15 choses à faire à Mayotte


Vous allez partir en vacances à Mayotte et vous êtes en train de préparer votre programme. Faire de la plongée, nager avec les tortues, voir les baleines, assister à la course de pneus, découvrir la culture de l'Ylang-Ylang, randonner au Mont Choungui, s'extasier devant la ponte des tortues, découvrir Petite-Terre et le lac Dziani, apprendre comment le sel est fabriqué à Bandrélé et admirer la faune! Voici 15 choses à faire à Mayotte.

Plages de Mayotte

N°1 : Voir les baleines

Une des plus belles choses à faire à Mayotte est une sortie en bateau dans le lagon pour voir les baleines à bosses. Mais encore faut-il y être à la bonne période : elles ne sont là généralement que de fin juillet à début septembre. D'ailleurs, je n'ai personnellement jamais eu la chance d'en voir :( Je suis restée 6 mois à Mayotte, de février à août. J'ai fait une sortie bateau fin juillet, sans succès, elles n'étaient pas encore arrivées. Je me suis dit que j'aurais peut-être plus de chance d'en voir depuis le ciel lors de mon survol de Petite-Terre et du lagon en ULM, mais non...

Je suis retournée à Mayotte après mon stage, mais cette fois-ci, c'était trop tard! Elles étaient déjà parties fin septembre.

J'ai quand même concocté un petit article à ce sujet (et j'ai piqué les photos à une copine qui elle avait eu la chance d'en voir!) 

N°2 : Faire de la plongée dans le lagon

Les amateurs de plongée pourront profiter des joies du lagon. Avec sa double barrière de corail et ses 1 000 km2, c'est un des plus grands lagons au monde. 

Deux sites exceptionnels permettent de faire de la plongée, et du snorkelling : la passe en S, sans doute le plus beau site de plongée de l’île et la réserve de Saziley. Les plongeurs auront ainsi la chance d'y apercevoir des tortues, des dauphins, des requins marteaux, des espadons et peut-être même un dugong...

De nombreuses écoles de plongée permettent de s'initier ou de se perfectionner : du baptême au niveau 5, il y en a pour tous les goûts!

Il existe une dizaine de club de plongée à Mayotte. En voici une petite liste : 

A noter également que vous pourrez, plusieurs fois par an à l'occasion des grandes marées, découvrir le lagon autrement en randonnant sur la barrière de corail.

N°3 : Nager avec les tortures à Ngouja

Vous aurez bien plus de chance de nager avec les tortues qu’avec les baleines à Mayotte! Elles sont là toute l’année et vos chances d’en voir seront assez nombreuses dans le sud de l’île, à N’gouja par exemple. En plus, pas besoin d'enfiler tout le nécessaire de plongée. Un masque et un tuba suffisent pour les voir.

D'ailleurs, si vous êtes en quête de la plage idéale à Mayotte, c'est ici qu'il faut aller! Située dans le sud de l'île, sur la commune de Kani-Kéli, vous serez déjà accueilli dès le parking par des makis, en guise d'avant-goût de la faune que vous pourrez y découvrir, surtout sous-marine. Sable clair, baobabs pour s'abriter, eau turquoise...le fameux ponton que l'on peut voir en photo a toutefois disparu depuis quelques temps...

C'est aussi à N'gouja que se trouve un des plus beaux hôtels de Mayotte : le jardin Maoré. 18 bungalows parsèment le parc tropical ainsi qu'un restaurant proposant des produits locaux, tartares et carpaccios de poissons en tête.L'hôtel propose aussi des excursions nautiques et des sessions de plongée.

N°4 : Assister à la course de pneus

La course de pneus de Mayotte a lieu tous les ans en juin à Mamoudzou depuis plus de 30 ans. Elle rassemble chaque année près d'un millier de participants, dont 500 enfants de 9 à 11 ans. Le but : courir une distance de 1,8 km dans les rues accompagnés d’un pneu poussé rouler à l’aide de bâtons.  

Course de pneus à Mayotte

N°5 : Découvrir la culture de l’Ylang-Ylang à Combani

L’Ylang-Ylang est la fleur emblématique de l’île. Même s’il ne reste plus autant de plantations qu’autrefois, on pourra tout de même sentir l’odeur si envoutante de cette fleur à l’ancienne plantation Guerlain à Combani. Ancienne, car le célèbre parfumeur a quitté l'île au début des années 2000 pour s'implanter sur île voisine d'Anjouan. Selon les dires de certains, la raison principale aurait été la main d'oeuvre bien moins cher aux Comores. 

