Les îles de Murano, Burano et Torcello à côté de Venise


Les îles de Murano, Burano et Torcello sont facilement accessibles en vaporreto depuis Venise. Elles se trouvent toutes les trois au nord de la cité des doges. Murano est la plus proche et Torcello est la plus éloignée. Il faut prévoir la journée afin de faire le tour des îles. 

Burano à Venise

L’île de Murano, à côté de venise

Ile de Murano

A 10 minutes de Venise, l’île de Murano est célèbre pour son verre. La tradition verrière de l’île remonte au XIème siècle quand, en 1201, tous les verriers de Venise durent déménager sur l’île de Murano car de nombreux incendies étaient provoqués par leurs fours.

 

D’une superficie de 1,17 kms 2, l’île de Murano est partagée en deux par un grand canal et ressemble par certains aspects à une mini Venise. 

L’île de Burano, à côté de Venise

L'île de Burano à côté de Venise

L’île de Burano est connue pour sa dentelle et ses maisons aux couleurs vives. Durant des siècles, les femmes ont ainsi peint les maisons avec des couleurs voyantes pour que leurs maris pécheurs puissent les reconnaître de loin en cas de brume. D’ailleurs, la pêche est, aujourd’hui encore, une des principales ressources de l’’île. L’activité de la dentelle, autrefois florissante a, quant à elle, déclinée au fil des siècles.

L’île se situe à 7 kilomètres au nord de Venise. Le trajet dure 40 minutes en passant par Murano.

Burano se situe juste à côté de Mazzorbo, connue pour ses vignobles. On accède d’une île à l’autre par une passerelle.

 

Plus on s’éloigne de Venise et moins on voit de touristes. On en voit donc beaucoup sur l’île de Murano, un peu moins à Burano et beaucoup moins sur l’île de Torcello.

L’île de Torcello, à côté de Venise

L'île de Torcello, dans la lagune de Venise

A 5 minutes en vaporetto de Burano, l’île de Torcello est la moins intéressante des trois îles.  Alors que l’’île ne compte aujourd’hui qu’une soixante d’habitants, elle prospérait entre le VIème et le Xème siècle. Torcello était même, au Xème siècle, l’île la plus peuplée de la lagune avec 10 000 habitants. La ville a progressivement décliné à partir du XIIème siècle en raison de l’envasement de la lagune et de la propagation de la malaria. 

 

De cette époque, il reste la cathédrale Santa Maria Assunta, construite en 639, année où Torcello devint le siège épiscopal ainsi que l’église Santa Fosca, construite à la fin du XIème siècle. 

En allant visiter les îles de Murano, Burano et Torcello, on passera devant l’île San Michele qui est devenue une île cimetière quand, en 1804, Napoléon décida de fermer tous les cimetières des églises pour en créer un seul pour des raisons d’hygiène. 

Murano

Écrire commentaire

Commentaires : 0