Top 5 des choses à faire à Malaga


Malaga fut le point de départ de mon road-trip à travers l'Andalousie. Pourquoi? Parce que les billets d'avion y sont moins chers que pour rejoindre une autre ville d'Andalousie :). C'est une très jolie ville avec toutefois des vestiges historiques moins importants et moins nombreux qu'à Cordoue, Séville et Grenade.

Voici une bref histoire de la ville : Malaga est un port important d’Espagne depuis l’époque des Phéniciens, des Romains puis des Maures. La ville fut ainsi prospère au XIXème pour le Malaga, vin liquoreux. Ville natale de Picasso, un musée lui est dédié et sa maison natale accueille aujourd’hui la fondation Picasso. Malaga garde des vestiges de l’époque de la domination des Maures avec l’Alcazaba, à côté de laquelle se situe un amphithéâtre datant de l’époque romaine. Alcazaba, Gibralfaro, Manquita, théâtre romain, musée Picasso, voici mon top 5 des choses à faire à Malaga.

Vue de Malaga de nuit

Top 1 des choses à faire à Malaga : l’Alacazaba

Alcazaba de Malaga

L’Alcazaba est un incontournable de Malaga. Il s’agit d’une forteresse construite sous l’occupation des Maures. Elle servait à la fois de forteresse et de palais pour les gouverneurs.

Après la reconquête, elle servit de lieu de résidence à plusieurs rois comme Philippe IV et Charles d’III. Edifiée entre le VIIIème siècle et le XIème siècle sur le site d’une place forte romaine, elle était intégrée aux remparts de la cité. 

Les vestiges de sa double enceinte avec les tours de défense et la porte sont restés en bon état.

L’Alcazaba est construite sur une colline permettant de dominer la ville. 

Elle est ouverte de 9h à 20h (la dernière entrée est à 19h30). Le prix de la visite est de 2,20€ (3,55€ pour un billet jumelé avec le château Gibralfaro). L’entrée est gratuite le dimanche après-midi.

Elle se situe au centre-ville, à 5 minutes de la cathédrale. Il faut compter environ 1h de visite.

Seul petit bémol : pour aller jusqu'au Mirador de Gibralfaro qui se trouve à côté, il faut redescendre toute la colline pour la remonter juste après de l'autre côté car il n'existe pas de passage entre les deux.

Alcazaba de Malaga

Top 2 des choses à faire à Malaga : le château et le mirador de Gibralfaro

Vue sur Malaga depuis le mirador Gibralfaro

Le château de Gibralfaro et son mirador se situent sur une colline derrière l’Alcazaba.

Le château fut construit au XIVème siècle sur un ancien phare phénicien. Il servait alors à loger les troupes qui défendaient l’Alcazaba.

Assiégé durant la reconquête, il fut le lieu de résidence de Ferdinand II d’Aragon.

Au-delà de la visite du château, le site offre une vue imprenable sur la ville, son port et ses arènes.

Il est possible de combiner l’entrée du château avec la visite de l’Alcazaba. Le prix de la visite est de 2,20€ (3,55€ pour un billet jumelé avec l’Alcazaba). Afin d’atteindre le haut, il faudra marcher durant environ 20 minutes. Il n’est pas possible de passer par l’Alcazaba pour rejoindre le château et il faudra donc redescendre l’Alcazaba pour emprunter une route parallèle et monter une bonne partie de ce qu’on vient déjà de descendre. 

J'ai fait cette visite, ainsi que l'Alcazaba, le jour de mon arrivée en Andalousie. Du coup, je suis arrivée au Mirador au bon  moment pour voir le coucher de soleil. J'avais peur que ça ne rende pas bien sur les photos car d'habitude je ne réussi par trop les photos dans la pénombre mais je suis plutôt contente du résultat!

Top 3 des choses à faire à Malaga : la cathédrale

Cathédrale de Malaga

La cathédrale de Malaga est un exemple d’architecture andalou de la Renaissance.

Sa construction, sur une ancienne mosquée, fut décidée par les rois catholiques au XVIème et durera jusqu’au XVIIIème siècle. Une de ses tours est inachevée, d’où son aspect dissymétrique et son surnom de la manquita (manchotte).

Elle abrite également un joli patio.

Top 4 des choses à faire à Malaga : le théâtre romain

Le théâtre romain de Malaga se situe à côté de l’Alcazaba. Construit à l’époque d’Auguste, au Ier siècle, il servit jusqu’au IIIème siècle. Après l’invasion des Maures, il fut utilisé comme carrière permettant la construction de nouveaux édifices notamment l’Alcazaba. Il est ouvert de 10h à 18h. J'ai trouvé ça un peu inutile de visiter l'intérieur car on voit très bien à quoi il ressemble de l'extérieur.

Top 5 des choses à faire à Malaga : le musée et la maison natale de Picasso

Malaga est la ville natale de Picasso. On y verra ainsi un musée qui lui est dédié ainsi que se maison natale, aujourd’hui siège de la fondation Picasso. A noter aussi la présence d’une antenne du centre Pompidou à Malaga. J'avoue que je ne l'ai pas visité car je vais déjà régulièrement au centre Pompidou à Paris et que le programme était déjà chargé!

Vue sur Malaga depuis l'Alcazaba

Vous pouvez consulter cet article si vous cherchez des bons plans pour se loger, manger et se garer à Malaga. Et si vous passez plusieurs jours à Malaga, nous vous conseillons plusieurs idées de visite dans le coin (jardin botanique de la conception, parc naturel de Antequera...). 

A noter également que si vous avez l'intention de visiter pas mal de musées, vous pouvez penser à acheter le pass Malaga.

Ces articles pourraient vous intéresser : 

Écrire commentaire

Commentaires: 0