D'ailleurs, cette culture a longtemps était une des principales ressources de Mayotte, qui produisait près de 15 tonnes d'essence à la fin des années 90. 

On ne pourra aujourd'hui qu'apercevoir de l'extérieur la belle maison, plantée au milieu d'un jardin bien entretenu.

Après cette découverte, rien de mieux que de finir sa journée et de passer une nuit au gite du Mont Combani, au coeur d'une forêt tropicale luxuriante. Vous découvrirez alors un véritable coin de nature et vous aurez pour voisin de gentils makis et de beaux oiseaux colorés. 

Le petit-déjeuner vaut à lui seul le détour. On y dégustera de délicieuses confitures locales et des fruits tropicaux, tout cela avec une vue sur Petite-Terre. Si après ce copieux petit-déjeuner vous ne trouvez pas la force de repartir, des hamacs sont à disposition pour profiter encore un peu plus de cet instant hors du temps.  

Gites du Mont Combani

N°6 : Escalader le Mont Chongui

L’ascension du Mont Choungui est une des plus belles randonnées de l’île : la vue à 360 degrés, une fois arrivé au sommet, y est exceptionnelle. Et le must : la photo depuis le rocher surplombant l'île. Personnellement je n'ai pas pu y aller! Déjà que l'ascension était laborieuse avec la grimpée, les moustiques et la chaleur, je n'avais pas envie de rajouter une dose de vertige en plus!

Beaucoup pensent que le Mont Choungui est le plus sommet de l'île mais c'est en fait le deuxième plus haut, derrière le Mont Bénara.

PS : si vous cherchez une autre idée de randonnée, vous pouvez faire la maison du gouverneur, pas très loin de Mamoudzou.

Vue du Mont Choungui

N°7 : Assister à la ponte des tortues

On pourra avoir la chance d’assister à la ponte des tortues de nuit sur une des plages de Mayotte. Chaque année, elles sont ainsi des centaines à revenir sur leur plage de leur naissance, pour pondre à leur tour leurs oeufs. Une soixantaine de plages voient ainsi chaque nuit un drôle de spectacle se dérouler. Une des plus connues est celle de Moya sur Petite-Terre

Il est possible de les voir à l'oeuvre, en veillant à ne pas les perturber et à être très silencieux. Vous pouvez contacter l'association oulangananyamba qui organise des sorties pour découvrir ses fameuses pontes.

De plus, en raison des actes de braconnage qui sévissent régulièrement, certaines plages sont protégées. Espèce menacée et protégée, fragilisées par les déchets qui s'accumulent dans les océans et qu'elles ingèrent, elles sont en effet fréquemment victimes d'actes atroces par des braconniers revendant leur viande sur le marché noir à près de 40 euros le kilo.

N°8 : Faire une randonnée au lac Dziani sur Petite-Terre

Le lac Dziani est un lac de cratère couleur émeraude sur l’île de Petite-Terre. On peut faire le tour du lac à pied sur 4 kilomètres. C'est pour moi la plus belle randonnée de Petite-Terre. A combiner avec la plage de Moya et on obtient une journée incroyable!

PS : cette photo du lac Dziani et de Petite-Terre a été prise lors d'un tour en ULM.

Vue de petite terre et du lac Dziani à Mayotte

N°9 : Découvrir la fabrication du sel à Bandrélé

Alors c'est sûr, on ne va pas à Mayotte pour ça, mais il convient de souligner cette belle initiative car les visites tournées vers le patrimoine sur l'île ne sont pas foisons.

On peut ainsi découvrir à Bandrélé, sur la côte est de Mayotte, toutes les étapes de la fabrication ancestrale du sel : de la zone de ramassage du bois qui permet de faire chauffer l’eau à la zone de ramassage du limon qui est chauffé. On découvre aussi les cuves de filtrage et les foyers où l’eau est chauffée afin qu’elle s’évapore. Le site possède aussi un écomusée et propose le sel ramassé à la vente.

Si vous êtes d'ailleurs intéressé par les visites de ce genre, ne manquez pas la visite du Jardin Botanique et de la Pépinière de Coconi, près du lycée agricole ou l'Eco-musée dédié à la vanille et à l'Ylang Ylang vers Sada.

