Sur la route des villages blancs d'Andalousie


Les villages blancs sont des villages typiques d’Andalousie. Souvent dans les terres, ces bourgs agricoles ont su conserver l’héritage des Maures avec les murs blanchis à la chaux et les rues sinueuses. Zahara de la Sierra, Arcos de la frontera, El Gastor, Grazalema et bien d’autres sont sur la route des villages blancs d'Andalousie…les visiteurs auront donc l’embarras du choix dans leurs visites. (Et si tous ces villages ne sont pas sur votre chemin, vous pourrez toujours vous arrêtez à un des villages blancs de la Costa del Sol). 

Sur la route des villages blancs d'Andalousie : Zahara de la Sierra

Zahara de la Sierra

Zahara de la Sierra est souvent choisie comme point de départ ou d’arrivée sur la route des villages blancs dans la Sierra de Grazalema.

En plus du tracé et des maisons blanches, Zahara de la Sierra conserve de l’époque mauresque des vestiges de son château du XIIIème siècle avec ses donjons.

A 500 mètres d’altitude, il bénéficie d’une situation privilégiée à flanc de montagne et contre le lac formé par le barrage Zahara-El Gastor.

Du haut de la tour de l’ancien château, on aura un point de vue panoramique sur la ville, le lac et la région. Il est possible de se garer à l’entrée de la ville pour découvrir les rues en pente ou à l’entrée du château.

De là, il faudra grimper pendant une quinzaine de minutes pour monter à la tour du château. Prévoir une petite lumière pour s’éclairer dans l’ancien château fort.

Lac de Zahara El Gastor
Zahara de la Sierra

Sur la route des villages blancs d'Andalousie : Arcos de la frontera

Arcos de la frontera

Selon la légende, Arcos de la frontera aurait été créée par un fils de Noé.

Durant le califat de Cordoue, la ville, qui jouissait d’une position stratégique, devint une forteresse.

Cœur de la route des villages blancs, Arcos de la frontera, construite sur un piton rocheux, possède de nombreux belvédères permettant d’avoir une belle vue sur la région et le rio Guadalete.

Parmi les lieux à voir :

Autour de la plaza del Cabildo :

  • Le château qui servait de forteresse sous la domination des Maures. On pourra y admirer ses grilles et ses façades d’azulejos ;
  • La basilique Santa Maria de la Asunción construite du XIIème au XIVème siècle. Sa façade est de style gothique et sa tour néoclassique. L’entrée est payante (2€ pour la visite, 3€ pour une visite conjointe avec l’église San Pedro) ;
  • Le mirador de la place.

 

 

 

Arcos de la frontera

Un peu plus loin derrière la plaza del Cabildo :

  • Le jardin andalou ;
  • Le palais del Mayorazgo ;
  • L’église de San Pedro (2€ pour la visite, 3€ pour une visite conjointe avec la basilique Santa Maria de la Asunción) ;
  • Le mirador de Abades ;
  • L’exposition représentant différentes scènes de la nativité : l’annonce à Marie, l’arrivée à Bethléem, la naissance de Jésus… Ouverte de 10h30 à 13h30 et de 17h à 20h, l’entrée est gratuite. 

Il est possible de se garer vers l’office du tourisme, la place du Cabildo ou dans une rue entre la Plaza de España et la Plaza del Cabildo. Les places sont payantes : 0,70€ pour une heure, 1€ pour 1h30. 

Arcos de la frontera

Sur la route des villages blancs d'Andalousie : Grazalema

Grazalema est au cœur du parc naturel Sierra de Grazalema. C’est le point de chute de nombreux randonneurs qui viennent se détendre après de longues randonnées. A par cela, et bien sur à part la blancheur des murs, le village est assez dépourvu en jolis édifices civiles et religieux. 

Grazalema

Sur la route des villages blancs d'Andalousie : El Gastor

El Gastor est au nord du parc naturel Sierra de Grazalema. Le village, surnommé « balcon de pueblos blancos », ancienne cité romaine, puis refuge de nombreux bandits est le point de départ de randonnées et un terrain propice pour faire de l’escalade.

Parmi les randonnées possibles, on pourra se rendre à un dolmen, au Cima de las Grajas ou au Tajo Algarin pour avoir une vue sur le lac Zahara-El gastor.

La route des villages blancs d'Andalousie

Zahara de la Sierra

La route des villages blancs est une route de près de 250 kilomètres au cœur de l’Espagne rurale et agricole. Elle traverse les villages :

  • Arcos de la frontera ;
  • Ubrique ;
  • Zahara de la Sierra ;
  • Grazalema ;
  • Ronda la vieja ;
  • Setenil ;
  • Ronda ;
  • Gaucin ;
  • El Gastor.

Mon parcours à travers les villages blancs d'Andalousie

Les villages blancs sont mes coups de cœur en Andalousie. Et ça tombe bien, il y en a partout.

Tout a commencé avec la découverte de Casabermeja, au nord de Malaga. En plus du village en lui même, la ville renferme un cimetière entièrement blanc.

J'ai ensuite visité Mijas, à quelques dizaines de kilomètres de Malaga. Malheureusement, la ville est un peu trop touristique à mon goût. Des autocars déversent les flux de touristes qui viennent se prendre en photo devant le mirador avant de faire quelques emplettes dans les nombreuses boutiques de souvenirs de la ville et de repartir aussi vite qu'ils sont arrivés.

Puis, j'ai découvert Ronda et son pont suspendu sensationnel. Certains la considère comme un village blanc, moi non. La ville, aussi belle est elle, n'a rien d'un village.

Zahara de la Sierra fut un vrai coup de cœur avec sa vue sur le lac en contrebas.

Le village de Grazalema dans lequel on est passé pour rejoindre le point de départ d'une randonnée dans la Sierra de Grazalema manque de charme par rapport à d'autres villages de la région.

El Gastor, village blanc à côté duquel nous dormions, est assez charmant même s'il est relativement petit et un peu à l'écart des autres villages.

Arcos de la Frontera, où nous avons fait un arrêt sur le chemin de Cadiz est aussi un beau village blanc même s'il faut s'aventurer tout en haut de la vieille ville pour retrouver le village blanc d'origine.

Après avoir parcouru quelques centaines de kilomètres et découvert le triangle culturel andalou (Séville, Cordoue et Grenade), nous avons retrouvé les villages blancs avec le magnifique village de Frigiliana.

On ne s'y est pas tardé des heures car même s'ils tous dans l'ensemble hyper jolis, les villages blancs sont tous construits sur le même modèle et se ressemblent tous plus ou moins.

Ces articles pourraient vous intéresser :


Écrire commentaire

Commentaires: 0