Faire une facture pour son blog de voyage


Après avoir passé des jours et des jours à vous occuper de votre blog de voyage, à écrire des articles, à mettre en ligne de jolies photos, à essayer de bien le référencer sur les moteurs de recherche, vous voyez enfin le travail porter ses fruits en trouvant un premier client.

Mais le travail ne s’arrête pas là : afin de percevoir légalement un revenu, et comme il n’est pas possible de réaliser une facture quand on est particulier, il faudra avoir une forme juridique ou travailler avec une société de portage qui s’occupera d’émettre les factures à votre place.

 

Voici quelques informations qui vous permettront de savoir comment faire une facture.

Rétro 2CV

Les mentions obligatoires sur les factures de blog de voyage

Prenons le cas d’un auto-entrepreneur (c’est le statut de la majorité des bloggeurs de voyages car c’est le plus simple et bien souvent, durant les premières années, les revenus ne dépassent pas le seuil autorisé de 32 900€). Les factures devront mentionner les informations suivantes :

  • Les coordonnées du vendeur : nom, adresse, numéro SIREN et la mention « dispensé d’immatriculation en application de l’article L123 – 1 – 1 du code de commerce » ;
  • La mention : « TVA non applicable en application de l’article 293B du CGI » ;
  • Les coordonnées du client : nom, adresse et numéro SIREN ;
  • Le numéro et la date de facture ;
  • La dénomination du bien ou du service vendu ;
  • La date de la vente ;
  • La quantité vendue et le prix unitaire ;
  • Les réductions et les majorations de prix éventuelles (transport, emballage…) ;
  • Le montant total HT qui est égal au montant total TTC ;
  • La date ou le délai de règlement ainsi que les modalités ;
  • Le taux des pénalités en cas de retard et les conditions d’escompte ;
  • Le montant de l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40€ en cas de retard de paiement.

Quand faire une facture pour son blog de voyage ?

Dans la majorité des cas, les revenus tirés de son blog de voyage concernent des commissions sur des ventes ou des publicités au clic ainsi que des partenariats pour écrire un ou plusieurs articles sponsorisés.

Dans le premier cas de figure, il ne pas sera nécessaire de faire une facture pour chaque vente ou chaque clic. Comme les rémunérations au clic ou à la vente sont peu élevées mais que les revenus se font sur le volume, il faudra faire une facture mensuelle ou trimestrielle en fonction du volume. Cette facture sera faite à partir du relevé de commission transmis par le client et que vous aurez préalablement vérifié.

 

En cas de partenariat comme l’écriture d’articles sponsorisés, comme les montants sont plus élevés, il faudra réaliser une seule facture (par exemple une facture si le client achète un ou plusieurs articles sponsorisés). 

Écrire commentaire

Commentaires : 0