N°10 : Admirer la faune

Makis de Mayotte

La découverte de la faune est une des plus belles choses à faire sur l’île. On l’a vu avec les baleines et les tortues mais il n’y a pas que ces animaux à voir !

On verra aussi sur la terre ferme des makis, espèce endémique de lémuriens et des roussettes, espèce de chauves-souris. D'ailleurs, à N'gouja (encore), si vous avez des bananes avec vous, vous risquerez fort de voir deux ou trois makis s'approcher de vous et vous grimper dessus. Rassurez-vous, ils sont inoffensifs, juste très gourmands.

Dans l’eau, on pourra avoir la chance d’apercevoir de nombreuses espèces de poissons, des dauphins, des raies-mantas et même des dugongs.

Dauphins de Mayotte

N°11 : Faire une sortie bateau

Visiter Mayotte sans faire une sortie bateau, ce n'est pas vraiment visiter Mayotte. Il existe différentes formules en fonction des budgets, des envies mais aussi des saisons :

  • Tour de l'île avec au programme découverte de l'îlot de sable blanc, de l'ilot Choizil, de la cascade de Soulou, de la mangrove et bien entendu des récifs coralliens pour une mise à l'eau en snorkelling ;
  • Sortie baleines en août et septembre ;
  • Sortie dauphins (et requins) toute l'année ;
  • Sortie Raies Manta, de février à juin ;
  • Sortie à la journée avec repas offert sur la plage. Le départ se fait aux alentours de 8h du matin et le retour vers 16h ;
  • Apéro coucher de soleil...

Parmi les prestataires, on peut citer : 

N°12 : Faire un tour de Kayak à l'îlot Bandrélé

Pour ce faire, rendez-vous sur la plage de Sakouli pour louer le kayak. Deux prestataires proposent du matériel : Sous le vent et O'Lolo.

L'îlot se trouve à 2,5 km de la plage et on y accède en 20 à 30 min de kayak. Arrivé sur place, vous découvrirez une belle plage de sable clair, sur le versant ouest, c'est-à-dire face à la côte. Pensez à prendre palmes, masque et tuba car sur la côte nord-est se trouve un beau tombant.

Si vous cherchez un hôtel sympa où passer la nuit, pas besoin d'aller plus loin. Un des plus beaux hôtels de Mayotte, l'hôtel Sakouli, se trouve ici.

N°13 : Découvrir les spécialités culinaires mahoraises

Deux styles, deux ambiances...Première spécialité incontournable : les brochettis, sorte de fast-food local. On y dégustera des brochettes de viande, des mabawas (ailes de poulet) mais aussi des bananes grillées, du manioc ou du fruit à pain. 

Deuxième spécialité : le tartare ou le carpaccio de poissons que l'on dégustera avec plaisir au Moana sur Grande-Terre ou au Faré sur Petite-Terre. 

N°14 : Découvrir Mayotte depuis le ciel, en ULM

Découvrir Mayotte depuis le ciel restera un de mes plus beaux moments à Mayotte. A la base, j'avais réservé fin juillet, juste avant mon départ, pour voir des baleines (on avait fait une sortie baleine en mer...sans succès). On a fait chou blanc aussi pour les baleines mais on s'est rattrapé en admirant le paysage à couper le souffle (tant sur Petite-Terre que sur le lagon et la passe en S).

On avait choisi comme prestataire les ULM de Mayotte (d'ailleurs je pense que c'est le seul qui existe sur l'île). Plusieurs formules existent pour découvrir Mayotte : 

  • Vol découverte : Petite-Terre, côte de Grande-Terre et Mamoudzou en 20 minutes pour 60 euros ;
  • Passe en S :  Petite-Terre, lac Dziani, plage de Moya, Ilot Bandrélé, Passe en S et Mamoudzou en 30 minutes pour 80 euros ;
  • Sud Sauvage : Sud de Grande-Terre, ilot de sable blanc, barrière de corail, ilot Bandrélé et Passe en S en 40 minutes pour 115 euros 
  • Escapade dans le nord, Tour de l'île, La spéciale.
Plage de Mayotte
Télécharger
Guide de voyage à Mayotte gratuit
25 pages pour préparer votre voyage à Mayotte
Guide de voyage à Mayotte.docx
Document Microsoft Word 3.6 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0