Quelques éléments à connaitre avant de partir au Sri Lanka...


Vous voulez partir au Sri Lanka et vous souhaiteriez en savoir davantage sur le pays... Voici quelques repères géographiques, démographiques, économiques et historiques sur le Sri Lanka

Plage de Koggola au Sri Lanka

Quelques éléments géographiques et démographiques sur le Sri Lanka...

Le Sri Lanka est un petit pays de 65 610 kms 2 (il fait la taille d’un pays comme la Lituanie ou la Lettonie). Il se trouve à seulement 31 kilomètres à l’est de l’Inde.

Sa population s’élève à 20 millions d’habitants : 74% de la population est cingalaise et 26% tamoul. Chacun a sa propre langue. 

Quelques repères économiques sur le Sri Lanka

Le taux de croissance du pays est en moyenne de 7,5% par an depuis plusieurs années. Le salaire moyen est de 200€ par mois. Les principales sources de revenus du pays sont le secteur du textile et l’industrie du thé.

Le pays bénéficie des fonds envoyés par les Sri lankais travaillant à l’étranger (principalement au Moyen-Orient) : quelques 800 000 Sri-lankais envoient 1 milliard de dollars dans leur pays tous les ans. 

Spécialités culinaires au Sri Lanka

Quelques repères historiques sur le Sri Lanka

Foret tropicale au Sri Lanka

Successivement colonie portugaise, hollandaise et anglaise, l’île de Ceylan obtient son indépendance en 1948 puis prend le nom de Sri Lanka en 1972.

La guerre civile opposant tamouls et cingalais fait ensuite rage de 1983 à 2009.

La raison de cette guerre : les Cingalais s'estimaient lésés vis à vis des Tamouls qui avaient prétendument bénéficié de privilèges de la part des Britanniques.

La guerre civile a causé plus de 70 000 morts et plus du double de disparu. 

Et quelques repères tout courts sur le Sri Lanka

La monnaie est la roupie Sri Lankaise et son taux de conversion est de 190 roupies pour 1€ (en 2018). Il y a 3h30 de décalage avec la France en été et 4h30 en hiver. Le temps de trajet en avion est d’environ 13 heures avec souvent une escale dans les pays du golfe. 

Feuilles et lune

Écrire commentaire

Commentaires: 0