Autour d’Arles : l’abbaye de Montmajour, Fontvieille et les vestiges romains


Si vous êtes en vacances à Arles, ne vous limitez pas à visiter uniquement la ville mais promenez vous autour d'Arles! N’hésitez pas à vous arrêter à l’abbaye de Montmajour, à quelques kilomètres d’Arles sur la route des Baux-de-Provence, ne serait-ce que pour voir l’extérieur. Quelques kilomètres plus loin, c’est le village de Fontvieille qui s’offre aux visiteurs. Connu pour le moulin de Daudet, il regorge de curiosités : des grottes, des hypogées et des vestiges d’un aqueduc romain qui alimentait en eau la meunerie de Barbegal.

Emplacement de l'ancienne meunerie de Barbegal

Autour d’Arles : l’abbaye de Montmajour

Abbaye de Montmajour

L’abbaye de Montmajour fut fondée au Xème siècle. Sa richesse, une des plus importantes des abbayes de Provence, lui permit de se développer et de construire plusieurs nouveaux bâtiments. Elle fut toutefois abandonnée au XVIIIème siècle.

L’ensemble de l’abbaye est aujourd’hui constitué de monuments de différentes époques : une nécropole et une chapelle troglodyte du XIème siècle, une chapelle et une église du XIIème siècle, une tour du XIVème siècle et un monastère du XVIIIème siècle.

 

 

A 4 kilomètres d’Arles, elle offre une vue dégagée sur les Alpilles et la plaine de la Crau. 

 

 

Abbaye de Montmajour

L’abbaye est ouverte :

  • Tous les jours, du 1er avril au 30 septembre, sauf le 1er mai ;
  • Du mardi au dimanche du 1er octobre au 28 février sauf le 1er janvier, le 1er et le 11 novembre ainsi que le 25 décembre.

Les horaires d’ouverture sont :

  • De 10h à 17h du 1er octobre au 31 mai ; 
  • De 10h à 18h30 du 1er juin au 30 septembre ;

Le tarif d’entrée est de 7,5€ (plein tarif) et de 6,5€ tarif réduit.

Pour en savoir plus, consultez le site de l'abbaye de Montmajour.

Autour d’Arles : Fontvieille

Moulin de Daudet à Fontvieille

A 10 kilomètres d’Arles, Fontvieille regorge de curiosités. Parmi les plus connus, les moulins, dont le fameux moulin d’Alphonse Daudet, de son vrai nom le moulin Ribet ou le moulin Saint-Pierre. Bien qu’il ait écrit à son sujet, Daudet n’y a jamais vécu.

 

 

Le moulin fut construit en 1814 et cessa de fonctionner un siècle plus tard, en 1915. Transformé en petit musée, il offre un point de vue imprenable sur les Alpilles et sur les autres moulins aux alentours : le moulin Sourdon, le moulin Ramet et le moulin Tissot-Avon.

 

 

A moins d’un kilomètre de là, se trouve le château de Montauban, où Daudet vécut les dernières années de sa vie.

 

 

Fontvieille, c’est aussi des hypogées, sépultures souterraines de plus de 4 000 ans et la grotte des fées de 45 mètres de long et de 2 à 3 mètres de large.

Aqueduc romain à Fontvieille

Un peu plus loin, on peut admirer les vestiges de l’aqueduc qui alimentait Arles et la meunerie de Barbegal en eau. Construite au IIIème siècle par les Romains, la meunerie comportait 16 moulins qui produisaient 4,5 tonnes de farine quotidiennement, de quoi alimenter Arles et ses 12 500 habitants. Elle fut détruite deux siècles plus tard par les invasions barbares.

Aqueduc romain à Fontvieille

Écrire commentaire

Commentaires : 0