Que faire à Bergerac ?


Capitale du Périgord rouge, Bergerac s’est développée au fil des siècles le long de la Dordogne. Son centre-ville regorge de petites rues dans lesquelles il fait bon flâner. Il fait également la part belle à Cyrano de Bergerac avec deux statues du célèbre héros de la pièce éponyme d’Edmond Rostand. A 100 kilomètres de Bordeaux et à 50 de Périgueux, Bergerac invite à la détente et à la découverte de ses vignobles, notamment à Monbazillac, à quelques kilomètres de là.

Statue de Cyrano à Bergerac

Que faire dans le centre-ville de Bergerac ?

Bergerac

Parmi les choses à faire ou à voir à Bergerac, on ne manquera pas : 

  • Le cloître des récollets, construit au XVIIème siècle, qui accueille aujourd'hui la maison des vins. Le couvent fut installé ici pour ranimer la foi catholique des Bergeracois. On peut y voir de belles galeries des XVIème et XVIIème siècles ainsi qu'un ancien four à pain. La maison des vins accueille une exposition permanente "le vin est le temps" et permet bien entendu de déguster ce précieux nectar, avec les conseils d'un œnologue.
  • Les maisons à colombage du vieux Bergerac ;
  • L'église Saint-Jacques, qui date du XIIème siècle ;
  • Les randonnées le long des berges sur l’ancien chemin de halage jusqu’au barrage de Bergerac ;
  • Les balades en gabarre, bateau traditionnel destiné au transport de marchandises. Le départ se fait de l'ancien port gabarrier, en descendant du centre-ville. La durée de la croisière est d'un peu moins d'une heure. C'est l’occasion d'en apprendre un peu plus sur les gabarres et la vie des gabarriers mais aussi sur Bergerac ainsi que sur la faune et la flore de la Dordogne.

Que faire autour de Bergerac ?

Chateau de Monbazillac

Le Périgord rouge, autour de Bergerac, regorge de trésors :

  • Le château de Monbazillac : c’est un passage incontournable à quelques kilomètres de Bergerac. Au milieu des vignes, le château du XVIème siècle est à mi-chemin entre le style médiéval et le style Renaissance. Son parc offre une vue panoramique sur la Dordogne et Bergerac ;
  • Les châteaux : château de Biron, château de Duras, château de Bridoire, château de Gageac, château de Lanquais, château de Montréal…
  • Les villes médiévales : contrairement aux bastides, les villes médiévales du pays de Bergerac comme celles d’Issigeac ont gardées des traces importantes de l’époque médiévale. Issigeac est un village en pierre et en pans de bois avec de nombreux bâtiments du XIIIème au XVIIIème siècle ;
  • Les bastides : ce sont des villes « neuves » fondées au Moyen-Age. Elles sont toutes construites de la même façon selon le modèle du camp romain. Ainsi, la ville est édifiée sur un plan en damier autour de la place centrale (le forum) avec deux grands axes perpendiculaires (cardo et decumanus). Les bastides les plus connues dans le pays de Bergerac sont celles de Villefranche-de-Lonchat, d’Eymet, de Cadoin, de Monpazier et de Beaumont-du-Périgord, pour ne citer qu’elles ;
  • L’abbaye de Cadouin et de Saint-Avit Sénieur, classées au patrimoine mondial de l’Unesco comme étapes des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ;
  • Les moulins : moulin de Larroque et moulin de la Rouzique avec la fabrication du papier, moulin de la Veyssière avec la fabrication d’huile de noix et de noisette…
  • Les jardins : jardin de Sardy, jardin panoramique de Limeuil, jardin de bambous de Planbuisson …
Château de Monbazillac
Vue depuis le château de Monbazillac

Écrire commentaire

Commentaires : 0