Visiter les Saintes en Guadeloupe


Les Saintes sont un archipel d’îles volcaniques du sud de le Guadeloupe d’une superficie de 13km2. Seules deux îles sont occupées par moins de 3000 habitants : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Il y a tant de choses à visiter et à découvrir aux Saintes, que ce soit pour les amoureux de nature, d'histoire ou simplement de farniente sur la plage. On y accède assez facilement depuis l'île principal de Guadeloupe et il serait donc dommage de ne pas en profiter pour y passer une journée ou un week-end !

Les saintes en Guedeloupe

En apprendre plus  sur son histoire avant de visiter les Saintes

Les Saintes en Gudeloupe

Formé il y a entre 4,7 et 2 millions d’années, l’archipel des Saintes fut découvert par Christophe Colomb en 1493. Son nom provient de là.

 

En 1648, l’archipel devient français. Les îles jouèrent un rôle militaire important dans les guerres que se livrèrent les différentes puissances coloniales. La plus célèbre des batailles, celle des Saintes, opposa les armées françaises aux armées britanniques pendant la guerre d’indépendance des Etats-Unis. 

A visiter aux Saintes

Les amoureux de nature et d’histoire trouveront leur bonheur aux Saintes. Parmi les sites à visiter : 

A visiter aux Saintes pour les amoureux d’histoire

Fort Napoléon Guadeloupe

Sur Terre-de-Haut :

  • Le fort Napoléon, construit en 1867 sur les ruines d’un ancien fort, le fort Louis. Il servit de prison jusqu’au début du XXème siècle. C’est aujourd’hui un musée situé au milieu d’un jardin botanique où se baladent de nombreux iguanes ;
  • Le phare de Terre-de-Haut qui se situe au niveau de l’embarcadère ;
  • L’Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption et le cimetière marin.

Sur l’îlet Cabrit :

On découvrira sur l’îlet Cabrit, une des îles de l’archipel, autrefois nommée Petite Martinique, le passé militaire et pénitentiaire de la Guadeloupe. On y trouve un ancien fort, le fort Joséphine, construit en 1777 qui devint une prison en 1851 ainsi qu’un lazaret, établissement de mise en quarantaine pour les passagers et biens en provenance de ports où la peste sévissait. Il permettait de recevoir les immigrants d’Inde. On voit aussi des vestiges de fort sur les îles de Morne Morel (batterie Caroline) et Morne du Chameau (batterie Modèle).

Sur Terre-de-Bas :

  • Les vestiges de la poterie de Grande-Baie, fondée en 1760 où travaillaient des esclaves jusqu’à l’abolition en 1848 ;
  • L’église Saint-Nicolas de Petite-Anse, entourée d’un cimetière marin construit au début du XIXème siècle. Son plafond est en forme de carène renversée (partie immergée de la coque d’un bateau).
  • L’île de Terre-de-Bas est aussi connue pour la fabrication de Salakos, chapeaux traditionnels des Saintes en fibres végétales de bambous.

A visiter aux Saintes pour les amoureux de nature

Les Saintes en Guadeloupe
  • Le chameau, point culminant de Terre-de-Haut avec ses 309 mètres d’altitude, où fut construit en 1843 la tour de la vigie. Le site, qui offre un beau point de vue sur l’archipel, possède un château d’eau (autrefois caserne des deux-mamelles) qui servait également au XIXème siècle de lieu de convalescence. Il faut compter environ 3 heures de randonnée pour faire la boucle de 4,5 kms et 600 mètres de dénivelé passant par le site ;
  • Le Pain de Sucre, colline volcanique haute de 53 mètres dont les parois sont en basalte ;
  • La plantation de bois d’Inde sur Terre-du-Bas ;
Les Saintes en Guadeloupe
  • Le récif corallien qui encercle les îles. Il est possible d’y faire du snorkelling ainsi que de la plongée. On y verra de beaux poissons (mérous, poissons perroquets, murènes, poissons pierres, thons, barracudas, langoustes, crustacés, mollusques, coquillages, raies, tortues et requins…). L’archipel possède des réserves naturelles sur l’île de Grand-îlet, fréquentée par les oiseaux marins et les tortues de mer ainsi que sur l’île de Morne Morel. Le site de plongée Sec-Pâté est un des plus beaux sites de la région. Toutefois, les conditions de plongée sont difficiles et il est nécessaire d’avoir le niveau 2.
Les Saintes en Guadeloupe

Les plages des Saintes

Les Saintes possèdent de nombreuses îles. En voici une sélection :

  • La plage de la Pompierre, proche du débarcadère, qui possède une aire de pique-nique ;
  • La plage du Pain de Sucre pour faire du snorkelling et éventuellement louer un kayak à fond transparent ;
  • La plage de l’Anse Galet qui, comme son nom l’indique, est une plage de galets ;
  • La plage de l’Anse Mire vers le fort Napoléon ;
  • La plage de l’Anse Rodrigue, plage de sable blanc et lieu de ponte des tortues.

Quelques questions pratiques pour visiter les Saintes

Les Saintes en Guadeloupe

On accède aux Saintes par bateau depuis Trois-Rivières, dans le sud de Basse-Terre ou depuis Pointe-à-Pitre, sur Grande-Terre :

  • Il faut compter 20 minutes de trajet pour environ 20€ depuis Trois-Rivières ;
  • Il faut compter 1h30 de trajet pour environ 30€ depuis Pointe-à-Pitre.

Attention aux personnes ayant le mal de mer, les vagues sont parfois fortes et le bateau peut tanguer.

Il est possible de visiter les Saintes par ses propres moyens, à pieds ou en louant un scooter. De nombreux loueurs sont présents au débarcadère. Il est également possible de prévoir une visite guidée en mini-bus.

Les Saintes en Guadeloupe

Écrire commentaire

Commentaires: 0