Visiter Galle au Sri Lanka


Galle, troisième ville du Sri Lanka, est située dans le sud de l’île, à 120 kilomètres de Colombo. Elle regorge de bâtiments datant de l’empire colonial comme l’église réformée hollandaise, le phare et les remparts le long de la mer. La ville a été fortement touchée par le tsunami de 2004 qui y a fait plusieurs milliers de morts.

Visiter Galle au Sri Lanka : l'histoire

Vestige empire colonial à Galle au Sri Lanka

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville, située sur la route des épices et des pierres précieuses, est le témoignage d’un passé colonial construit pas les Portugais au XVIème siècle puis par les Hollandais au XVIIIème siècle.

 

Galle était alors le principal port du Sri Lanka. Épices, pierres précieuses et autres trésors y transitaient. 

Quand les Anglais colonisèrent le pays, elle perdit de son importance en faveur de Colombo.

 

On y trouve ainsi des constructions de ces époques successives comme l’église reformée hollandaise ou les forteresses. 

 

La ville fut terriblement touchée par le tsunami de 2004. Beaucoup d'habitants n'hésitent pas à témoigner de cette terrible journée. Quand j'ai visité les lieux, notre guide nous a raconté qu'il a été sauvé par un jeune enfant. Il devait faire visiter la ville à un groupe de touristes mais tous étaient en retard à cause d'un enfant qui n'était pas prêt! Quand la vague dévastatrice s'est abattue sur les côtes, il était alors à l'abri.

Visiter Galle au Sri Lanka : la ville

Il faut prévoir une demi-journée pour visiter Galle. On prendra le temps de flâner dans les petites rues et d’admirer le coucher de soleil depuis les remparts. Le tour des fortifications prend déjà pas mal de temps (prévoir une casquette ou un chapeau car le soleil tape fort). La forteresse est la plus grande construite par les Européens en Asie. Au cours de cette balade, on pourra croiser tout un tas de personnages fascinants allant des écoliers en uniforme sortant de l'école aux moines en tenue traditionnelle. 

On pourra ensuite admirer dans la vieille ville toutes sortes de bâtiments et des petits quartiers où des mosquées côtoient des églises. Parmi les monuments religieux, on pourra voir la Cathédrale Sainte-Marie, construite au XIXème siècle et la mosquée Meera. Dans la vieille-ville, on pourra découvrir des demeures coloniales assez bien conservées comme la Maison du Gouverneur, l'église hollandaise réformée (Groote Kerk), le New Oriental Hotel ou le National Museum. On pourra découvrir dans ce musée des objets de l'époque coloniale, des objets traditionnels du Sri Lanka et tout un tas de documents attestant des échanges commerciaux entre le Sri Lanka et la Chine au cours des siècles. 

On pourra aussi s’attarder dans les nombreux petits magasins du centre-ville.

 

Enfin, si vous êtes dans le coin, ne manquez pas de faire un détour par la plage pour voir les pécheurs sur échasses, comme à Koggala. Malheureusement, ils sont plus là pour la photo que pour réellement pécher. Il faudra aussi se lever tôt le matin pour avoir une chance de les voir (et prévoir un petit billet pour la photo). Enfin, pour profiter de la plage et de la mer (quand les vagues ne sont pas trop fortes), rendez-vous sur la plage d'Unawatuna!

Écrire commentaire

Commentaires : 0