Les hiéroglyphes d'Egypte


Les hiéroglyphes sont apparus en Egypte à la fin du IVème millénaire avant JC. Ils seront utilisés par les Egyptiens jusqu’à l’époque romaine, c’est-à-dire en l’an 30 avant JC. Longtemps oubliés, leur signification se perdit au fil des siècles. Ils ne seront déchiffrés qu'en 1822. 

Egypte hiéroglyphes temple d'Horus à Edfou

Le déchiffrage des hiéroglyphes en Egypte

Egypte hiéroglyphes temple d'Horus à Edfou

C’est Jean-François Champollion qui, grâce à la célèbre pierre de Rosette, découvrit le sens de cette écriture.

La pierre de Rosette portait en effet 3 versions d’un même texte : en hiéroglyphe, en égyptien démotique (simplification des hiéroglyphes) et en grec.

 

 

La complexité des hiéroglyphes en Egypte

La complexité des hiéroglyphes résidait dans le fait qu’ils étaient à la fois figuratifs, phonétiques et symboliques. Il en existait quelques 700 à l’époque de l’ancien, du moyen et du nouvel empire et plus de 6 000 à l’époque gréco-romaine.

Écrire commentaire

Commentaires: 0