Organiser son voyage à la Réunion


Il est nécessaire de bien organiser son voyage à la Réunion avant de partir! Il faut regarder tout ce qu'il y a à faire, programmer les randonnées, prévoir son itinéraire, savoir à quelle période partir... Tout cela ne s'improvise pas et doit être réfléchi!

Réunion

Les choses à savoir avant d'organiser son voyage à la Réunion

Le Piton de la Fournaise à la Réunion

On ne va pas à la Réunion pour se baigner mais pour marcher. La baignade n’est en effet possible que sur quelques plages qui sont protégées des requins par le lagon ou par des filets anti-requins.

 

A l’inverse, les amateurs de randonnées ont de quoi faire : entre les 3 cirques (Cilaos, Mafate et Salazie) ainsi que le Piton des neiges et le Piton de la fournaise, les chemins de randonnée sont nombreux !

quand partir à la Réunion ?

Il y a deux saisons à la Réunion : la saison des pluies et la saison sèche. La saison des pluies, chaude et humide, va de novembre à mars. Cette période coïncide aussi avec la saison des cyclones et est donc assez déconseillée. D’avril à août, lors de la saison sèche, il fait moins chaud à certains endroits, notamment dans les cirques, où il est recommandé de se couvrir pour faire des randonnées. 

Cascade Langevin à la Réunion

Organiser son voyage pour la Réunion : les formalités à réaliser avant de partir

Réunion vue depuis le Piton des Neiges

La Réunion est un département français, il n’y a donc pas de formalités administratives spécifiques à accomplir.

Parmi les affaires à emporter, il faut prévoir de la crème anti-moustique, de la crème solaire, des chaussures de marche ainsi qu’un sac à dos de randonnée. En fonction des périodes et en fonction des randonnées, il faut aussi prévoir des vêtements chauds (polaire, gants, bonnet, écharpe, coupe-vent voire doudoune afin de ne pas avoir froid si vous faites l’ascension du Piton des neiges au petit matin pour admirer le lever du soleil)

 

Le décalage horaire avec la métropole est de 2 heures en été et de 3 heures en hiver.

Écrire commentaire

Commentaires : 0