Que faire à Ronda?


Ronda est une ville bâtie sur un plateau, le long d’une gorge de plus de 100 mètres de haut que forme la rivière Guadalevin. Elle fut l’un des derniers bastions mauresques durant la reconquête. Les chrétiens ne s’en emparèrent qu’en 1485. Sur la route entre Malaga et Cadiz, c’est un incontournable dans la visite de l’Andalousie

Puente nuevo à Ronda
Ronda

Que faire à Ronda : s'extasier devant el Puente Nuevo

Ronda

El Puente Nuevo, construit au XVIIIème siècle permet de relier les deux parties de la ville séparées par le Tajo, nom donné au ravin. Il offre une vue d’une part sur la vieille ville, centre historique, appelée la Ciudad et d’autre part sur le Mercadillo, partie plus récente où habitent la plupart des habitants.

 

On pourra admirer el Puente Nuevo depuis plusieurs points de vue tout autour, certains gratuits et d’autres payant. Une des plus belles vues se trouve en empruntant un petit chemin qui part de la première rue à droite du pont dans la vieille ville, en arrivant de la partie moderne. On pourra aussi emprunter un plus petit pont pour rejoindre les deux parties appelé Puente Viejo.

Que faire à Ronda : arpenter la vieille ville

Ronda

La majorité des bâtiments historiques se trouvent dans la vieille ville.

  • Le Convento de Santa-Domingo qui fut le siège de l’inquisition ;
  • Le Palacio de Mondragon, reconstruit en grande partie après la reconquête. Il possède deux jolis patios décorés de mosaïques et de stucs maures. Il abrite le musée de la ville de Ronda ;
  • Le palais du marquis de Salvatierra, maison du XVIIIème siècle ;
  • Les bains arabes et ses voutes, arcs et colonnes du XIIIème et XIVème siècles ;
  • L’église Santa Maria la Mayor, construite au XVIème siècle sur une ancienne mosquée ;
  • La chapelle de la Viergen de los Dolores et sa façade sculptée de 4 statues ;
  • La Plaza de Maria Auxiliadora et le mirador el Campillo qui offrent un beau point de vue ;
  • Les anciennes murailles.

 

 

 

 

 

Ronda

Que faire à Ronda : Visiter la Plaza de Toros

La Plaza de Toros est une arène de style très traditionnel qui se trouve dans la partie Mercadillo, à deux minutes du Puente Nuevo. Construite en 1785, il s’agit d’une des plus anciennes et des plus importantes d’Espagne. Elle abrite le musée taurin.

Quelques conseils pour visiter Ronda

Il faut compter environ 2 heures pour bien visiter la ville, plus pour faire des visites de musées ou pour visiter les arènes. De nombreux restaurants se situent autour du Puente Viejo et offrent une belle vue sur le pont et les falaises. La ville dispose de nombreux parkings payants. Vous pourrez trouver des places gratuites dans le sud de la ville vers la place Ruedo Alameda, à quelques minutes de la Puerta de Almocabar. 

Ronda

Écrire commentaire

Commentaires : 0