercher s’il n’est pas sur place (si vous êtes à Dizangue par exemple). Certains taxis clandestins vont à l’embarcadère mais il faudra se serrer : 4 devant et 4 derrière.

 

Avant de vous y rendre, vous devez prévenir l’association de votre arrivée.

 

Voici les coordonnées de l’association :

+33 6 97 05 92 93

papayebambou@yahoo.fr

https://www.association-papaye-france.fr/

https://www.facebook.com/association.papaye.france.officiel.21/

Embouchure de la Sanaga

Que visiter à l’île aux singes d’Edéa ?

Ile aux singes d'Edéa

L’île aux singes est un site composé de 3 espaces :

- La nurserie : c’est sur cette partie que se situent les cabanes où il est possible de dormir. La nurserie abrite actuellement quelques bébés. La journée, ils vont en brousse. Ils rentrent dormir aux alentours de 18 heures. Lorsqu’ils vous voient, les bébés n’hésitent pas à demander des câlins. Ils sont très joueurs et chapardeurs : assurez-vous de rien laisser trainer ;

- L’île des adolescents : une fois qu’ils ont atteint l’âge de 7-8 ans, les singes sont transférés sur l’île des adolescents. Une période d’adaptation est nécessaire pour qu’ils intègrent l’île. Ainsi, lors de sa première arrivée sur l’île, le jeune sera frappé par les autres singes L. Il faut donc le reprendre pour la nuit et poursuivre son adaptation en l’emmenant de temps en temps sur l’île. Les chimpanzés étant des animaux territoriaux avec un mâle dominant, ils créent des groupes et acceptent très difficilement les nouveaux venus. C’est la raison pour laquelle, aucun transfert ne se fait entre l’île des adolescents et l’île des adultes. De même, les singes qui sont actuellement bébés partiront sur une nouvelle île pour former un nouveau groupe.

Ile aux singes d'Edéa

- L’île des adultes est composée de 13 adultes et de quelques bébés. Seuls les bébés qui ont été recueillis à la naissance vont à la nurserie. Les autres, ceux nés sur l’île aux adultes, y restent. Au contraire des bébés, les adolescents et les adultes peuvent être assez agressifs. C’est pourquoi on ne les voit que depuis la barque.

Les singes sont nourris depuis le bord de l’eau. C’est également l’occasion pour les gardes de les compter afin de s’assurer qu’ils sont tous là et qu’aucun ne manque à l’appel. 

Ile aux singes d'Edéa

Combien coûte une visite à l’île aux singes d’Edéa ?

Ile aux singes d'Edéa

L’accès au site coûte 15 000 FCFA. Il faut aussi y ajouter les frais de carburant et de participation à la nourriture des singes. A titre d’idée, nous avions ramené pour 10 000 FCFA d’ananas, papayes et bananes (nous étions un groupe de 8). Nous avons également fait un tour de pirogue sur le fleuve Sanaga, le plus grand du Cameroun, jusqu’ à l’embouchure où nous avons pu nous baigner dans la mer. Le tour de pirogue nous a couté 2 500 FCFA par personne et nous avons ramené 50 litres d’essence. La nuit sur place coûte 5 000 FCFA par personne.

Si vous passez une nuit sur place, prévoyez de quoi manger pour le soir et le lendemain matin. Ramenez aussi une lampe frontale et des affaires à manches longues ou un bon anti-moustique.

A noter que si vous passez une nuit à Dizangue, il est possible de voir les lamentins sur le lac Ossa au lever du soleil (5h30). Il faut dans ce cas prévoir 30 litres d’essence pour la balade en pirogue.

Ile aux singes d'Edéa

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Joyce (dimanche, 23 juillet 2017 02:53)

    Bonjour , je rêve d'aller visiter la zone de Mouanko et Souellaba, dans le delta de La sanaga sur l'océan Atlantique mais je ne sais comment my rendre ni si c'est possible d'y dormir . J'aimerai aussi visiter l'île des singes qui n'est absolument pas loin et faire des tours sur le fleuve sanaga mais je ne sais comment m'y rendre ni m'organiser . Tout conseil de votre part serait le bienvenu, je vous en serai reconnaissante .
    Merci bien et bonne soirée /journée

  • #2

    Partirvoirlemonde (dimanche, 23 juillet 2017 16:57)

    Bonjour Joyce,
    Je vous conseille de contacter l'association papaye france qui gère l'île aux singes.
    Voici les coordonnées de l’association :
    +33 6 97 05 92 93
    papayebambou@yahoo.fr
    https://www.association-papaye-france.fr/
    https://www.facebook.com/association.papaye.france.officiel.21/
    Pour y aller, vous ferez un petit tour sur la Sanaga.
    Nous avions pu également aller à l'embouchure, toujours en passant par l'association. Il faut toutefois les prévenir à l'avance pour qu'il puisse gérer la barque (plus grande que celle qui va jusqu'à l'île aux singes) et l'essence (nous avions ramené plusieurs bidons de 20 litres car il n'ont pas le stock sur place sinon)
    Clothilde