Les temples de Bangkok en Thaïlande


Bangkok, la capitale de la Thaïlande possède de nombreux temples. Parmi les plus connus, se trouvent le temple du Bouddha couché (Wat Pho), le temple du Bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo) et le temple du Bouddha d’or (Wat Traimit). D’autres temples, comme le temple de la balançoire (Wat Suthat) ou le temple de l’aube (Wat Arun), moins touristiques que les premiers, peuvent valoir le détour. Petit conseil avant de visiter les temples de Bangkok : il faut avoir les épaules et les genoux couverts et se déchausser avant de pénétrer à l’intérieur. 

Les temples de Bangkok : le temple du bouddha d'émeraude (Wat Phra Kaeo)

Palais royal Bangkok

Le temple du Bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo) est intégré au palais royal qui abrite également la résidence du roi, la salle du trône ainsi que des bureaux gouvernementaux. Le palais, d’une surface de plus de 20 hectares, a été construit en 1782.

 

Le temple du Bouddha d’émeraude est le temple le plus sacré du pays. Il abrite, comme son nom l’indique, le Bouddha d’émeraude. Il s’agit d’une statue de Bouddha de 65 cms de haut. Il fut découvert à Chiang Mai, dans le nord du pays, en 1434, quand la foudre éventra le temple dans lequel il se trouvait. En raison de la chaleur et du nombre de touristes, mieux vaut visiter le site dès son ouverture à 8h30 (il ferme à 15h30).

Les temples de Bangkok : le temple du Bouddha couché (Wat Pho)

Temple Wat Pho (bouddha couché) à Bangkok en Thaïlande

Le temple du Bouddha couché (Wat Pho) se situe près du grand palais de Bangkok.

 

D’une surface de 8 hectares, il a été construit en 1788. Il abrite la statue de Bouddha couché qui mesure 43 mètres de long pour 15 de haut. Représentant Bouddha sur son lit de mort, elle est recouverte de feuilles d’or.

 

Ses pieds, incrustés de nacre, représentent les 108 états, passions qui empêchent de parvenir à l’illumination. L’ensemble dans lequel se trouve le temple de Bouddha couché accueille également un salon et une école de massage ainsi que d’autres petits temples. 

Les temples de Bangkok : le temple du Bouddha d'or (WAT TRAIMIT)

Temple du Bouddha d'or (Wat Traimit) à Bangkok en Thaïlande

Le temple du Bouddha d’or est un temple construit en 2010 se situant dans le quartier chinois. Il a été construit pour accueillir la statue du Bouddha d’or. Avec ses 3 mètres de haut et ses 5,5 tonnes, elle est la statue en or la plus importante au monde.

 

L’histoire de la statue est assez romanesque : elle est restée dissimilée sous une couche de stuc doré pendant 200 ans. En effet, le stratagème permettant de la protéger des Birmans pendant le siège d’Ayutthaya a si bien fonctionné que personne ne se souvenait que la statue, sous la couche de plâtre, était en or massif. On ignore la date de sa fabrication, certains pensent qu’elle aurait été conçue il y a plus de 700 ans.

Les temples de Bangkok : le temple de la balançoire (Wat Suthat)

Le temple de la balançoire (Wat Suthat) fut construit au XIXème siècle. Le nom du temple fait référence au portique de teck rouge de 27 mètres de haut qui s’y trouve. Il abrite un Bouddha de bronze de 8 mètres de haut. 

Les temples de Bangkok : le temple de l’aube (Wat Arun)

Le temple de l'aube (Wat Arun) à Bangkok en Thaïlande

Le temple de l’aube, représenté sur les pièces de 10 baths, est l’emblème de la Thaïlande.

 

Construit en 1767 sur les bases d’un ancien temple par le roi Taskin fuyant les Birmans, il a abrité quelques temps le Bouddha d’émeraude.

 

Son nom fait référence à Aruna, le dieu hindou de l’aube. Recouvert de morceaux de porcelaine, il est illuminé la nuit. 

Ces articles pourraient vous intéresser : 

- Bangkok

- Les temples de Chiang Mai

Écrire commentaire

Commentaires : 0